MUNAÉ

Musée national de l'Éducation

Zoom sur les collections

Une autre expérience pour découvrir nos collections depuis chez vous : des articles variés et illustrés autour des objets des collections, à télécharger et à partager sans modération.

Au sommaire 

  • Entre divertissement et éducation, les Fables de La Fontaine dans les images à projeter du MUNAÉ
  • Collections de phonographes et de disques du Munaé
  • De Gaulle, le 18 juin 1940 au Musée national de l’Éducation et dans l’univers éducatif français
  • L'exode de juin 1940 vu par des jeunes filles de 14-16 ans, élèves de cours complémentaire à Paris
  • Les oeuvres des femmes poètes : usages et visibilité
  • Penser le genre à l'école
  • Scènes scolaires dans la peinture de genre
  • La télévision scolaire : retour vers le futur !
  • Pompéi : l'enseignement par l'image de la fin du XIXe siècle aux années 1950

 

Entre divertissement et éducation, les Fables de la Fontaine dans les images à projeter du MUNAE

La commémoration du 400e anniversaire de la naissance de Jean de La Fontaine (1621-1695)  est l’occasion, pour le Musée national de l’éducation (MUNAÉ), d’explorer ses collections portant sur cet auteur particulièrement associé au monde scolaire comme à la culture populaire. Les fables – même adaptées – favorisent l’étude de la langue, l’exercice de la mémoire et les questionnements moraux. L’utilisation des animaux par La Fontaine a très vite achevé d’en faire un objet littéraire associé à la jeunesse. Plus récemment, elles ont été choisies, dans le cadre de l’opération « un livre pour les vacances » porté par le Ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports, pour être offertes aux élèves de CM2. Les ouvrages, édités par Réseau Canopé, ont été illustrés par Sfar, Voutch et Emmanuel Guibert.  Ils sont entrés à l’inventaire du MUNAÉ, rejoignant, sur La Fontaine et ses fables, des collections très abondantes. Pour commencer leur exploration, qui durera toute l’année 2021, nous vous proposons de les découvrir à travers un support méconnu, favorisant l’illustration et relevant du pré- cinéma : les images à projeter pour lanterne magique du XIXe siècle. Elles constituent un corpus limité, qui se répartit en deux ensembles, représentatifs des deux lieux de diffusion des fables : la famille et l’école, et de deux grands modes d’usage : le divertissement et l’éducation

Esope et La Fontaine, inv. 1979.17971.13

 

 Portrait de la Fontaine, inv.0003.00714.1  

 La génisse, la chèvre, la brebis en société avec le lion, inv.0003.00715.2

 

  extrait de film fixe édité par l'Office scolaire d'étude par le film, inv 1978.05982.116

Pour accéder à l'article complet en format PDF, cliquez ici 

Pour retrouver la collection des plaques sur verre sur la thématique des fables de la Fontaine, cliquez ici 

Indications bibliographiques : Renonciat Anne, "Images lumineuses", tome 1 de Sentilhes A. ( dir.), Inventaire des collections du musée national de l'Education, 1995. "Lumineuses projections ! La projection fixe éducative" du 23 avril 2016-31 janvier 2017 ; Catalogue d'exposition, sous la direction d'Anne QUILLIEN, Futuroscope, Canopé Editions, 2016

 

 

 

 

 

 

Collections de phonographes et de disques du Munaé

 

Pierre et le loup / Serge Prokofiev ; Jean-Pierre Aumont, récitant ; André Kostelanetz et son orchestre ; illustré par Guy-Gérard Noël. – 1956. – (Disque Philips ; E1R 1.003). – Disque 33 tours. - Inv. 2016.106.18

Le Munaé possède une riche collection d'appareils de diffusion du son, du phonographe à cylindre Pathé des années 1900 aux électrophones des années 1960, en passant par un meuble gramophone La voix de son maître. Il conserve également plus de 2500 disques, environ 400 78 tours, 400 45 tours, plus de 1600 33 tours et 63 16 tours. Certains ont servi à l'enseignement de la musique, du chant, de la danse, de la littérature, des langues étrangères. D'autres étaient utilisés comme divertissement dans le cadre familial.

Pour en savoir plus sur l'histoire de l'enregistrement sonore et les collections de phonographes et de disques du Munaé, l'article complet est à télécharger ici [PDF, 3,44 Mo].

Retrouvez ici l'ensemble des disques de la collection.

Sources :

- Les disques / par Pierre Gilotaux,... - Deuxième édition mise à jour. - Presses universitaires de France, 1971. - (Que sais-je? ; n° 971)

- Histoire illustrée du phonographe / Daniel Marty. - Lausanne : Edita, 1979

- L'histoire du disque et de l'enregistrement sonore / Daniel Lesueur. - Éditions Carnot, 2004

- Musique ! : du phonographe au MP3 (1877-2011) / Ludovic Tournès. - Éditions autrement, 2011. - (collection Mémoires/Culture ; n° 159)

- L'invention du disque 1877-1949 : genèse de l'usage des médias musicaux contemporains / Sophie Maisonneuve. - Éditions des archives contemporaines, 2013

___________________________________________________________________________________________

De Gaulle, le 18 juin 1940 au Musée national de l’Éducation et dans l’univers éducatif français

Un grand Français : Le général de Gaulle/ R. Perrein ; illustrations de M. Falter - Éditions Musy, 1944. - inv. 2002.01224

Mener une étude sur l’image du général de Gaulle dans les collections du Musée national de l’Éducation (Munaé) est une vaste entreprise, qui conduira le chercheur à la découverte de documents présentant l’acteur majeur de la Seconde Guerre mondiale, le personnage clé des débuts de la Vème République et celui plus controversé de la crise sociétale de Mai 68. La commémoration de l’Appel du 18 juin 1940 nous amène à nous concentrer plus spécifiquement sur les ressources disponibles concernant cet acte étroitement associé à l’histoire du mouvement de la Résistance française. Celles-ci ne sont malheureusement pas les plus abondantes, comparativement à celles sur les autres périodes historiques où l’on retrouve le général de Gaulle. 

Article complet à télécharger (PDF, 706 Ko)

Sources :

De Gaulle et la Résistance dans les manuels scolaires Jean-Pierre Dournel. - Presse Université Artois, 2013

De Gaulle, Vendroux, la Résistance dans le Nord de la FranceStéphane Curveiller (dir). - Presse Université Artois, 2013, pp. 39-51

A retrouver sur : https://books.openedition.org/apu/625

Enseigner De Gaulle, Tristan Lecoq (dir.). - Réseau Canopé, 2018. - (collection Maîtriser)                                        Voir https://www.reseau-canope.fr/notice/enseigner-de-gaulle.html

Le chagrin et le venin, Occupation, Résistance, Idées reçues / Pierre Laborie. - édition nouvelle, remaniée et mise à jour de l'édition de 2011. - Gallimard, 2014 (Folio. Histoire)

Voir également les pages de la Fondation Charles de Gaulle sur l’Appel du 18 juin 1940 et sur l’histoire, les mémoires de cet événement .

___________________________________________________________________________________________

L'exode de 1940 vu par des jeunes filles de 14 - 16 ans, élèves de cours complémentaire à Paris

Sur la route de Vierzon (Cher), 6 juin 1940 / Denise Lannuzel. – inv. 1979.09324.33

Le Musée national de l'Éducation possède 297 dessins réalisés par des jeunes filles de cours complémentaire âgées de 14 - 16 ans entre 1936 et 1941 et donnés par l'artiste et enseignante Adrienne Jouclard en 1957 à l'Institut Pédagogique National, héritier du Musée pédagogique de Jules Ferry et ancêtre du Munaé. 206 de ces dessins représentent des scènes d'actualité : 24 les cérémonies des 14 juillet et 11 novembre entre 1936 et 1939, 20 les débuts de la Seconde guerre mondiale entre septembre 1939 et mai 1940, 73 l'exode de mai - juin 1940, 39 les files d’attentes devant les magasins à l’automne 1940 et 50 les difficultés des mères de famille durant l’hiver 1941. Contrairement aux autres dessins du fonds qui ont été réalisés au moment de l’événement, ceux sur l’exode n’ont été demandés par Adrienne Jouclard à ses élèves qu’au printemps 1941. Ces  dessins n’avaient aucun caractère obligatoire. Cependant, les élèves ont eu l’envie ou le besoin de s’exprimer sur leur vécu. Tous ces dessins ont une localisation précise, qui désigne soit un lieu de départ, soit un lieu de transit, soit un lieu d’arrivée. Certaines élèves ont en outre daté très précisément les événements représentés, ce qui permet de les resituer par rapport au déroulement de la guerre et à l’avancée des Allemands. 

Article complet à télécharger (PDF, 2,62 Mo)

 Retrouvez ces dessins sur notre catalogue en ligne

Sources :

- Dessins d’exode / Yves Gaulupeau, Antoine Prost. – Tallandier, 2003

- 1940 : les Parisiens dans l’exode : [Exposition Musée de la Libération de Paris – Musée du général Leclerc – Musée Jean Moulin] / Hanna Diamond, Sylvie Zaidman. – Paris Musées, 2020

___________________________________________________________________________________________

Les oeuvres des femmes poètes : usages et visibilité

Le Musée national de l’Éducation conserve, au sein de ses réserves, de très nombreux cahiers et notamment des « cahiers de récitation ». C’est à l'occasion de l'inventaire documentaire d’un don important que s’est posée la question de la place des femmes poètes dans ce corpus de travaux d'élèves et plus généralement au sein de la littérature poétique. Au même titre que les musées et collectionneurs redécouvrent les œuvres d’artistes femmes, des recherches sur les femmes poètes ces dernières décennies ont permis de les mettre en avant : quelle place tiennent les femmes poètes dans l'institution et dans les cahiers d'élèves ?

Après un rapide tour d’horizon des instructions officielles afin de situer la poésie scolaire dans son contexte, nous étudierons  un corpus allant du dernier quart du XIXe siècle au dernier quart du XXe siècle avec plus ou moins de cahiers selon les périodes  :  essentiellement des productions issues de l’école élémentaire et dans une moindre mesure du collège. Cet échantillon permet de dresser un top 10 des poètes et des poésies qui y sont inscrits. La mention de quelques poésies écrites par des femmes nous interpelle sur la place qu’elles tiennent dans le monde littéraire, et particulièrement la littérature poétique, au cours de cette période et les raisons de ce peu de reconnaissance, voire un certain mépris, envers leurs œuvres.

 Retrouvez l'article complet à télécharger [PDF, 1,6 Mo], les mini biographies de trois des 5 femmes poètes dont un poème récité est à découvrir (ou redécouvrir) dans la vidéo ci-après :

  • Comtesse Anna-Élisabeth de Noailles (1876, Paris-1933, Paris)
  • Lucie Delarue-Mardrus (1874, Honfleur – 1945, Château-Gontier)
  • Marcelline Desbordes-Valmore (1786, Douai – 1859, Paris), pionnière de la poésie romantique dont une émission France culture en novembre 2019 dresse le portrait.

Vidéo à écouter [6 minutes] avec la lecture du poème "Si tu réinventais la terre..." d'Andrée Chedid (1920, Le Caire -2011, Paris), "L'ardeur" d'Anna de Noailles,"Honfleur" de Lucie Delarue-Mardrus, "L'absence" de Marceline Desbordes-Valmore, " Inspiration"  de Renée Vivien (1877, Londres-1909, Paris)

A découvrir : notre sélection des plus beaux cahiers de poésie et récitations sur nos collections en ligne

_____________________________________________________________________________________________________

Penser le genre à l’école à travers le patrimoine éducatif

Tableau mural Ecrire et Parler Ce1. A la noce. Nathan, 1967 

Si l’histoire de la lutte pour l’égalité des sexes est déjà longue, l’émergence du concept de genre et des questions qui lui sont liées est relativement récente. En témoignent les évolutions des premières décennies du XXIe siècle, marquées par des mesures phares comme le Mariage pour tous en 2013, mais aussi par diverses campagnes de sensibilisation à destination du grand public ou encore une plus grande visibilité des actions militantes dans l’espace public.  Leur prise en compte dans la société fait désormais l’objet de politiques plus volontaires, et s’accompagne au sein de l’école par l’émergence progressive de plusieurs axes d’études et d’actions relevant notamment de l’éducation civique : remise en cause des stéréotypes de genre, réflexion sur l’égalité filles/garçons, lutte contre les discriminations LGBTIphobes, prise en compte de termes et de concepts nouveaux…

Pancarte rédigée par un lycéen Nathanaël Defeuillet et portée à partir de septembre 2019 sur son cartable dans le lycée Jeanne d'Arc (Rouen)

Poser la question de l’école et du genre permet, à travers l’exemple scolaire, d’interroger des notions complexes à partir d’exemples concrets et familiers des élèves comme des enseignants. A ce titre, les collections du Musée national de l’Éducation donnent au sujet une perspective historique originale et utile : l’approche patrimoniale, qui resitue l’objet d’étude dans la longue durée mais aussi dans la matérialité, base la réflexion sur des documents concrets, qui sont autant d’outils pour déconstruire les représentations fantasmées et polémiques.

  

Travail d'élève Lycée Colbert de Petit Quevilly (76) dans le cadre d'une intervention de l'association Le Refuge, 2018 / Tableau mural d'élocution Ce2, Nathan, 1966

Ce dossier aborde la relation qu’entretient l’école avec le genre de manière globale : égalité des sexes et stéréotypes, mais aussi orientation sexuelle et identité de genre, ces questions étant étroitement imbriquées et constituant les différentes facettes d’une même problématique. Celle-ci est ici traitée dans une double perspective, en interrogeant tout d’abord de manière historique ce que l’école fait au genre, notamment à travers les questions de mixité mais aussi de représentations. Cette assisse permet ensuite de questionner ce que le genre fait à l’école, en abordant des questions plus récentes sans oublier la perspective historique. Une sélection de ressources extérieures au musée permet par ailleurs d’élargir le propos à travers quelques orientations bibliographiques et numériques. 

Article complet à télécharger [PDF, 604 ko]

_____________________________________________________________________________________________________

Scènes scolaires dans la peinture de genre

Les collections du Musée national de l’Éducation ne recèlent pas que des manuels ou des cahiers scolaires. Ceux et celles qui sont venus au centre d’exposition du musée ont pu y admirer quelques tableaux et gravures représentant des scènes scolaires. Les réserves du Munaé abritent un certain nombre d’items sous la forme de tableaux, gravures, lithographies, images imprimées, évoquant l’univers de la classe, couvrant une large période allant du XVIe siècle, avec une gravure sur cuivre d’après Peter Brueghel l’Ancien, datée de 1557, au XXe siècle avec un  tableau de 1990 d’Anatol Belokonny d’après une photo de Doisneau.

   

Une classe, gravure sur cuivre d’après Peter Brueghel l’Ancien,  1557 / Sur les bancs de l'école, Anatol Belokonny, huile sur toile, 1990

Ces représentations font partie de ce qu’on appelle les scènes de genre, nées à la fin du XVIe siècle dans les Pays-Bas. Nous vous proposons de revenir sur la naissance de ce genre et sur la signification de ces scènes scolaires au fil du temps. En effet, sont-elles de simples représentations de la réalité ou bien ont-elles une ou des significations particulière.s ? Ont-elles évolué avec le temps et/ou changé de signification ?

Article complet à télécharger [PDF, 1,42 Mo]

Ressource liée : article de Delphine Campagnolle dans le TDC n°1113 (février 2018) " Le métier d'enseignant vu par les artistes" à télécharger [PDF, 196 ko]

_____________________________________________________________________________________________________

Pompéi : l’enseignement par l’image de la fin du XIXe siècle aux années 1950

Les découvertes récentes faites sur le site de Pompéi, suite à la reprise des campagnes de fouilles en 2018, ont amené le Musée national de l’Éducation à s’interroger sur la présence de cette thématique dans ses fonds. Parmi la centaine d’items identifiés, trois typologies d’objets en lien avec la cité antique ont ainsi été analysées :

                   

 

Cette étude a permis d’aborder la question de l’émergence des méthodes d’enseignement par l’image entre la fin du XIXè siècle et les années 1950. Parallèlement, la mise en ligne des photographies de ces œuvres illustre la variété et le caractère innovant des outils pédagogiques mis à disposition des enseignants, pour faciliter l’apprentissage de disciplines comme l’Histoire, la Géographie ou les Sciences.

Article complet à télécharger [fichier PDF, 2,6 Mo]

_______________________________________________________________________________________________________________________________________