Aller directement au contenu de la page
Aller au plan du site
Aller au menu bas de page

Voyage avec les motsVoyage avec les mots

Explorez l'univers des mots et maîtrisez la langue française

Dis-moi dix mots... à la folie

Tohu-bohu

Regarder le film animé

écouter la chronique

S'entraîner

Lire le script

Tohu-bohu ! On a à peine prononcé le mot que tout un vacarme se déclare et qu’un tumulte nous envahit : le monde vacille pratiquement sur ses bases avec un mot tellement expressif !
C’est qu’il secoue en quatre syllabes les habitudes de notre vocabulaire. On a la friction des hiatus, O-U/O-U, tohu-bohu, c’est une répétition joyeusement barbare qui donne l’impression qu’on a un mot qui ne veut rien dire… Et là on n’est pas si loin de la vérité, parce que justement le terme évoque ce qui n’a pas de sens et plus précisément ce qui n’a pas d’ordre.
Alors on se demande d’où nous vient une telle météorite sonore ? De l’ancien hébreu qu’on trouve au début de la Bible, dans la Genèse, où le tohu-bohu représente l’état de la Terre avant que la création divine vienne y installer une organisation. Donc, il représente une image du chaos, la matière brute, sans structure, sans signification. Non pas une réalité désorganisée, détruite, mais la réalité qui précède toute forme. Et cette idée de confusion originelle débouche assez facilement sur celle de bruit terrible, inintelligible. Aujourd’hui, c’est le sens qui domine : un boucan monstrueux, ça vous casse les oreilles, on ne comprend rien justement parce que les sons fusent dans tous les sens.
Une cacophonie ? On n’en est pas bien loin, mais il y a quand même une différence entre les deux mots : la cacophonie est toujours déplaisante, alors que le tohu-bohu garde souvent une couleur plutôt joviale, plutôt sympathique. On se bouche les oreilles, peut-être, mais avec le sourire.

Matériel pédagogique produit par le SCÉRÉN [CNDP-CRDP].

Découvrir dans la même série