Vous êtes ici :

  • Google+
  • Imprimer

Présentation d'un projet de « CDI numérique » au collège Gustave Roux de Hyères dans le Var, coordonné dans l'établissement par Mme Stéphanie Longhi, professeur-documentaliste, et animé par l'équipe d'accompagnement du CRDP de l'académie de Nice.

Le contexte

L'idée est née avec la participation du collège des hôpitaux, « Institut Pomponiana », à l'expérimentation « Tablettes numériques » lancée en septembre 2011 dans l'académie de Nice. Cet établissement accueille des élèves hospitalisés ou en situation de handicap. Il est rattaché au collège Gustave Roux situé à quelques kilomètres de distance dans lequel se trouve le CDI.

Dans ce cadre, le CRDP de l'académie de Nice a proposé de mener une réflexion sur l'accessibilité des ressources du CDI pour les élèves hospitalisés. Eloignés physiquement du CDI, du professeur-documentaliste, des autres élèves de l'établissement :

  • comment peuvent-ils connaître les ressources du CDI ?
  • comment peuvent-ils y avoir accès sur leur tablette, emprunter des ouvrages ?
  • comment peuvent-ils participer aux actions, aux projets (club lecture, formation documentaire, etc.) portés par le professeur-documentaliste, être en lien avec leurs camarades ?

Certes, des navettes d'ouvrages « papier » sont envisagées entre les deux établissements, le professeur-documentaliste et/ou les élèves peuvent occasionnellement se déplacer... mais ces pistes ne sont qu'un aspect des possibles.

Dès lors, l'objectif de cette réflexion concertée est d'aboutir rapidement à la mise en œuvre d'une continuité pédagogique via un « CDI numérique » intégrant toutes les dimensions de l'activité documentaire de l'établissement scolaire. La proposition d'exploiter au mieux les atouts du numérique permet d'établir cette continuité à distance, asynchrone et complémentaire entre les élèves, les enseignants, leurs besoins et les ressources mises à disposition.

Les étapes

Définition des besoins et des attentes pédagogiques

En préalable, le professeur-documentaliste en lien avec le CRDP a défini des besoins et des attentes venant compléter l'offre et la médiation documentaires déjà existantes :

Constitution d'un fonds numérique

  • sélectionner des ouvrages numériques pour enrichir le fonds de l'établissement et faciliter l'accès à distance : des œuvres littéraires classiques, des œuvres de littérature jeunesse, des documentaires… Ouvrages servant de support d'information lors d'une recherche, intégrés à la sélection du club lecture, requis par les enseignants dans le cadre de la classe… (séries de lettres par exemple).
  • cataloguer ces ouvrages dans la base documentaire de l'établissement afin de proposer une entrée unique à toutes les ressources et ne pas multiplier les accès aux documents.

Enrichir la médiation

disposer en ligne d'un espace centralisant les échanges, les informations, les outils et les ressources pédagogiques permettant aux élèves hospitalisés de s'intégrer à la vie de l'établissement, de s'investir dans le club lecture par exemple, de suivre et de participer à l'activité culturelle du collège.

L'accès au livre se transforme, la lecture s'enrichit

Une fois ces éléments posés, plusieurs pistes ont été envisagées, pour répondre à la nécessité de constituer un fonds d'ouvrages numériques accessible à distance et intégrable au portail documentaire existant. L'une d'elles, présentée ci-dessous, s'accordant au travail de médiation effectué par le professeur-documentaliste est en cours de réalisation avec le soutien du chef d'établissement.

Concrètement les élèves pourront « emprunter » des ouvrages numériques choisis par le professeur-documentaliste en lien avec l'enseignante de lettres du collège des hôpitaux. Ouvrages, qui seront, au même titre que les autres ouvrages de l'établissement, catalogués dans la base documentaire et mis en valeur dans la rubrique « Nouveautés » du portail.

Comme pour les autres documents, il suffit de faire une recherche dans le catalogue du CDI ou de lire la présentation du livre sur le portail et de cliquer sur le lien permettant d'« emprunter » le livre en le téléchargeant. Le document peut ensuite être lu sur tablette et/ou écran d'ordinateur, à la maison ou au collège, faire l'objet de commentaires et d'échanges avec les autres lecteurs. Certaines pages peuvent être annotées, commentées, partagées. Selon le format choisi, le livre peut aussi être « écouté » seul avec un casque, partagé avec les autres. Ce qui présente un réel intérêt pour des élèves en situation de handicap.

Afin que les contingences techniques et organisationnelles ne constituent pas un écueil à la mise en œuvre effective du « CDI numérique », le CRDP de Nice en assume une partie (gestion et intégration de la plateforme, réservoir de notices mutualisées, pérennité du fonds et de l'accès aux documents).

Perspectives

Ainsi, ce projet, localement situé, contribue à une réflexion plus large sur l'évolution de l'offre et la médiation documentaires dans un établissement scolaire. A cet égard la dénomination « CDI numérique » bien que signifiante semble encore incertaine. Pour l'heure, CDI a été conservé car le sigle est parlant pour la communauté éducative qui y rattache un certain nombre de caractéristiques comme le prêt d'ouvrages, l'accès aux documents nécessaires à la réussite scolaire des élèves, la formation à la recherche, l'ouverture à la culture et aux partenaires de l'établissement.

Le « CDI numérique » conjuguant un fonds physique, un fonds en ligne, des services et des outils documentaires nécessite de penser un certain nombre de problématiques à la fois techniques, pédagogiques et organisationnelles. Pour ces raisons, une mutualisation des investissements forfaitaires (conception, méthode d'intégration à l'existant, abonnements aux plateformes, notices bibliographiques, formations, transferts d'expérience) est intéressante et déjà entreprise avec deux autres collèges et un lycée, dotés ou pas de tablettes numériques.

Dans le cas du collège des hôpitaux, la distance géographique étant particulièrement ressentie, la construction d'un environnement numérique encore plus « immersif » peut également être envisagée. En s'appuyant sur le soutien et l'expertise du réseau SCEREN, le professeur-documentaliste peut explorer la diversité des possibles qui s'ouvrent à ses missions de médiateur de l'information, du livre et de la lecture.

Notes de bas de page

Présentation de l'expérimentation rédigée par l'équipe d'accompagnement du CRDP de Nice avec Mme Stéphanie Longhi, professeur-documentaliste.

Recherche avancée