Vous êtes ici :

La place du CDI dans le projet d'établissement d'un lycée professionnel

par Lucile Daucher,
professeur-documentaliste au lycée professionnel Desaix - Saint Eloy Les Mines (63) [2009]

Mots clés : lycée professionnel , projet d'établissement

  • Google+
  • Imprimer

Quel rôle peut jouer le documentaliste et le CDI dans la mise en œuvre d’un projet d’établissement en lycée professionnel ?
Le CDI, élément de l’établissement scolaire, ne peut avoir un fonctionnement indépendant. Son fonctionnement est lié à celui de la totalité du système. Les contraintes générales ont donc un effet sur lui et a contrario les dysfonctionnements du CDI retentissent sur l’ensemble.

Le CDI doit donc répondre aux objectifs du projet d’établissement, mais avant tout s’y intégrer pour légitimer sa place. Le CDI est au cœur de l’établissement sous son aspect disciplinaire, transdisciplinaire et surtout culturel.
Il est l’instrument privilégié de l’ouverture culturelle : il permet des approches diversifiées de la lecture par la pluralité des outils, la variété des ressources et les possibilités d’animation qu’il peut offrir. Dans le cadre du projet d’établissement, le projet du CDI  facilitera la rencontre avec les partenaires et l’accès à l’environnement culturel.
Il est donc nécessaire que la rédaction du nouveau projet d’établissement soit l’objet d’une réflexion collective en vue d’une part d’évaluer les acquis du précédent projet et de définir les nouvelles orientations.
La qualité du projet de l’établissement et projet du CDI dépend de l’analyse qui est faite de son environnement, de ses publics spécifiques, de ses moyens… Dans ce cadre le documentaliste a un réel rôle à jouer en fixant des objectifs à atteindre par le biais d’actions à évaluer. Cette démarche est déterminante lors des demandes de subventions réalisées auprès des partenaires extérieurs qui souhaitent s’assurer que certaines priorités font réellement parties du projet d’établissement.
L’intégration de certaines actions dans le projet d’établissement permet de les considérer comme prioritaire mais également de les légitimer.
Au lycée Desaix de Saint Eloy Les mines, une journée de travail réunissant toute la communauté éducative a été organisée afin de définir les choix d’orientation du projet d’établissement à partir des acquis et des limites concernant les objectifs attendus.
Quatre ateliers ont chacun proposé des modalités d’actions adaptées aux quatre priorités retenues à savoir :

  • Améliorer l’attractivité du lycée et communiquer sur ses réussites
  • Développer les partenariats avec les entreprises
  • Ouvrir le lycée sur l’action culturelle et la découverte de l’Europe
  • Informer les jeunes sur la santé et la citoyenneté

Voici la contribution que j’ai apportée en tant que professeur documentaliste :

1. Améliorer l’attractivité du lycée et communiquer sur ses réussites

a) Avoir une politique claire de communication et d’information

La politique de communication de l’établissement pourra donner au CDI, comme lieu d’exposition, une fonction de médiatisation en :

  • en valorisant le CDI lui-même
  • en valorisant les travaux exposés

Pour que la médiatisation des productions soit un temps fort de la formation des élèves, l’activité de production doit prendre en compte dès le départ la médiatisation : contenu, public ciblé, objectifs, lieux, supports, médias contraintes de type administratif. La médiatisation des travaux des élèves est une composante essentielle de la politique de communication de l’établissement.
En complément des apprentissages, la structuration de l'établissement en lieu informationnel doit permettre à l'élève d'investir ses compétences dans le traitement de situations plus globales et plus complexes que les séquences didactiques (l'orientation, la connaissance de l'établissement…)
Dans le cadre de la politique d'information et de communication, le professeur documentaliste a un rôle spécifique auprès du chef d'établissement, au moins pour les domaines qui concernent directement les élèves.

Ce rôle suppose :

  • la mise à disposition des élèves de systèmes d'information structurés :
    • un travail de veille
    • une coordination des informations et des acteurs
    • une structuration d'ensembles d'informations
    • une codification de règles d'accès à l'information et aux responsables
  • la mobilisation des compétences des adultes pour le traitement et la gestion de l'information

b) construire une politique documentaire concertée au service des besoins de l’établissement à placer avant le b) actuel à savoir rendre plus lisible l’offre de formation

Une démarche pédagogique

La politique de ressources est conduite par le chef d'établissement. Elle implique :

  • un état des lieux des ressources et des usages
  • une réflexion sur les besoins en fonction de ce qui sera utile aux élèves
  • une implication de l'ensemble de l'équipe de l'établissement

La politique d’acquisition

La politique d’acquisition doit résulter d’un véritable travail collectif, impulsé par le chef d’établissement, en tenant compte de l’expertise de chacun, des projets en cours, des besoins. Elle doit donc être réactualisée chaque année.

  • la veille concertée doit impliquer tous les personnels
  • le recensement des ressources existantes est nécessaire pour inciter l'engagement de tous
  • la définition des priorités est l'indice de choix politiques

La localisation des ressources

Les ressources ne sont plus regroupées uniquement dans le lieu du CDI. La localisation est par conséquent fondamentale pour organiser le réseau de ressources disponibles pour l’établissement.

  • lieux physiques internes : CDI, labos disciplinaires, classes et ateliers…
  • lieux extérieurs : médiathèques de lecture publique, autres établissements scolaires, CRDP…
  • en ligne

c) [...]

d) [...]

e) Soutenir les élèves en difficulté

  • donner des méthodes de travail
  • travailler en partenariat professeur et professeur documentaliste, les compétences transversales dans l’ensemble des activités pour renforcer les compétences informationnelles (techniques d’accès à l’information) dans les apprentissages fondamentaux
  • systématiser l’apprentissage des techniques documentaires (via des temps d’initiation au CDI, des temps de consolidation) et un important travail de concertation des équipes doit être fait afin de prévoir un réinvestissement des techniques dans les différentes disciplines.
  • aide méthodologique et aide ponctuelle au CDI

2. Développer les partenariats avec les entreprises

a) Inviter les entreprises aux différentes actions du lycée (invitation + idée de participation)

Projet de technique de recherche d’emploi avec Mme Reboul et Melle Daucher

b) Etre à l’écoute de leurs besoins

Communiquer via le panneau d’affichage sur leur recrutement auprès des élèves (aide à l’emploi).

3. Ouvrir le lycée sur l’action culturelle et la découverte de l’Europe

a) développer les actions culturelles

La veille culturelle et la médiation

Pour favoriser l’ouverture culturelle des élèves, l’établissement doit, en complément des démarches culturelles liées à l'acquisition des savoirs, développer sa réactivité et se saisir des opportunités offertes par son environnement.
Cette démarche d’ouverture au monde de la culture prolonge le travail scolaire et permet de faire découvrir aux élèves des lieux et des acteurs de culture hors l’école.

Le professeur documentaliste est par conséquent investi :

  • d’un rôle de veille culturelle, tant au niveau des partenaires traditionnels (cinéma, théâtre, médiathèque…) que de l’environnement socio-économique local
  • d’une mission de médiation auprès des équipes de direction pour impliquer les équipes éducatives dans des projets

b) Développer la fonction culturelle du CDI

Travail informationnel autour de sujets de société et en lien avec l’exercice de la délégation (CVL, délégués, CA…)
L'acquisition d'une démarche culturelle suppose que l'élève soit installé dans un rapport personnalisé qui lui permette de choisir, de se composer son propre parcours.
Il est par conséquent essentiel que le CDI puisse être un espace et un temps privilégiés pour des explorations libres et spontanées de la part des élèves.

  • le règlement intérieur du CDI doit faire l'objet d'une élaboration collective et viser le développement de démarches personnalisées chez les élèves
  • par la richesse du fonds documentaire, abondant et diversifié, le CDI doit offrir des possibilités importantes de satisfaire une demande d'information, mais aussi de découvrir, d'apprendre, en fait de se cultiver
  • le libre accès aux ressources (en ligne et à la diversité du fonds) doit être fortement incité surtout en lycée professionnel
  • des activités en faveur de la lecture doivent être développées (concours, défis, manifestations autour du livre, lectures à thème, rencontre avec les créateurs…)
  • la dimension culturelle des recherches : inciter les élèves à faire des liens entre les savoirs et leurs contextes par un décloisonnement des disciplines et une approche transversale.

4. Informer les jeunes sur la santé et la citoyenneté

a) [...]

b) Faire vivre le CESC

Implication du documentaliste dans le développement d’un carnet de contact

  • démarches citoyennes et compétences informationnelles (travail dans le rapport à la loi, dans l’apprentissage de l’analyse critique)
  • aider l’élève à comprendre les enjeux du monde contemporain à partir d’une information plurielle
  • se construire un point de vue qui doit dépasser la simple subjectivité est un apprentissage majeur à l’intersection du travail informationnel et de la citoyenneté. Cette compétence suppose de comprendre la diversité des points de vue, d’étudier leur pertinence et de se forger un avis personnel qui peut évoluer.

Axes à développer également :

  • introduire résistance et déportation
  • démarche artistique : dans le cadre par exemple du projet photo
  • éducation au développement durable
  • découverte des métiers
Recherche avancée