Aller directement au contenu de la page
Aller au plan du site
Aller au menu bas de page

Voyage avec les motsVoyage avec les mots

Explorez l'univers des mots et maîtrisez la langue française

Dis-moi dix mots semés au loin

Coup de foudre

Regarder le film animé

écouter la chronique

Voix-off de l'animation, par Yvan Amar

S'entraîner

Lire le script
Coup de foudre, une expression qui appartient au langage de l’amour, et on en devine tout de suite le sens, même si on ne la connaît pas : c’est si parlant, le coup de foudre ! C’est l’amour immédiat qui vous transperce, vous fait défaillir à la première apparition de celui ou de celle qu’on aime sans retenue !
« L’amour au premier regard », dit-on dans d’autres langues, mais cette formule est plus fade, parce qu’avec le coup de foudre, on voit la soudaineté et la violence qui fige sur place.
Le coup de foudre donc, c’est l’amour absolu et sans délai, et plus souvent, c’est réciproque, d’ailleurs : c’est, par exemple, la rencontre de Roméo et Juliette au bal – mais on en a plus d’un exemple dans la littérature.
Et l’image est si séduisante qu’elle finit par s’appliquer à d’autres situations : une maison qu’on veut s’acheter par exemple, ou cette jolie paire de chaussures dans la vitrine.
Cette image fulgurante pour tout ce qui séduit immédiatement et fortement a plu à bien d’autres langues étrangères que le français, qui nous l’ont empruntée.
Alors, même si le coup de foudre semble venir du ciel, on ne dit pas « un coup de foudre m’est tombé dessus », mais « j’ai eu le coup de foudre », comme s’il naissait à l’intérieur de soi !
L’expression ne s’emploie jamais au sens propre : si la foudre – la vraie – tombe sur une maison ou si elle foudroie le promeneur imprudent qui court sous l’orage, c’est un accident terrible, mais ce n’est pas un coup de foudre.

Matériel pédagogique produit par le SCÉRÉN [CNDP-CRDP] dans le cadre de la Semaine du son 2012.

Découvrir dans la même série