• Google+
  • Imprimer

Témoignages sur l'organisation de l'accompagnement personnalisé.

Dans un lycée général

En seconde

L'accompagnement personnalisé est consacré à la méthodologie, à l'orientation et à l'aide aux devoirs (du soutien en anglais a également eu lieu).
Il s'organise :

  • en groupes, selon les besoins et les choix des élèves recensés par le professeur principal et transmis au proviseur adjoint,
  • tout au long de l'année, sur des périodes de 3 à 6 semaines sur deux barrettes horaires
  • sur une des deux barrettes les élèves ont du français ou des mathématiques. Sur l'autre, ils sont avec d'autres professeurs dont le documentaliste.

Au CDI, le professeur documentaliste reçoit de 10 à 24 élèves avec sa collègue ou seul.
Lorsqu'ils travaillent sur l'orientation, les élèves sont très motivés car ils ont un but. Les séances d'aide aux devoirs sont tout autres car les élèves proviennent de plusieurs classes. Ils ont des devoirs différents et il faut répondre à des demandes très diversifiées. En l'occurrence, l'objectif de certains est que les devoirs soient faits, que des réponses soient écrites, justes ou fausses (d'où la difficulté particulière en mathématiques lorsque rien ne peut être écrit en raison de la non-compréhension).

En première

L'accompagnement personnalisé est consacré à l'aide aux devoirs et aux révisions. Ont été concernés principalement les élèves de 1ère ES déjà reçus dans le cadre des TPE (tous les élèves pouvaient être concernés mais les élèves de 1ère ES ont demandé à revenir au CDI). Ce sont eux qui fréquentent le plus le CDI (Ils y viennent généralement par groupes de 20). Le professeur documentaliste reconnaît que cela lui a facilité la tâche car de cette manière pour l'aide aux devoirs il n'avait plus qu'une seule discipline à aborder.

Les lieux 

Lors des séances d'Aide Personnalisée, les professeurs documentalistes ont décidé de laisser le CDI ouvert et ils ont donc à gérer les différents espaces en même temps. Les séances d'Aide Personnalisée se déroulent dans les deux salles informatiques du CDI et dans une petite salle de travail qui est insonorisée.
Les élèves de 1ère sont plus autonomes que les élèves de seconde et sont de la même classe. Il est donc plus facile de travailler sur un thème particulier et de les faire réfléchir à plusieurs.

[visite virtuelle des espaces de travail]

Les modalités d'organisation dans deux lycées professionnels

Deux types d'intervention avec les élèves, travail collaboratif et accompagnement personnalisé

Deux expériences ont été menées en 2011-2012, complètement différentes, que cela soit au niveau des élèves ou au niveau du cadre d'intervention, mais toutes deux placent l'adulte dans un rôle de médiateur et l'élève dans un rôle d'acteur. Le CDI est commun au lycée général et au lycée professionnel.

La première est l'aboutissement d'un réel travail de partenariat avec un professeur de Lettres Classiques sur toute l'année

Un projet sur « la Gaule et sa romanisation » (collaboration entre le professeur de latin et le professeur documentaliste). Les séances ont été construites à deux. Les compétences en info-documentation, jusqu'à la phase d'appropriation-production sont ici amenées par le biais d'une recherche disciplinaire.

13 élèves de 2de, motivés et d'un bon niveau scolaire, étaient concernés.

Les élèves travaillaient soit en groupe entier ou en demi-groupe, en binôme ou seul selon les séances. La diversité des modalités de l'organisation permet de dynamiser les séances et donc de maintenir la motivation des élèves.

La difficulté rencontrée par tous les enseignants, c'est la question du temps ; comment faire acquérir dans un laps de temps réduit le savoir, le savoir-faire et le savoir être ? Les enseignants sont demandeurs de nouvelles méthodes mais imposent aux professeurs documentalistes un cadre temporel très limité, synonyme de frustration.
Le premier avantage de ce projet, c'est de travailler avec un groupe restreint d'élèves. Le deuxième, c'est de partir d'un besoin d'enseignant.
Travailler à deux sur un projet permet de varier les approches, les outils, les sources et donc les objectifs.

La seconde dans le cadre de l'accompagnement personnalisé en LP, avec des 2ndes et des 1ères

Dans ce cadre, les enseignants ont proposé différents thèmes de travail et les élèves ont fait des vœux selon leurs besoins ; des groupes équilibrés ont été élaborés tout au long de l'année ; les groupes changeaient à chaque date de vacances.

Pour les élèves de 2nde

Chaque enseignant accueillait entre 12 et 15 élèves par séance. Le manque d'enseignants le vendredi a engendré un nombre d'élèves plus important par groupe que le mardi.
Jusqu'aux vacances de la Toussaint les professeurs ont tous proposé les mêmes séquences de méthodologie. Puis chacun a proposé son propre thème. 
La professeure documentaliste reçoit donc 2 groupes par semaine.

Le premier thème a porté sur les médias en ligne et plus particulièrement sur les dessins de presse (dessin d'humour, dessin d'actualité, caricature).
Le deuxième thème a porté sur la recherche documentaire et des outils proposés par le CDI : découverte du CDI, d'e-sidoc, du kiosque ONISEP.

Pour les élèves de 1ère

La professeure documentaliste a proposé aux élèves de 1ère de travailler sur l'énergie, sa production en France, sa consommation, les énergies renouvelables.
Travail par groupes de 2 en 6-7 heures.
A chaque période de vacances, le groupe d'environ 10 élèves changeait ainsi que les thèmes.
La difficulté a porté sur la rotation des élèves ; il est arrivé que certains élèves reviennent plusieurs fois, et la question de la remotivation s'est posée ! Mais ce sont surtout les périodes de stage qui ont perturbé les groupes. Et pourtant la mixité des classes casse l'ambiance habituelle et permet donc de créer un dynamisme différent et un cadre de travail efficace.

Dans un autre lycée professionnel

  • Avec 5 classes de secondes professionnelles sur 5 périodes : création d'un cyberjournal sur l'Intranet du lycée, aide méthodologique pour le prélèvement de l'information et la rédaction.
    Alternance du travail sur deux séances : 1 - lecture de l'actualité avec prise de notes sur une fiche-cadre pour deux articles au moins, 2 – rédaction des articles. Ce projet donne l'occasion aux élèves d'écrire au moins deux articles par semaine sur six semaines.
    Travail en coordination avec les professeurs de lettres qui construisent leur progression en fonction de la participation de leur classe au cyberjournal (voir rubrique D. 2.1).
  • Avec une classe de 3e Découverte Professionnelle (Module de découverte professionnelle – 6 h)
    1 h par semaine au CDI en aide méthodologique.
    Travail de recherche en liaison avec le professeur d'histoire-géographie, 3 ou 4 h par projet (écriture de biographies). Le professeur d'histoire-géo avait communiqué le nom de plusieurs personnages importants du programme de 3e. Chacun devait en travail individuel réaliser une biographie. Mise en page (avec instructions), rédaction et présentation orale.

En collège, trois exemples différents

Réalisation d'un blog d'actualité

"BlogActu " Opens external link in new windowhttp://blogactucardot.over-blog.com/

Le professeur documentaliste intervient avec un groupe de 14 élèves de 4e qui ont choisi eux-mêmes de participer à cet atelier d'écriture d'articles, sur le même créneau horaire que celui dédié aux IDD.
Le travail avec le groupe a été mené une heure par semaine, le jeudi, d'octobre à avril.
Des échanges réguliers ont eu lieu par mail en dehors des séances entre les élèves du groupe et le professeur documentaliste.
Ce projet est mené indépendamment de tout partenariat avec d'autres professeurs.

Accompagnement d'un projet de voyage dans l'Isère

Travail en collaboration avec un professeur de lettres, un professeur de technologie et un professeur de SVT de mars à juin. Préparation d'un séjour au parc écologique Opens external link in new windowTerre vivante dans l'Isère avec deux classes de 6e.
Pour la préparation du séjour et l'accompagnement méthodologique, accueil des élèves par demi-classe, de mars à fin mai.

Accompagnement personnalisé d'une élève dysphasique

Dans le cadre de l'accompagnement éducatif, demande de la part du professeur de lettres d'une aide spécifique pour une élève de 4e : comment l'aider à mémoriser une partie d'un poème de Victor Hugo et le restituer à l'oral.
Un apprentissage « classique » (répétition de chaque vers, repérage des rimes) a été tenté en soutien avec l'enseignante mais n'a pas été concluant.

Recherche avancée