Aller directement au contenu de la page
Aller au plan du site
Aller au menu bas de page

Voyage avec les motsVoyage avec les mots

Explorez l'univers des mots et maîtrisez la langue française

Les mots de l'Outre-Mer

Alizé

Regarder le film animé

écouter la chronique

Par Frédérick Gersal.

Lire le script
Un alizé, A.L.I.Z.É. accent aigu, est un vent ! C’est un vent régulier qui souffle de l’Est ! Mais n’oublions pas que ce mot « alizé » est à la fois un adjectif et un nom commun. L’adjectif permet de préciser la provenance d’un souffle d’air, on parle alors de vent alizé, donc, sans doute d’un vent venant de l’est. Quant au nom commun, il désigne ce vent à part entière soufflant sur la partie orientale de l’Atlantique, notamment sur les Antilles. Ce vent fait partie de la multitude de courants d’air qui souffle sur notre belle planète. Des vents que les Grecs anciens avaient confiés à un dieu baptisé Éole. Comme nous le rappelle l’histoire d’Ulysse, racontée par Homère dans « L’Odyssée », c’est ce dieu qui lui aurait confié un magnifique cadeau : une outre contenant tous les vents, ce qui aurait dû rendre service à Ulysse pour rentrer chez lui à bord de son bateau à voile. Seulement voilà, tout ne s’est pas déroulé comme prévu ! Mais cela, c’est une autre histoire… Ce dieu Éole de la mythologie grecque habitait les îles éoliennes en Méditerranée, des îles rebaptisées de nos jours Lipari. Mais c’est bien en souvenir de ce dieu des vents que ces grands moulins avec leurs grands bras, ces grandes machines captant l’énergie offerte par les vents s’appellent des éoliennes. Parmi ces nombreux vents, il en existe de toutes sortes. Il y a ceux qui peuvent rafraîchir une belle journée d’été ou bien embaumer l’atmosphère d’une fin de soirée. Et puis il y a ceux qui viennent ronger les côtes, abattre les arbres et les maisons, transformer un océan en tumulte. Parmi tous ces vents, l’alizé est incontestablement calme et pacifique. Il souffle en général autour de l’Équateur, entre le Tropique du Cancer, dans l’hémisphère Nord, et le Tropique du Capricorne, dans l’hémisphère Sud. Dans l’un de ses livres intitulé Matelot, Pierre Loti nous parle «d’un merveilleux soir où l’alizé austral soufflait avec sa plus exquise douceur ». Alors à vous qui « êtes dans le vent » et qui « avez le vent en poupe », je « passe juste en coup de vent » pour vous souhaiter « bon vent » !

Matériel pédagogique produit par le SCÉRÉN-CNDP dans le cadre de « 2011, année des Outre-mer »

Découvrir dans la même collection