Aller directement au contenu de la page
Aller au plan du site
Aller au menu bas de page

Voyage avec les motsVoyage avec les mots

Explorez l'univers des mots et maîtrisez la langue française

Les mots de l'Outre-Mer

Zouk

Regarder le film animé

écouter la chronique

Par Frédérick Gersal.

Lire le script
Le zouk, Z.O.U.K., est un nom commun qui désigne une musique très rythmée. Ce mot français plonge ses racines dans la langue créole, ce mot français est né sur les rivages occidentaux de l’océan Atlantique, il est né aux Antilles. Ces îles nombreuses sont installées les unes à côté des autres, formant un véritable collier de « Terres Précieuses »… Sur ces îles, la musique, le chant et la danse sont partout présents ; ils rythment la vie ! La musique est une seconde nature… Pour les Antillaises et les Antillais c’est une nécessité, c’est comme l’air que l’on respire… D’ailleurs on ne fait pas de différence, « air » s’écrit de la même façon, A.I.R., que ce soit cet air qui entre dans nos poumons ou bien cet air qui pénètre dans nos oreilles, que ce soit l’air pur ou l’air de musique. Parmi ces musiques et ces danses qui sont nées un peu partout aux Antilles et que le monde entier connaît, pourquoi ne pas citer par exemple « le Reggae » qui a vu le jour à la Jamaïque ou bien « Le Calypso » originaire de la même île et qui doit son nom à une nymphe de la mythologie grecque qui aimait déjà la musique ! Et puis il y a « la Rumba », qui est d’origine cubaine et qui s’est vite installée au Brésil où elle a rencontré « La Samba ». « Rumba et Samba », deux danses qui enchantent depuis longtemps le célèbre Carnaval de Rio de Janeiro, au Brésil. Enfin n’oublions pas « la Biguine », une danse à quatre temps qui est devenue célèbre en France métropolitaine à partir des années 1930… Toutes ces musiques, toutes ces danses, tous ces mots natifs des Antilles sont synonymes de fête… et la preuve ultime nous est donnée par le mot « zouk », qui signifie en créole « la fête ». À l’origine, on parlait d’ailleurs de « musique de zouk », c’est-à-dire de « musique de fête » et puis petit à petit le rythme l’a emporté et le mot « zouk » s’est suffi à lui-même pour évoquer une musique à danser très entraînante. Et croyez-moi, les « Zoukeuses » et les « Zoukeurs », qui sont des danseurs de « Zouk », aiment « Zouker », non seulement aux Antilles, mais aussi partout dans le monde !

Matériel pédagogique produit par le SCÉRÉN-CNDP dans le cadre de « 2011, année des Outre-mer »

Découvrir dans la même collection