Aller directement au contenu de la page
Aller au plan du site
Aller au menu bas de page

Voyage avec les motsVoyage avec les mots

Explorez l'univers des mots et maîtrisez la langue française

Les mots de l'Outre-Mer

Créole

Regarder le film animé

écouter la chronique

Par Frédérick Gersal.

Lire le script
Créole est un nom commun et un adjectif qui vient sans doute de l’espagnol et qui désigne, à l’origine, une personne de race blanche née dans les anciennes colonies. Les Créoles ont vu le jour en grande majorité sur des îles, aussi bien dans l’océan Atlantique que dans l’océan Indien, aussi bien aux Antilles qu’à La Réunion. Mais le mot « créole » définit, bien plus largement, toute une culture. Il faut évoquer la cuisine créole, riche de tant de saveurs parfumées, épicées, pimentées utilisant les herbes, les poissons, les crustacés et les fruits tropicaux pour des préparations au goût inoubliable. Certaines sont même baptisées « à la créole », comme ces grands plats de riz servis avec des tomates, des poivrons, de la volaille ou du poisson… Le créole peut aussi être une mode, pour certaines formes de coiffures ou pour certaines coupes de vêtements, comme avec ce tissu coloré venu de Madras, en Inde, et noué de façon très originale et élégante. N’oublions pas non plus la langue, ce créole qui est le fruit d’un choc et d’un mélange historique entre ces langues venues d’Afrique et celles venues d’Europe. Il existe un créole portugais, un créole anglais, un créole néerlandais… Et la langue créole enrichit la langue française. On y trouve l’origine de la biguine et du reggae, mais aussi du mot masculin : Morne, M.O.R.N.E, qui désigne une colline, une petite montagne, à La Réunion et aux Antilles. Et puis il y a aussi le mot Zombie qui plonge ses origines dans les croyances Vaudou pour finalement décrire une personne sans grande volonté. Mais bien plus que le vocabulaire, la mode ou l’art culinaire, le mot « Créole » désigne avant tout des milliers de femmes et d’hommes. Parmi celles et ceux qui sont entrés dans l’histoire, il y a une impératrice des Français. Née en Martinique, le 23 juin 1763, Joséphine Tascher de La Pagerie s’est d’abord mariée avec Alexandre de Beauharnais, avant d’épouser Napoléon Bonaparte, en 1796. Ensemble, ils sont couronnés le 2 décembre 1804 : Napoléon et Joséphine, tous deux originaires des îles, un Corse et une Créole !

Matériel pédagogique produit par le SCÉRÉN-CNDP dans le cadre de « 2011, année des Outre-mer »

Découvrir dans la même collection