Evaluation de l'action

par Corinne Christophe, directrice de l'Atelier Canopé - Site de Nice,
[mars 2015]

Mots clés : éducation aux médias, partenariat éducatif

  • Google+
  • Imprimer

Bilan

Indicateurs

Les indicateurs retenus pour l'évaluation du dispositif étaient les suivants :

  • mise en ligne d'une production répondant au cahier des charges fixé.
  • participation des tous les élèves.
  • réalisations effectuées complètement par les élèves
  • indice de satisfaction suite à une enquête et des entretiens
  • nombres d'établissements, d'enseignants et d'élèves participants et leurs évolutions

Résultats

  • En 2013 l'action s'adressait aux établissements du premier et second degrés du département des Alpes-Maritimes. S'agissant d'une expérimentation, seuls des établissements niçois ont été sollicités. Le marathon s'est déroulé sur deux jours : une journée pour les écoles et une journée pour les collèges et lycées. Soit un total de 8 équipes participantes, d'une douzaine d'enseignants et d'environ 60 élèves
    Le bilan très positif de ces journées aussi bien au niveau de la production, des conditions de réalisation que de la satisfaction des participants a permis d'envisager la poursuite du dispositif à un niveau académique. Il faut cependant noter que malgré ce bilan très positif, il a été décidé de modifier le mode de participation des élèves de primaire pour qui la journée se révèle être trop intense et fatigante, et cela même si les élèves et enseignants se déclaraient très enthousiastes et motivés à l'idée d'une nouvelle participation.
  • En 2014 l'action s'est donc élargie à toute l'académie de Nice mais était uniquement ouverte aux établissements du second degré. Ce sont 15 établissements et plus de 120 élèves et professeurs qui ont collaboré.
  • Pour cette troisième édition "Marathon-presse 2015", le dispositif s'étend encore en s'appuyant sur le réseau national des Ateliers Canopé et en expérimentant un partenariat inter-académique avec l'Académie de Besançon. Chaque Atelier Canopé gère en proximité son réseau d'établissements et alimente directement la production finale unique sur Wordpress. La coordination entre les différents Ateliers Canopé se fait à travers l'espace de travail Seafile.
    Au moment de la rédaction du dossier, plus de 25 établissements sont inscrits représentés par près de 600 élèves.
    Les équipes de presse des établissements du second degré encadrés par des enseignants, le plus souvent professeurs-documentalistes, sont les principaux participants à cette journée-marathon. Cependant, des possibilités d'aménagement sont proposées aux enseignants du premier degré ainsi qu'aux enseignants de langues vivantes du second degré qui souhaiteraient participer. En effet, dans ces deux cas, la réalisation pédagogique nécessite un temps de préparation plus important.

Prolongements

Ecritech6

La problématique du colloque Ecritech6 qui aura lieu les 9 et 10 avril prochains traitera de la “Vie numérique de l'élève : une identité en construction”.

A cette occasion, le dispositif « Marathon-presse » sera présenté lors d'un atelier. Il s'agira après une présentation de l'action et de sa mise en œuvre de revenir sur le bilan de trois ans de fonctionnement et sur les prolongements envisagés. 

Vers un dispositif national

Lors de sa première édition, le marathon-presse était une activité proposée dans le cadre de la semaine de la presse dans les locaux de l'Atelier Canopé de Nice.
Face au succès et aux demandes des établissements de l'académie ne pouvant se déplacer sur le site de Nice, la deuxième édition a pris une envergure académique et s'est adaptée en proposant la possibilité de participation à distance.

En 2015, le dispositif s'étend à d'autres académies. L'académie de Besançon à travers ses Ateliers Canopé est partenaire à part entière, tandis que dans d'autres académies comme Aix-Marseille, Montpellier ou Versailles il ne s'agit encore que d'expérimentations ou de premiers contacts.

A l'issue de cette troisième édition 2015, et après un bilan global avec l'ensemble des partenaires, l'idée serait de proposer ce dispositif au plan national à travers l'ensemble des Ateliers du réseau Canopé qui en feraient la demande.

Une aventure à suivre, donc…

Recherche avancée