La forme brève du blog d'actualité

par CRDP de Champagne Ardenne,
[octobre 2012]

Mots clés : aide à l'élève

  • Google+
  • Imprimer

1. Le blog d'actualité

Plusieurs objectifs

  • Technique
    L'objectif était de familiariser les élèves avec un support d'expression qu'ils ne connaissaient pas : le blog, et de leur apprendre à maitriser des actions comme insérer un son, une vidéo, une image, respecter une charte graphique.
  • Documentaire
    Découvrir la presse en ligne (écoute de la radio et/ou lecture de journaux)
    Apprendre à sélectionner les 2 articles les plus pertinents sur un sujet, à en extraire les informations essentielles et à les restituer le plus clairement possible pour leurs lecteurs.
  • Civique
    Respecter le droit d'auteur, la liberté d'expression, apprendre à modérer des commentaires


Voici la description affichée sur le blog : « Blog actu Cardot est un blog d'actualité. Il est né de la volonté de 12 élèves. Notre ambition : vous faire découvrir l'actualité du collège Douzy et du reste du monde ! Nous rêvons que beaucoup de personnes visitent régulièrement notre blog. Nous mettrons notre blog à jour au fil de l'actualité. Vous pouvez nous contacter à l'adresse suivante : cdicardot@gmail.com Vous pouvez laisser des commentaires. Nous les modérerons avant qu'ils soient lisibles sur le blog. »
Les textes publiés le sont selon deux entrées : Les nouvelles du monde, Dans le collège et ailleurs (urbi, orbi, opinions).

La recherche s'effectue au CDI, les écrans des élèves sont suivis par Italc par le professeur documentaliste ; les élèves écrivent dans le brouillon du blog, la documentaliste corrige l'orthographe avant de publier.

Remarques

  • Ce qui intéresse les élèves, c'est de créer un blog !, la mise en forme, la publication.
  • On s'aperçoit en lisant le blog que certains élèves ont copié-collé : dans ce cas, ils n'ont pu indiquer leur prénom en signature, ce qu'ils peuvent faire lorsqu'ils reformulent, c'est un bon argument pour les y inciter. Leur demander d'indiquer systématiquement leurs sources.
  • Le cadre du blog suppose écrire un court texte, la contrainte de longueur est intéressante pour inciter à élaguer et reformuler.
  • Donner son opinion est une piste pour éviter le copier-coller, il ne s'agit pas seulement de rapporter ou résumer l'information.

La force de cette action réside dans ces trois aspects : outil contemporain des élèves, initiative du sujet laissé aux élèves, possibilité de donner son point de vue

2. Un cyberjournal

Dans un lycée professionnel, une professeure documentaliste a accompagné des élèves de seconde professionnelle dans la création d'un cyber-journal. Pour les aider à éviter le copié-collé, elle leur a proposé une fiche qui leur impose d'être succincts. La prise de note s'effectue dans la partie haute de la page, l'article est écrit dans la partie basse, et en dernier lieu est déterminé le titre. [voir la fiche-article]

Tout au long de l'année le cyber-journal a été alimenté par toutes les classes de secondes. Les professeurs de Lettres avaient travaillé collectivement leur progression pour aborder le thème de la Presse et des médias à différents moments de l'année afin de permettre l'alimentation du cyber journal sans interruption et en lien avec le programme de Lettres.

Le cyber-journal était composé de 10 rubriques (Monde – politique intérieure – politique extérieure – société – économie – sciences et santé – culture et spectacles – sports – Ardennes – lycée). Les élèves travaillaient en binôme sur une rubrique et devaient présenter au moins deux articles par rubrique. Dans un premier temps les élèves prenaient connaissance de l'actualité (presse papier ou presse numérique, au choix). Ensuite ils sélectionnaient les informations qu'ils souhaitaient publier dans le cyber-journal. Ils avaient alors comme outil la fiche-article qui devait leur permettre de reformuler l'information trouvée. Les articles finalisés devaient alors être mis en page (selon les consignes données à l'aide du logiciel PowerPoint). Cette diapositive était alors récupérée (et corrigée) par la professeure documentaliste via l'intranet du lycée puis mise en ligne sur le cyber-journal. Trois publications pouvaient avoir lieu pour chaque classe, chacune d'elle étant suivie d'un moment d'évaluation collective par projection. [voir la fiche d'évaluation]

Cet exercice permettait aussi la validation d'items du B2I.

3. Le dessin de presse et l'édito

Dans un autre lycée professionnel, le professeur documentaliste a proposé aux élèves de 1ère, dans le cadre de l'accompagnement personnalisé, de travailler sur l'énergie, la production en France, la consommation, les énergies renouvelables, le lycée essayant de s'engager modestement dans l'obtention d'un label éco école.

Les élèves devaient par groupes de 2 en 6-7 heures rechercher des références de documents récents sur e-sidoc, les trouver au CDI, les faire photocopier pour ensuite les « stabiloter » et faire un résumé du plus pertinent. Chaque groupe travaillait sur une énergie différente : le pétrole, le gaz, l'électricité, le nucléaire, l'éolienne…La première période a concerné la production, la deuxième la consommation, la troisième le développement des énergies renouvelables en France, la quatrième sur les moyens de limiter la consommation d'énergie.

Objectifs

  • réflexion sur le développement durable, développer leur curiosité et leur implication dans ce thème transversal.
  • aider les élèves à restituer des connaissances et leur proposer un outil d'aide pour synthétiser ces informations
  • motiver les élèves
  • travailler sur les différents genres journalistiques.

Dans le premier groupe, force a été de constater que les élèves recopiaient parfois l'intégralité d'un paragraphe, sans forcément comprendre ce qu'ils lisaient. Le thème impliquait de travailler sur des documents récents, donc des périodiques, parfois assez complexes ou même trop pointus.
La professeure documentaliste a alors proposé à certains de travailler comme des journalistes, de fournir des textes de genre différents, de passer par l'illustration pour s'approprier certaines informations. Le dessin (style dessin de presse) vient en appui au texte et les oblige à retravailler le texte pour fournir un texte informatif, puis un éditorial où ils donnent leur avis. Cela fonctionne très bien puisqu'ils doivent s'impliquer personnellement.
Leur travail est présenté au CDI sous forme de panneaux d'exposition.

Les limites

Ce genre de travail de long terme est difficile à mener jusqu'au bout dans le cadre de l'accompagnement personnalisé au Lycée Professionnel car parfois le travail doit s'arrêter brusquement, les élèves devant partir en stage. Quand ils reviennent, un autre groupe a pris la place. 6-7 heures passent déjà très vite, mais que faire avec 4 heures. Il faut limiter les objectifs, accepter de fournir les documents pour aller plus vite, même si la recherche documentaire n'est pas complète. Un débat devait clôturer le projet mais il n'a pas eu lieu par manque de temps ! Le turn-over dans le dispositif permet d'éviter la démotivation des élèves, permet également d'ajuster les moyens d'aide en fonction des difficultés des élèves tout au long de l'année mais cela bloque des projets de plus grande envergure.

Recherche avancée