Aller directement au contenu de la page
Aller au plan du site
Aller au menu bas de page

Voyage avec les motsVoyage avec les mots

Explorez l'univers des mots et maîtrisez la langue française

Dis-moi dix mots... à la folie

Charivari

Regarder le film animé

écouter la chronique

S'entraîner

Lire le script

Charivari ! Encore un mot qui rime avec lui-même : deux syllabes presque symétriques, mais la deuxième caricature la première : chari-vari, rien de tel pour évoquer un bruit furieux qui dérange, qui irrite.
Même s’il a une forme très expressive, le mot a aussi une histoire et une origine : une… ou plusieurs ! Il pourrait venir de deux mots grecs, kara et baria, qui évoquent la tête lourde. Ou d’un vieux verbe français qui dans la langue de la chasse signifiait exciter les chiens. Ou encore d’une ancienne langue hébraïque : un mot un peu semblable y désigne le vacarme qui ponctue certaines manifestations publiques.
En fait, on n’est pas très fixé ! Mais justement, l’obscurité de ses origines rend le mot encore plus convaincant puisqu’on n’y comprend rien… et c’est bien cela qu’on veut exprimer !
Les significations de charivari évoluent également selon les époques. Le mot a pu désigner un tapage fait délibérément pour ridiculiser une cérémonie : un remariage ou un mariage mal assorti, comme une parodie de marche nuptiale ! Donc il est question d’une cacophonie qui prétend dire la vérité et qui fait tomber les masques en exprimant tout haut et très fort ce que tout le monde pense tout bas.
Aujourd’hui, charivari s’emploie bien sûr à propos d’un tintamarre terrible, mais le plus souvent on l’utilise à propos d’une musique tonitruante, qui ne se distingue pas d’un bruit confus : c’est une façon de dire qu’elle n’a aucun sens et qu’on n’y décèle ni beauté ni intention. Selon les goûts ou les dégoûts, elle peut s’appliquer à un concert de hard-rock ou à un opéra de Wagner.

Matériel pédagogique produit par le SCÉRÉN [CNDP-CRDP].

Découvrir dans la même série