Aller directement au contenu de la page
Aller au plan du site
Aller au menu bas de page

Voyage avec les motsVoyage avec les mots

Explorez l'univers des mots et maîtrisez la langue française

Les mots de l'Outre-Mer

Zombi

Regarder le film animé

écouter la chronique

Par Frédérick Gersal.

Lire le script
Zombi est un mot masculin qui peut s’écrire de deux façons : Z.O.M.B.I ou bien Z.O.M.B.I.E. Ce mot est d’origine créole, mais si c’est dans les Antilles qu’on le trouve le plus souvent usité, n’oublions pas sa lointaine origine africaine, ce qui en fait un mot du monde ! Le zombi, qui est attaché au culte vaudou et qui s’est développé justement dans les Antilles, désigne un « dieu serpent ». C’est une preuve supplémentaire du rôle de cet animal dans toutes les parties du monde et dans de nombreuses religions et civilisations. Dans la mythologie greco-latine déjà, on trouve parmi les 12 travaux d’Hercule, la présence de l’Hydre de Lerne, un énorme serpent qu’il doit combattre. Tandis que le dieu grec de la médecine, Esculape, se transforme en serpent, d’où la présence de ce reptile sur le Caducée de nos médecins ou nos pharmaciens. Chez les Égyptiens, le cobra royal est représenté dressé sur la tête des pharaons, tandis qu’en Amérique centrale, à l’époque précolombienne, le « Quetzalcoalt » était une divinité présentée sous la forme d’un serpent à plume. Dans la Bible, on découvre le serpent tentateur, celui qui réussit à convaincre Ève et Adam, les premiers êtres humains, à croquer dans la pomme, dans le jardin d’Éden, au paradis terrestre ! La tradition indienne fait du serpent un symbole du savoir et de la connaissance. Les Bouddhistes l’évoquent, les Hindous le respectent, les Chinois l’ont installé dans leur calendrier et parmi leurs signes du zodiaque. Mais n’oublions pas non plus les contes et légendes comme l’histoire de la fée Mélusine qui se transforme chaque samedi soir en femme serpent. Décidément, le serpent se retrouve partout, le serpent fascine, le serpent intrigue ou fait peur, mais il ne laisse personne indifférent. Dans les cultes vaudou des Antilles, le zombi est un pouvoir surnaturel permettant de réanimer un mort. C’est sans doute l’aspect de cette personne, de ce mort-vivant, qui a donné le second sens du mot zombi en français, désignant une personne semblant errer, comme un automate, mécaniquement, sans grande réaction et sans volonté apparente.

Matériel pédagogique produit par le SCÉRÉN-CNDP dans le cadre de « 2011, année des Outre-mer »

Découvrir dans la même collection