Vous êtes ici :

Base de données

  • Google+
  • Imprimer

Base de données

I. Une base de données se caractérise comme étant une « multitude de fichiers de données et de relations entre ces données » (Le Coadic, 2004 [1]). Gérée par un système de gestion de base de données (SGBD), elle offre un traitement distinct des données et des programmes qui permet la récupération de données en provenance ou à destination d’autres logiciels. Elle est utilisée pour gérer, consulter et accéder à un fonds documentaire existant (ex. base BCDI). C’est souvent unensemble de références bibliographiques décrivant des ressources locales ou distantes. Dans ce cas, la base de données donne accès à des documents secondaires (description du document, description du contenu, lien hypertexte). Elle est également appelée « banque de données de référence »,
(Morizio et al., 1996 [2]) ou « banque de données bibliographiques (références de documents primaires, avec ou sans résumé) » (Boulogne, 2004 [3]), pour pouvoir être distinguées des « banques de données textuelles ou factuelles ».
La distinction entre base et banque de données à tendance à s’estomper et les deux sont souvent utilisés indifféremment. Mais la base, associée à un SGBD, se caractérise par la structuration et l’exploitation des données, alors que la banque s’associe plus à un dépôt de données primaires.

II. Didact. Le concept de base de données permet à l’élève tout d’abord de s’approprier les concepts de référence et de document secondaire.
Elle fait office d’interface : en obligeant à analyser les propositions et à faire des inférences, la base permet de prendre de la distance avec l’information primaire et d’éprouver sa stratégie de recherche.
Consultant les bases, l’élève peut également découvrir l’intérêt d’affiner sa recherche et de construire sa problématisation à partir de l’offre de références qui lui est alors proposée.
La base se présente aussi comme une porte d’accès à la multiplicité et à la confrontation des sources.
Concernant la validation des sources, il est important de faire prendre conscience à l’élève que dans une base de données, de même que dans une banque, cette opération a été en partie effectuée en amont par les concepteurs de la base (l’enseignant documentaliste pour la base du CDI), l’élève
bénéficie ainsi de l’expertise de ces derniers. A lui de vérifier dans un premier temps qui sont les créateurs de la base utilisée, pour quel public et avec quelles intentions elle a été conçue. Il lui restera à l'interroger, à sélectionner les documents et à évaluer l’information trouvée au regard de son projet de recherche.

Termes corrélés

Ressource documentaire - Document primaire - Document secondaire -
Référence bibliographique - Validation des sources

[1] : LE COADIC, Yves-François.  Le besoin d’information : Formulation, négociation, diagnostic. Paris : ADBS, 1998
LE COADIC, Yves-François. Maîtrise de l’information et métasavoir. Médiadoc, juin 1999. p. 23- 30.
LE COADIC, Yves-François. La Science de l’information. Paris :  PUF, 2004.
[2] : MORIZIO, Claude et al. Les technologies de l’information au CDI. Paris :  Hachette, 1996. 190 p. (Pédagogies pour demain).
MORIZIO, Claude.  La recherche d’information. Paris :  ADBS, Nathan, 2002.
[3] : BOULOGNE, Arlette. Vocabulaire de la documentation. Paris : ADBS, 2004.