Aller directement au contenu de la page
Aller au plan du site
Aller au menu bas de page

Voyage avec les motsVoyage avec les mots

Explorez l'univers des mots et maîtrisez la langue française

Dis-moi dix mots qui nous relient

Harmonieusement

Regarder le film animé

écouter la chronique

Par Yvan Amar.

Lire le script
Harmonieusement, c’est un adverbe, et un adverbe de manière ! Cela peut sembler bien scolaire, et même un peu sec, de commencer par le rappel de cette catégorie grammaticale, mais ce mot, qui se déplie à partir du nom harmonie ou de l’adjectif harmonieux, désigne justement la manière dont une action s’accomplit : de façon équilibrée, sans excès d’un côté ni de l’autre, sans disproportion… voilà bien l’une des idées principales portées par ce terme. Ce qui se fait harmonieusement s’accomplit donc sans heurt, sans tension inutile, sans conflit. Est-ce donc cela, l’harmonie ? Le mot appartient au vocabulaire de la musique… tout au moins en français. Car si l’on remonte à l’étymologie latine d’abord, grecque plus anciennement, on trouve un terme de menuisier ou de maçon : harmonia, c’est la jointure, la cheville, l’élément qui relie deux pans d’une construction ; d’où cette idée d’assemblage et d’accord entre deux parties. En ancien français déjà le mot désigne une perception musicale agréable : plusieurs sons entendus en même temps, et qui donnent l’impression de bien s’accorder. Cette impression est-elle complètement subjective ? Est-elle uniquement le produit d’une culture ? Pas tout à fait : elle repose aussi sur la gamme occidentale : do, ré, mi, fa etc. Et ces notes successives sont séparées par des intervalles très précis, qui entretiennent entre eux des rapports mathématiques. Tout cela paraît bien ardu, alors que cette gamme sonne à nos oreilles comme si elle était simple et naturelle. Mais l’histoire de la musique a bâti toute une théorie sur la meilleure façon d’assembler les sons, de construire des accords, de les enchaîner. C’est bien ça que, de façon technique, on appelle l’harmonie ! Ce même mot a d’ailleurs d’autres emplois, et toujours en musique, désigne par exemple un ensemble d’instruments à vent et à percussion : on n’est pas bien loin de la fanfare quand on entend une harmonie municipale qui défile pour le 14 juillet. Mais surtout ce terme qui est toujours positif, renvoie à une idée d’accord profond entre plusieurs personnes ou plusieurs éléments : un paysage peut être harmonieux s’il est doux à regarder, et qu’il semble composé de formes et de couleurs qui se répondent les unes aux autres. Et on comprend aisément que l’harmonie ait fini par évoquer ne bonne entente entre des êtres humains.

Cette chronique est issue de l'émission Les mots de l'actualité produite par Yvan Amar et diffusée sur RFI - Plus de Mots de l'actualité sur RFI

Découvrir dans la même série