Les Twittclasses, classes utilisant l'outil Twitter, sont apparues en France pendant l’année scolaire 2009-2010. Quatre utilisations sont alors recensées durant cette année.

Une expérience d'un trimestre a lieu dans une promotion de Master SID à l'Université de Lille [4] via Éric Delcroix : il s'agissait en utilisant la balise #internet2010 (mot-clé ajouté dans un message qui permet de suivre un événement via toutes les personnes qui l'utilisent), de prendre des notes et d'interagir pendant des exposés sur l’état des lieux de l’internet à l’aube de 2010.

À La Rochelle, une utilisation plus importante, sur l’année scolaire, est menée à la même époque par Laurence Juin : Twitter était alors utilisé en classe et hors classe comme outil de prises de notes, d'échanges et de débats par des lycéens en bac professionnel.
Les nombreux écrits laissés par Laurence Juin sur son premier blog [5] ont constitué la première base de réflexion autour de l'utilisation de cet outil en classe.

Toujours à l'Université de Lille, David Cordina, professeur de Français Langue Étrangère, utilise Twitter en complément des outils déjà au service de ses étudiants (le réseau Ning [6] et les blogs notamment).
Un projet d'échange, e-tandems, est mis en place entre des étudiants chinois de l’Université de Shanghai à l'université de Lille1 et les élèves de Laurence Juin : pratique de la langue française pour les étudiants et questions-réponses autour de la culture chinoise pour les élèves de La Rochelle. Ce projet commun a été récompensé par deux fois aux forums d’innovation éducative européen de Berlin puis international de Cape Town.

Fin mars 2010 le premier projet utilisant Twitter au primaire voit le jour dans la classe d'Amandine Terrier à Crotenay dans le Jura. Cherchant un outil de communication avec les parents lors de la future classe de découverte à Paris, elle choisit cet outil sur proposition de l'animateur TICE de circonscription, Bertrand Formet. Tous deux prendront contact avec Laurence Juin et après avoir étudié les nécessaires adaptations d'un tel projet au primaire, mettront en place ce nouvel outil dès la préparation de la classe de découverte par les élèves, pendant le voyage en juin via le smartphone de l'enseignante puis au retour du voyage.
De nombreux projets ont vu le jour pendant l'année 2010-2011 dont un très médiatisé qui participera à la découverte des Twittclasses car mené auprès de jeunes élèves, celui mis en place dans la classe de CP de Jean-Roch Masson à Dunkerque (@classe_Masson). L'outil est ici utilisé comme moyen d'apprentissage de la lecture et de l'écriture.

Une trentaine de Centre de Documentation et d’Information (CDI) ouvrent également leur compte afin d’informer les élèves de leur établissement de l’actualité et de ressources à partager issues de la veille effectuée par les professeurs documentalistes.

En mars 2011, une cinquantaine de classes et de CDI francophones étaient recensées pour atteindre 80 en juin.

Quelques projets menés dans des classes utilisant Twitter

La grande richesse des projets ne permet pas de les citer tous, quelques-uns sont présentés ci-dessous :

  • les premières Twittclasses continuent leur utilisation de l'outil Twitter en classe. Ces utilisations raisonnées verront émerger de nombreux échanges et projets. C'est le cas par exemple des projets #po_M  (écriture et échanges de poèmes courts) et #tweetfemmes des classes du lycée Doriole de la Rochelle (mise en relation des élèves avec des femmes présentes sur Twitter et réalisation de portraits publiés sur un blog dédié) [7], ou des sorties scolaires et du partage du quotidien de la classe tweetés par les élèves jurassiens de @crotenaycycle3.
  • Les élèves de la @classe_masson de Dunkerque apprennent la lecture et l'écriture via des messages envoyés chaque jour : mot du jour, date, échanges avec leurs abonnés, partie d'échecs avec @crotenaycycle3, etc.
  • Les @cp_chantereine de Villersexel en Haute-Saône découvrent pendant plusieurs mois l'aventure de l’association «Rencontre avec le peuple loup» dont un membre est parti à la rencontre des loups au Québec. Ce projet se terminera par une émouvante rencontre dans la classe de Villersexel en juin 2011 [8].
  • Les élèves du projet «i-voix», projet e-Twinning franco-italien, en plus de leurs nombreuses productions publiées sur le blog du projet, réécrivent l'Étranger de Camus via Twitter [9], un «twittroman» est publié.
  • Les élèves accueillis au RASED de Colmar tweetent les pareils de leur dictionnaire via le compte dédié @pareils_fr [10].
  • Les travaux et les rencontres des élèves belges @cultureprimaire sont partagés au quotidien avec tous, autres classes ou professeurs suivant le compte.
  • Les voyages autour du monde de Mika, mascotte de la classe de @laclassedemika, sont tweetés et commentés par les élèves et leurs abonnés.
  • Les élèves de la classe-relais @drrivedroite et leur professeur communiquent sur l’avancée de leurs projets et notamment les projets Intergénérations et Bubul.
  • On travaille les sujets du bac littéraire du côté de @jevousecris et @littlyc, et «Fin de partie» de Beckett n'a plus de secret pour personne.
  • On fait ses devoirs via Twitter du côté d'@AnnieSentiers, à l’aide des consignes et contraintes données, chaque élève doit produire son texte [11].

Durant cette année scolaire, les utilisations jusqu'alors essentiellement françaises deviennent francophones : des Twittclasses voient le jour en Belgique, au Québec, en Inde (via D. Cordina désormais à l'Alliance Française de Bombay [12]), aux USA, en Corée...

2010-2011 fut également l’année de quelques mises en lumière :

  • des récompenses : forum international de Cape-Town pour «e-tandems» de L. Juin et D. Cordina, forum européen de Moscou pour @classe_Masson de J.-R. Masson, forum des enseignants innovants @crotenaycycle3 d'A. Terrier et B. Formet et @laclassedemika de G. Zava,
  • des conférences et des présentations : Intertice 2010, Educatice, Clair 2011 au Québec, Ludovia, etc. pour les projets du lycée Doriole menés par L. Juin, Intertice 2011 pour le projet @classe_Masson, journées de l'innovation organisées par le ministère de l'éducation à l'Unesco pour le projet @crotenaycycle3 ou encore salon des ressources éducatives de Besançon.

Un nouveau focus médiatique a largement présenté les travaux des Twittclasses à la rentrée 2011-2012, journaux (Le Monde repris par plusieurs médias comme La Stampa ou Time), radios (Europe 1) et télévisons (iTele, M6)[13].

Les créations de comptes scolaires continuent à la rentrée 2011, ainsi en novembre 2011, 127 utilisations étaient recensées sur le site des Twittclasses :

  • 38 utilisations passées ou en cours dans des classes à l'école primaire,
  • 46 au secondaire (18 au collège et 25 au lycée),
  • 37 dans des Centres de Documentation et d'Information au collège et au lycée,
  • et 6 dans l'enseignement supérieur.

Notes de bas de page

[4] Compte-rendu d’expérience à lire ici : leszed.ed-productions.com/twitter-en-cours-education

[5] frompennylane.blogspace.fr

[6] Présentation du projet : blogs.univ-lille1.fr/pg/blog/read/4443/foreigners-in-lille-prsent--berlin-pour-le-forum-innovative-education

[7] à retrouver sur ces deux blogs : lafabriquapom.tumblr.com et tweetfemme.tumblr.com

[8] Projet à découvrir sur le blog d’E. Dirringer : dirreve.wolf.am/2011/06/rencontre-avec-peupleloup  et Association «rencontre avec le peuple loup» : www.peupleloup.info

[9] Blog du projet : i-voix.over-blog.com

[10] Site et blog du dictionnaire des Pareils : www.pareils.fr

[11] Article de présentation du projet, p. 10 des Cahiers de l’AQPF, www.aqpf.qc.ca/contentDocuments/volume2%20no1.pdf, et «Twitter et l’enseignement du français au secondaire : une entrevue exclusive avec Annie Côté» sur le site du conseil supérieur de la langue française du Québec : petitlien.fr/entrevueAnnieCote

[12] bombay.afindia.org/fr

[13]«Maîtresse quand est-ce qu’on tweete ?», lemonde.fr : www.lemonde.fr/education/article/2011/09/03/maitresse-quand-est-ce-qu-on-tweete_1567375_1473685.html

L’air du temps : «tweeter à l’école», europe1.fr, www.europe1.fr/MediaCenter/Emissions/Europe-1-Soir/Sons/Europe-1-Soir-05-09-11-703031

«Twitter, apprendre en s’amusant», M6bonus.fr, www.m6bonus.fr/actualites-2238/video-twitter_apprendre_en_s_amusant-89646.html

«Twitter débarque dans les classes», iTele.fr, www.itele.fr/video/twitter-debarque-dans-les-classes

Recherche avancée