Lycée Jacques-Prévert, Boulogne-Billancourt (92)Lycée Jacques-Prévert, Boulogne-Billancourt (92)

Lycée Jacques-Prévert, Boulogne-Billancourt (92)

La cité du Pont-de-Sèvres, vers le Grand ParisVoir le webdoc

 

La fiche d’identité

  • 2de, 1re
  • Enseignants : Sophie Gaujal (histoire-géographie, EMC, histoire des arts), Cécile Faure (SES), Nicolas Oriol (professeur documentaliste)
  • Partenaires : Cité de l'architecture & du patrimoine, Société du Grand Paris
  • Lycée Jacques-Prévert, Boulogne-Billancourt (92)
  • Académie de Versailles

Ce projet est accompagné par l’Atelier Canopé des Hauts-de-Seine - Nicolas Haushalter (médiateur numérique).

Le projet

La cité du Pont-de-Sèvres, située à une dizaine de mètres du lycée et bien connue des élèves – dont certains y résident – s’est construite autour d’un paradoxe : la présence/absence de la voiture. Édifiée sur un ancien terrain Renault dans les années soixante-dix, face aux usines Renault alors prospères, elle a été conçue selon le principe de l’urbanisme de dalle, comme une cité piétonne séparée des voitures, en rupture avec le tissu urbain de la ville, tout en étant cernée par les quatre voies. Aujourd’hui, il s’agit de reconnecter cette cité au reste de la ville et au nouvel écoquartier du Trapèze qui a pris la place des anciennes usines. À une autre échelle, et dans la perspective de bâtir une ville durable et de décongestionner l’intense trafic automobile de banlieue à banlieue, il s’agit également de faire de cette cité un des nœuds du futur Grand Paris, gare de départ de la future ligne 15 du métro.

Dans une approche articulant les échelles de temps et d’espace s’appuyant sur les outils fournis par l’histoire, la géographie, la sociologie et l’économie, les élèves relateront dans leur webdoc une enquête mettant en évidence ce paradoxe.

Disciplines ou domaines d’enseignements concernés : géographie, histoire, EMC, sociologie

Les liens

Lycée Jacques-Prévert
Société du Grand Paris
Cité de l’architecture & du patrimoine