Projet CDI

par Stéphane Monroval, documentaliste,
[janvier 2007]

Mots clés : politique documentaire

Sommaire

  • Google+
  • Imprimer

Sommaire du dossier
Etat des lieux
Document préparatoire
Réalisation d'un diagnostic 
Synthèse du projet
Progression indicative
Projet CDI

Projet de CDI 2006-2007

Ce document est un outil de travail visant à optimiser l’utilisation du C.D.I. pour l’année scolaire 2006-2007, en tentant de prendre en compte des attentes exprimées à plusieurs niveaux :

  • les attentes du Ministère, telles qu’elles sont exposées, en particulier, dans la circulaire du 13 mars 1986 réglementant les « missions du professeur-documentaliste», dans les divers textes relatifs au Collège, et, indirectement, dans le rapport Durpaire de mai 2004
  • les attentes académiques, développées dans l'avant-projet académique 2006-2009 ainsi que dans la circulaire du 01/09/04 sur la politique documentaire d’établissement.
  • les attentes de la communauté éducative de l'établissement, exprimées lors des journées de préparation du projet d'établissement et lors des conseils pédagogiques, et présentées dans le document qui en résulte (et particulièrement la partie consacrée à la politique documentaire du Collège).
  • les attentes et les besoins d’élèves généralement faibles lecteurs, pas toujours motivés, peu ouverts sur l’extérieur bien que confrontés comme tout citoyen de notre société à une information surabondante, pas toujours lisible ni objective.
  • et enfin, les attentes et les potentialités du C.D.I. et de son personnel actuel.

La synthèse de ces différents éléments conduit à rappeler le caractère spécifique du C.D.I. qui n’est pas une permanence-bis mais un lieu pédagogique commun à tous et visant en particulier à l’apprentissage de l’autonomie de l’élève. Dans le respect des missions préconisées par les textes ci-dessus, il convient donc de le doter d’un certain nombre d’objectifs et de définir un programme d’actions pour les appliquer.

1. Objectifs du C.D.I. pour 2006-2007

Ils sont multiples et complémentaires :

Développer et structurer l’apprentissage de méthodes de travail, et particulièrement des méthodes de recherche documentaire sur support papier ou informatique, en partenariat avec les professeurs de discipline

Développer ou préserver le goût de la lecture chez les élèves.

Favoriser une orientation responsable et réaliste des élèves en les rendant véritablement acteurs de leurs choix et en leur donnant les moyens d'être bien informés.

Favoriser l’ouverture sur l'extérieur des élèves, de l'établissement.

Accroître l’implication des professeurs et de l’ensemble du personnel de l’établissement au C.D.I. et l’intégration du C.D.I. dans l’établissement.

Disposer d’un fonds documentaire utilisable et attrayant ; réduire l’hétérogénéité du traitement documentaire qui lui est appliqué, et optimiser ses potentialités d’utilisation.

2. Moyens

Activités pédagogiques

Formation à la recherche documentaire

  • Initiation de l’ensemble des classes de 6ème
    • Objectifs : exploration du C.D.I. et localisation des documents ; connaissance des supports documentaires (livres, ordinateurs, périodiques) ; maîtrise de l'accès à l’information ; maîtrise du logiciel documentaire BCDI3.
    • Moyens : 1 h/semaine/demi-classe (prise sur horaire Français)
  • Travail de recherche impliquant l’ensemble des classes de 5è-4è-3è
    • Objectifs : recherche, compréhension et sélection d’informations dans des documents adaptés au public collégien ; restitution sous une forme quelconque.
    • Exigences adaptées au niveau concerné (cf. Progression indicative des différentes compétences documentaires)
    • Moyens : 3-4 séances minimum par classe. Projet défini et mené en concertation par un professeur de la classe et le documentaliste, sur les horaires disciplinaires. Mise en place progressive : 2006-2007 : toutes les 5è + une 4è.
    • Collaboration renforcée dans le domaine des acquisitions
  • Séances de recherches « à la demande »
    • Objectifs : inciter l’ensemble des professeurs à fréquenter le C.D.I., particulièrement par une grande disponibilité envers leurs demandes de collaboration pédagogique ; en profiter pour y introduire dans tous les niveaux des rudiments de formation à la recherche, à la compréhension, à la restitution d’informations de façon complémentaire ou travail ci-dessus, qui reste un socle minimum.
    • Moyens : séances à négocier avec les professeurs intéressés. Les temps forts tels la Semaine de la Presse (mars) peuvent particulièrement s'y prêter.

Incitation à la lecture

Objectifs : développer ou préserver le goût de la lecture chez les élèves, en leur faisant découvrir la richesse de la production éditoriale actuelle, en leur montrant de multiples voies d’accès à la lecture, en essayant de remédier à leurs difficultés (?).

Moyens :
-collaboration et communication renforcée avec les enseignants et les élèves concernant les acquisitions
-collaboration renforcée avec les fournisseurs de ressources extérieures à l'établissement (CRDP, BM Moreuil, BDP...)
-collaboration renforcée avec les professeurs de Lettres, à destination des élèves, dans le domaine de la lecture cursive particulièrement : séances de présentation d’ouvrages aux classes, formelles ou plus ludiques (au moins 1/classe/an pour les 5ème-4ème-3ème) ; d’échanges, de production autour de lectures déjà faites ; organisation de la venue d'un auteur de littérature de jeunesse pour une ou deux classes, dans le cadre d'un PEC.

Education à l’orientation

Objectifs : favoriser l’émergence d’une démarche d’auto-information chez l’élève et son ouverture sur le contexte socio-économique.

Moyens : à définir en fonction des programmes d’action. Au minimum, passage d'1 h./classe en 5è et en 4è pour la connaissance des ressources du CDI dans ce domaine et l’initiation à leur utilisation.

Activités culturelles

Objectifs : contribuer à l’ouverture de l’établissement, des élèves sur l’environnement culturel, proche ou plus général. (A noter que l’objectif d’incitation à la lecture développé précédemment peut s’inscrire aussi dans cette optique)

Moyens : faire du CDI un pôle de ressources culturelles, un lieu d’information, d’animation, d’exposition, en partenariat avec les collègues concernés ; mettre en place et/ou renforcer la collaboration avec les partenaires culturels extérieurs, afin d’en faire profiter l’établissement ; favoriser/organiser la venue d’intervenants extérieurs, les déplacements vers l’extérieur, à des fins de découverte culturelle, des élèves ; …

Activités de gestion des ressources du C.D.I.

Sans être les plus spectaculaires, ces activités n’en sont pas moins essentielles ; elles sont le socle sur lequel les activités pédagogiques décrites ci-dessus pourront être bâties.

Poursuite du renouvellement et de l'accroissement du fonds documentaire du CDI

Celui-ci est actuellement, en ce qui concerne documentaires, fictions, abonnements, bandes dessinées… encore trop réduit, ancien et inadapté. Cela passe par

  • un maintien des crédits d’acquisition du C.D.I. et des financements annexes (aide apportée par le FSE, par les parents d'élèves...) ; mais toute augmentation serait évidemment bienvenue !
  • une collaboration renforcée dans le domaine des acquisitions avec l’équipe éducative, selon les modalités définies par le projet de politique documentaire de l'établissement.

Poursuite de l'homogénéisation du traitement documentaire apporté à ce fonds (informatisation, équipement).

Dans le cadre des objectifs définis par le projet de politique documentaire de l'établissement : un projet de gestion documentaire (plus ou moins formel) devrait être mis en place au début de chaque année scolaire à partir des insuffisances dans le traitement des documents mis en lumière par l’inventaire de juin précédent. L'aide-documentaliste affectée au CDI apportera prioritairement son cours à la réalisation de ces activités.

Meilleure communication et meilleure « rotation » des ressources du CDI

à destination des professeurs, des élèves, des autres membres de l’équipe éducative, dans le cadre des objectifs définis par le projet de politique documentaire de l'établissement : par l’utilisation du réseau local (accessibilité au logiciel documentaire BCDI3, possibilité de « réservation » du CDI…), par communication informelle, papier…

Recherche avancée