MUNAÉ

Musée National de l'Éducation

Mécénat : restaurations et acquisitions

Que vous soyez un particulier, une association ou une entreprise, vous pouvez choisir de soutenir le musée sur des projets de restauration ou d'acquisitions onéreuses. Par ce biais, vous participez à la préservation du patrimoine scolaire français.

Le mécène bénéficie d’avantages fiscaux prévus par la loi de 2003 sur le mécénat (détails en cliquant ici)

  • Les entreprises mécènes bénéficient d’un crédit d’impôt correspondant à 60 % du montant des dons, dans un plafond de 0,5 % du chiffre d’affaire hors taxe.
  • Les particuliers bénéficient d’une réduction de l'impôt sur le revenu de 66%, plafonnée à 20% du revenu imposable. Les personnes redevables de l’ISF peuvent par ailleurs déduire 75% du don du montant de leur impôt.

Le mécène bénéficie d’un accès privilégié au musée :

  • Invitations aux vernissages,
  • Rencontres avec les conservateurs et les commissaires d’expositions,
  •  Organisation de visites commentées pour des groupes (salariés, partenaires, clients)
  •   Utilisation des espaces privés de réception du musée.

Contact : Nicolas Coutant, Directeur-adjoint - nicolas.coutant@reseau-canope.fr

Un exemple de mécénat - Les modèles du Dr. Auzoux

Le Musée national de l'Éducation conserve 32 modèles de botanique réalisés vers 1870-1880 par les établissements Auzoux, dans l'Eure, et donnés par le lycée Corneille de Rouen en 2007.

Fabriqués en papier-mâché moulé et peint, ces modèles produits en nombre restreint étaient principalement destinés à l'enseignement. Ils participent ainsi à l'émergence des cours de sciences naturelles et des leçons de choses. Manipulables et démontables, ils représentent alors une grande innovation pédagogique. L'intérêt de ces objets rares est donc multiple : témoins d'une industrie très spécialisée implantée en Normandie, souvenirs précieux de l'émergence de la botanique dans l'enseignement, héritage d'un établissement scolaire rouennais et matérialisation des évolutions pédagogiques du XIXe siècle. Longtemps manipulés par les enseignants et les élèves, ces objets présentent un état de conservation délicat. Leur structure est fragilisée par la corrosion des pièces métalliques,  et leur surface s’est encrassée. Une restauration est donc devenue indispensable.

Pour un coût estimé à 38 000 €, cette opération bénéficie du soutien de l’association Les Amis des fleurs, ancienne Société d’horticulture de Rouen reconnue d’utilité public, et de la Fondation du patrimoine. Ce projet ne pourrait toutefois se faire sans la participation et le soutien de tous, que vous soyez amoureux du patrimoine régional, passionnés de botanique ou intéressés par l’histoire de l’école. C’est pourquoi un appel au don est lancé, afin que chacun puisse participer au financement de cette  restauration qui, une fois achevée, permettra de présenter l’ensemble de la collection au public.

 

CAMPAGNE DE SOUSCRIPTION

En retour, vous recevrez un reçu fiscal que vous pourrez joindre à votre déclaration d’impôt.  Merci par avance pour votre participation.