Vous êtes ici :

  • Google+
  • Imprimer

Notoriété

I. La notoriété d'un auteur (personne, collectif ou collectivité) constitue l'indice, pour le chercheur néophyte, de la validité du contenu intellectuel d'un document sélectionné au cours d'une recherche d'information. D'une manière générale, la notoriété exprime le caractère de ce qui est de la connaissance publique. Son étymologie (dérivé du lat. notum, supin de noscere «apprendre à connaître») met en valeur cette idée centrale que le bénéficiaire d'une notoriété est quelqu'un de (re)connu, largement et avantageusement.

La notoriété est une affaire de regard chargé positivement et qui confère à l'intéressé une certaine réputation. S'agissant d'une personne auteur, la reconnaissance viendra par exemple de ses pairs. S'agissant d'un organisme, ou d'une collectivité, elle viendra ou bien d'auteurs, ou bien d'un public particulier, ou encore d'autres organismes ou collectivités. La notoriété tire ainsi sa substance du jugement appréciatif d'autres instances appartenant à un même réseau d'intérêt et à un même domaine de connaissance.

Si la responsabilité de la publication offre au processus de validation des contenus informationnels une composante éthique et légale, la notoriété apporte, quant à elle, des arguments à la fois qualitatifs et quantitatifs.

II. Didact. Pour juger de la validité d'un contenu informationnel, l'élève, «novice»  par nature, peut être conduit à pénétrer et à consulter une communauté «d'experts» dans le domaine concerné. Par un effet de miroir et de regard pointant vers l'auteur inconnu de lui, l'élève est encouragé à repérer dans cette communauté les indices qui lui permettront ou non de valider cet auteur et, corrélativement, l'information que celui-ci produit. Ainsi construira-t-il, au travers de ce concept de notoriété, ceux de communauté scientifique, de caution scientifique et de domaine de connaissance constitutifs de la démarche scientifique en ce sens qu'ils fondent l'autorité d'une ouvre ou d'une pensée. Il doit être également envisagé, à l'inverse, le cas où l'image que transmet cette communauté de référence dévalue l'auteur qu'elle pensait soutenir. Il appartiendra ainsi de discriminer, dans cet ordre d'idée, entre communauté des pairs (horizontalité) et communauté des clients (verticalité) - les usagers, les consommateurs, le public.

Termes corrélés

Responsabilité éditoriale - Validation des sources - Caution scientifique - Évaluation de l'information

Recherche avancée