Aller directement au contenu de la page
Aller au plan du site
Aller au menu bas de page

Parcours d'exposition

Accueil > Parcours > au Centre Pompidou > Expositions passées >  > Traces du sacré

Traces du sacré

Présentation de l’exposition

L’enjeu de l’exposition est d’observer et de comprendre les relations entretenues entre la création artistique et le sacré depuis la charnière entre le XIXe et le XXe siècle jusqu’à aujourd’hui, dans un contexte de profonde remise en cause des sociétés occidentales. Influencés par la philosophie de Nietzsche, les artistes affirment leur indépendance vis-à-vis du sacré, tout en ne cessant de le questionner. De l’utopie d’un homme nouveau à l’horreur engendrée par les atrocités commises sur ses semblables, l’homme/l’artiste cherche une voie pour exprimer sa propre perception du monde.

Interview / Jean de Loisy

Date : 2008

Durée : 8'44"

Montage et scénographie

Dans les coulisses de l’organisation d’une exposition, le rôle de la scénographie est primordial. Il s’agit de travailler en relation avec les commissaires pour élaborer une mise en scène qui allie contenus thématiques, inscription des œuvres dans l’espace et circulation des visiteurs. La présentation du contenu intrinsèque de l’exposition passe notamment par une réflexion sur l’ambiance visuelle et sonore. La construction des cimaises ainsi que le rôle dévolu à la lumière vont orienter la perception du visiteur.

Interview / Pascal Rodriguez

Date : 2008

Durée : 6'23"

Les langages de l’art

Jean de Loisy et quatre artistes de l’exposition Traces du sacré présentent une œuvre avec les significations qu’elles dégagent. Les écrivains, les danseurs et les plasticiens, avec les moyens qui leur sont propres, donnent forme à leur lecture du sacré, liée à leur vécu et une conscience singulière du monde dans lequel ils évoluent.

Interview / Valère Novarina, Jean de Loisy, Huang Yong Ping, Peter Sedgley, Charwei Tsai

Date : 2008

Durée : 7'49"

L’empreinte de l’artiste

La question récurrente en esthétique du statut de l’art entre spiritualité et matérialité est soulevée par l’exposition Traces du sacré. Certains penseurs, certains artistes, définissent l’art comme une pratique à l’équilibre entre la pensée et le sensible. Les artistes jouent de ce statut d’intermédiaire et manipulent la provocation et l’ironie, aiment entretenir des mythes et les balayer d’un revers de la main.

Interview / Mark Alizart, Gérard Garouste, Jacques Lizène, Jean de Loisy, Christian Boltanski, Gerd Stern

Date : 2008

Durée : 6'57"

L’art, une conscience du monde ?

Les relations entre l’art et l’histoire interrogent les philosophes, les historiens et les artistes. Si l’art peut être considéré comme un événement, qu’en est-il de sa capacité à faire partager les événements historiques, à en prendre conscience ? Après la Seconde Guerre mondiale particulièrement, les artistes continuent de s’approprier des sujets tabous (la guerre, la place de dieu et de l’homme, etc.) et proposent une lecture par le sublime et par l’absurde d’un contexte profondément bouleversé.

Interview / Yves Cusset, Jean de Loisy

Date : 2008

Durée : 7'47"