Aller directement au contenu de la page
Aller au plan du site
Aller au menu bas de page

Voyage avec les motsVoyage avec les mots

Explorez l'univers des mots et maîtrisez la langue française

Les mots de l'Outre-Mer

Kava

Regarder le film animé

écouter la chronique

Par Frédérick Gersal.

Lire le script
Le mot « kava » est accepté dans nos dictionnaires avec deux écritures différentes, à la fois K.A.V.A et K.A.W.A. Deux écritures, mais une seule et même prononciation, Kava, pour ce mot venu de Polynésie. À l’origine, il désigne un arbre qui pousse sur ces îles du Pacifique, une variété de poivrier, dont la racine permet la fabrication d’une boisson particulière et typique, une boisson enivrante ! Quand on se penche sur l’histoire et l’origine de nos boissons, on découvre curieusement que le café, originaire de la péninsule arabique, était appelé « qahwah » en langue arabe. Mais voyons ensemble si l’origine est la même… Souvenons-nous que l’histoire du café remonte à la nuit des temps, en une période où les légendes remplaçaient bien souvent l’histoire. Tout commence au Yémen où un jeune berger, du nom de Kaldi, fait paître ses chèvres dans la montagne. C’est l’occasion rêvée pour le troupeau et le berger de découvrir de petits arbustes couverts de fruits rouges. Les chèvres ne s’y trompent pas, elles dévorent les baies colorées de ces arbustes. Très vite, le jeune berger, Kaldi, remarque leur changement de comportement. Il trouve ses chèvres bien excitées après avoir dévoré tous ces petits fruits. Alors il parle d’un étrange phénomène et il raconte son incroyable expérience. Quelque temps plus tard, des moines soufis d’un monastère voisin viennent à leur tour ramasser des feuilles et des fruits, puis ils préparent une infusion. Le résultat est immédiatement apprécié. C’est une nouvelle boisson délicieuse qui vient d’être créée ! Gagnés à leur tour par une agitation fébrile, ces moines pensent vivre une révélation divine, cette boisson permet de veiller plus longtemps, notamment pour prier. Ce nouveau breuvage reçoit le nom arabe de « qahwah », ce qui veut dire « boisson enivrante », mais que l’on peut aussi traduire par « force, élan, vitalité ». Un mot devenu « kahveh » en turc et finalement « café » en langue française. Avouez que le monde est petit ! Quelle étrange similitude entre ce café qui a traversé la Méditerranée et ce kava venu de Polynésie.

Matériel pédagogique produit par le SCÉRÉN-CNDP dans le cadre de « 2011, année des Outre-mer »

Découvrir dans la même collection