Vous êtes ici :

Le desherbage au CDI : éléments pratiques selon la nature des documents

  • Google+
  • Imprimer

Les principes

Fiche établie en mai 2001 grâce à la collaboration de documentalistes de Périgueux (24)

Il doit être basé sur les principes suivants :

Le service de documentation n'est pas un service d'archives. Il y a des institutions spécialisées dans la Mémoire -Archives départementales
-Bibliothèques municipales auxquelles on peut faire des dons.

Une documentation périmée ou vieillie est responsable de la désaffectation du CDI par les élèves, participe de l'échec scolaire et de l'inappétence à la lecture, et donne une idée passéiste de la littérature de jeunesse.

Partie intégrante de la stratégie documentaire, toute élimination doit être régulière et complétée par une politique d'acquisitions dans le même secteur.

Les manuels scolaires

Doivent correspondre à la réactualisation des programmes. Au-delà, donner aux enseignants pour les laboratoires...

Les périodiques

Nous proposons une série de dates "butoir", mais il est évident que chacun doit moduler en fonction des utilisations développées dans l'établissement.

Quotidiens nationaux : conserver les 5 dernières années, avec élimination subséquente dans le logiciel documentaire, en sachant que les CRDP/CDDP archivent souvent quelques années d'antériorité.

Quotidiens régionaux : conserver l'année précédente, en sachant que certaines Bibliothèques
Municipales  les conservent.

Hebdomadaires nationaux :
-Collèges : conserver 8 ans maximum.
Sont les plus souvent cités : Ca m'intéresse, Science et Vie junior, Okapi, les Clés de l'actualité, le Journal des enfants.

-Lycées : 5 ans.
Sont les plus souvent cités : le Nouvel Observateur, Le Point, l'Express.

Revues informatiques : conserver l'année précédente.
Cependant, avec le développement des blogs et fils RSS, seules les revues axées sur l'utilisation pédagogique des technologies numériques restent indispensables.

Revues scientifiques :
La Recherche, Pour la Science : à conserver.
Science et Vie, Science et Avenir : conserver 5 ans.

Revues pédagogiques : 5 ans.

Périodique officiel : Le Bulletin Officiel : 10 ans maximum.
Il est en ligne depuis 1989 sur le site du Ministère

Toute revue non dépouillée et trop ancienne ne sera pas consultée, et doit faire place à des éléments plus récents.
S'il y a une hésitation, la règle des vingt dernières années peut être appliquée.

Notes de service

Année en cours

Les dossiers documentaires

Ne peuvent être conservés s'ils ne sont pas mis à jour régulièrement.

Fonds patrimoniaux

Pas de désherbage.

Bibliothèque ancienne

Don avec convention éventuelle à la Bibliothèque Municipale ou aux services d'Archives.
Inclus les encyclopédies anciennes.

Romans

Le rôle fondamental des CDI permet de rappeler l'importance déterminante de l'aspect extérieur du document dans la décision de lecture, et doit faire acheter systématiquement les éditions récentes (satisfaisantes évidemment), surtout pour les classiques.

Dans la littérature de jeunesse, préférer des livres reflétant l'édition contemporaine (édition de l'Ecole des Loisirs pour la littérature étrangère, les biographies ou les classiques abrégés au collège, collection Page Blanche ou édition Syros au lycée par exemple) que la bibliothèque verte qui sera connue de toute façon.

Documentaires

Appliquer une méthode de désherbage des collections basée
- sur l'âge du document
- les prêts ou consultations dont il est ou non l'objet
- les critères de valeur IOUPI
- critères propres aux CDI : inadéquation avec l'âge des élèves, niveau de langue trop élevé, valeurs douteuses

Rappel : IOUPI
I Incorrect, fausse information
O Ordinaire, superficiel, médiocre
U Usé, détérioré
P Périmé, daté
I Inapproprié, ne correspond pas au fonds


Le prêt ou la consultation doivent être pris en compte uniquement s'il s'agit d'une utilisation pédagogique.
Cet argument doit être soutenu si votre élagage heurte la démarche pédagogique de certains collègues : il faut différencier l'emprunt lié à une utilisation personnelle qui concerne la bibliothèque municipale, la mairie ou le CRDP/CDDP, de l'emprunt lié aux missions professionnelles dévolues aux documentalistes.

L'ensemble de ces critères comportent deux inconvénients : laisser une part trop importante à la subjectivité (mais la subjectivité est une part importante du travail de documentation), et se baser sur des critères principalement négatifs.
Il est donc impératif de les compléter par un critère positif en justifiant de manière argumentée , si besoin est, la conservation ou non du document au CDI.

La démarche administrative

Le désherbage doit être complété par l'établissement d'une liste globale et justifiée (manuels obsolètes, documents en mauvais état...), que l'on fait passer au CA par l'intermédiaire de l'intendant. Il est également possible d'éditer des listes à partir du logiciel documentaire.

Que faire des documents retirés

Dons aux élèves (romans, manuels de langues).
Dons aux écoles primaires pour les manuels de langues.
Envois dans d'autres pays (manuels scolaires). Intermédiaires : Emmaüs, Secours populaire, Amnesty International pour les romans....

Desherbage. Intervention de Madame Tinel, bibliothécaire à Bordeaux. [en ligne]. (Page consultée le 14 décembre 2009)
CALENGE Bertrand. Conduire une politique documentaire. Paris : Ed. Du Cercle de la librairie, 1999. 386 p. (Bibliothèques)
CALENGE Bertrand. Les politiques d'acquisition : constituer une collection dans une bibliothèque. Paris : Ed. Du Cercle de la librairie, 1994. 408 p. (Bibliothèques)
ELOY Gilles. Désherbage des documents dans les CDI. Inter-CDI, juillet/aôut 1996, n°142, pp.7-10

Recherche avancée