Vous êtes ici :

Ressource documentaire

  • Google+
  • Imprimer

Ressource documentaire

I. D'une manière générale, les ressources désignent des moyens disponibles pour résoudre un problème. C'est ce que rappelle, en premier lieu, l'histoire du terme ressource. L'ancien français resorce (v. 1160) «relevée, rétablie» est issu du participe passé du verbe resurdre (v. 980) «ressusciter, se remettre debout», lui-même tiré du latin resurgere, au sens propre de «rejaillir» et au sens figuré de «se rétablir» (Rey, 1995). Le passage au sens moderne s'est fait par déplacement métonymique sur les moyens à employer pour assurer ce rétablissement. Ressource désigne alors le moyen de faire face à une situation difficile. Les extensions comme «ressources documentaires» viennent alors préciser la nature des moyens mis en oeuvre. Par conséquent, en information-documentation, la situation difficile concernera un problème de nature informationnelle, problème qui est à l'origine d'une prise de conscience d'un besoin particulier d'information. En effet, toute recherche documentaire est fondée sur le postulat de l'existence, à l'intérieur d'un système documentaire donné, de ressources documentaires potentiellement accessibles et dont les contenus permettraient de combler un déficit d'information.

Si la ressource documentaire, en tant que moyen potentiel à employer pour assurer un "(r)établissement [cognitif]", n'est pas pour autant un document, ou ne l'est pas encore, c'est parce qu'elle est justement en attente de son actualisation. C'est cette idée de potentialité, ce recours à l'emploi du conditionnel la concernant qui l'en distingue (Voir Document fig.2).

Le concept de «ressource» renferme ainsi les idées de gisement  et de mobilisation latente qu'actualisera en partie la requête. L'état de disponibilité permanente de la ressource,  sa condition d'objet stocké, conservé dans l'attente d'une sélection par l'usager la rapproche du statut du document tout en s'en distinguant. Du point de vue de la recherche documentaire, le statut de document émerge d'un processus de valorisation, ou signification, opéré sur la ressource par l'action d'un utilisateur lorsque celui-ci, après avoir repéré la ressource, la sélectionne pour en traiter le contenu. C'est en ce sens qu'une ressource documentaire peut être comprise comme un document potentiel, un document en puissance ou un document au conditionnel.

La condition requise pour qu'une ressource devienne un document, outre celle de son accessibilité, concerne donc essentiellement sa pertinence. Transposant sur l'objet ressource les trois critères du concept de pertinence, il peut être établi qu'une ressource accède au statut de document lorsque son contenu :

  • entre en rapport avec le thème de la recherche et le besoin d'information du sujet (relativité) ;
  • apporte des informations nouvelles, aptes à faire avancer la recherche (utilité) ;
  • contient une charge informationnelle de nature à pouvoir être facilement assimilée par le sujet (utilisabilité).

II. Didact. Le concept de ressource documentaire s'inscrit dans la représentation que l'élève doit progressivement construire de toute activité documentaire. Celle-ci, in fine, articule un besoin d'information propre au sujet à un système documentaire extérieur au sujet. Toute activité de recherche d'information se fonde, qui plus est, sur l'attente d'une réponse positive de la part de ce système et donc sur l'idée de l'existence de ressources propres à satisfaire le besoin exprimé. Le système documentaire se conçoit alors à la fois comme un ensemble mettant à disposition un certain nombre de ressources et un outil interface permettant de structurer, de repérer et d'identifier ces ressources.

Pour l'élève, le concept de ressource reste abstrait, puisqu'il réfère à des documents «en puissance», stockés dans des espaces de moins en moins visibles, et dont il faut imaginer et espérer l'existence, alors que le document, lui, est bien réel, quelque soit son support. Cette abstraction est cependant constitutive de toute activité de résolution de problème, puisque la réponse s'inscrit toujours dans un horizon d'attente. Trouvée, réifiée, elle peut marquer l'arrêt de l'activité. Le passage de cette virtualité de la ressource à la réalité du document engage de la part de l'élève un processus intellectuel de valorisation de la ressource, c'est-à-dire une attribution de signification. C'est parce qu'une ressource apporte du sens à la recherche qu'elle devient un document.  Le critère de pertinence permet de valider cette valorisation-signification.

Le concept de pertinence, concept clé en information-documentation, profite ainsi de cette articulation des concepts de ressource et de document pour se construire.

Termes corrélés

Document - Système documentaire - Pertinence - Besoin d'information