MUNAÉ

Musée national de l'Éducation

  • Imprimer

Table ronde : Le sport et ses publics

  • Du 17/11/2016 - Au 17/11/2016

Public cible :

Réservation :

Lieu de l'événement :


 

La table ronde est introduite par Michaël Attali, professeur des universités UFRAPS - Université de Rennes 2, Directeur du Laboratoire VIP&S (EA 4636), responsable du Master 2 SSSATI, président de la Société Française d'Histoire du Sport (SFHS), et commissaire scientifique de l’exposition.

Le sport et ses publics : jeudi 17 novembre 2016 (14h-17h)

Elle a pour objectif d’ouvrir la séquence de l’exposition en interrogeant la prise en charge de la diversité des publics par l’éducation par le sport dans plusieurs contextes. Un éclairage scientifique sera mené autour de deux dimensions : le rôle de l’éducation par le sport dans la construction des comportements et des acteurs sociaux (femmes, etc.) ; l’intégration par l’éducation par le sport des personnes se situant dans les marges (handicapés, etc.). Il s’agira de confronter les analyses afin de saisir ce que peut le sport autant que les difficultés liées à son utilisation à des fins éducatives. Des acteurs seront également associés à ces tables rondes afin de proposer de développer des regards complémentaires. Parmi eux, des champion-nes, des entraîneurs, des professeurs d’EPS, un arbitre international… et un grand témoin : Valérie Fourneyron, députée de Seine-Maritime, conseillère municipale et communautaire de Rouen depuis 1995, Présidente du Comité Santé, Médecine, Recherche de l’Agence Mondiale Antidopage (ancienne ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Education populaire et de la Vie associative 2012-2014). Elle est également la marraine de l’exposition au Munaé.

 

 Les universitaires convié-e-s à ces rencontres construiront leur propos autour des aspects suivants :

  • Le sport divise. Le rôle du sport dans la construction des stéréotypes sexués (N. Bazoge, Grenoble)
  • Sens et enjeux de la place du handicap et perception de l’a-normalité (J.-P. Garel, Lille)
  • Insérer par le sport. Réflexions à l’égard de la prise en compte de la marginalité (F. Le Yondre, Rennes)
  • Violences et élèves en difficulté : l’éducation par le sport peut-elle tout régler ? (W. Nuytens, Liévin)
  • Qu’apprend-on par le sport à l’école ? (J. Trohel, Rennes)

Visitez la page de l'exposition "Le Sport, histoire(s) d'être(s) ensemble"