MUNAÉ

Musée national de l'Éducation

  • Imprimer

Série radiophonique "Brèves d'école" sur les stations du réseau France Bleu

  • Publié le 04/02/2020

Cette série radiophonique, produite par l'Atelier de Création du Grand Ouest, en coproduction avec France Bleu Normandie a été conçue par Sylvain Geffroy, voix et musique d'Aldebert, mixée par Guillaume Araste et réalisée par Véronique Sapet.

« Tu me copieras 100 fois : je ne dois pas monter sur la table de classe quand la maîtresse
a le dos tourné » !

« Brèves d’école », ce sont les pépites de notre enfance. Ces petits ou grands mots laissés
(ou inventés parfois) par nos parents pour excuser une absence, des raisons
abracadabrantes pour échapper à des cours. « Brèves d’école » ou des histoires de cantines,
de copains, de salle de classe, d’institutrice, de punitions ! Et que dire des appréciations
laissées dans le cadre des résultats sur nos bulletins scolaires ! Tout ce patrimoine méritait
d’être mis en mots et mis en bouche grâce à Sylvain Geffroy, animateur à France Bleu Haute-
Normandie et mis en voix par l’auteur-compositeur-interprète Aldebert.
Cette série de 10 épisodes a été possible grâce aux recherches précieuses faites dans les collections patrimoniales du musée par Delphine Campagnolle, directrice du musée et les documentalistes, Isabelle Arnoux, Kristell Gilbert et Sylvie Lefaucheux.

Retrouvez successivement :

  • 1. Les mots de parents

Ce 1er épisode de « brèves d’école » vous replonge dans les échanges que vos parents ont
certainement eus à un moment de votre scolarité avec vos instits ou vos profs. Bons ou
mauvais souvenirs ? A vous d’en juger ! Avec des extraits de ces échanges, dénichés dans les carnets de correspondance entrés en collections.

  • 2. Voyages scolaires et colonies de vacances

Ahhh, les voyages scolaires. C’était l’occasion de nous échapper pendant quelques jours, de
faire les grands en s’enfonçant dans le car sans dire au revoir aux parents, à 5h du mat
devant collèges et lycées. Mais c’était aussi un très bon thème de rédaction pour les
instituteurs, au retour du séjour.

  • 3. Adieu Monsieur le Professeur

Qui parmi vous n’a jamais pesté comme un professeur en disant « c’est d’la faute du prof si
je comprends rien » ? !!! Il y a de nombreuses années, il était pourtant de bon ton d’écrire à
son professeur pour lui exprimer par écrit, non pas son mal être, mais des remerciements
chaleureux, preuves de réussite.

  • 4. Les réfugiés

Voici un épisode de brèves d’école un peu particulier. Ce sont de jeunes enfants qui ont
raconté par écrit comment ils ont vécu l’arrivée de réfugiés espagnols de leur âge dans le
sud-ouest et le centre de la France en 1939.
Propos compilés dans les journaux scolaires des écoles (pédagogie Freinet) et racontés par Aldebert.

  • 5. Passages obligés

C’est la rentrée !!! Ou bientôt les vacances ! Avant la rentrée, n’importe quel élève à hâte d’y
être pour retrouver les copines et les copains, et en fin d’année, hâte de partir en vacances
mais ce sera après les examens de fin d’année comme le certificat d’études d’antan !

  • 6. Nos jours heureux

Pour ce 6ème épisode de Brèves d’école, Aldebert vous propose de découvrir quelques joyeux
moments vécus par certains élèves, autour de Noël ou de la fête au village des années 30
aux années 50. Pour les instituteurs, ces évènements étaient une bonne occasion de
rédaction durant l’année scolaire.

  • 7. Mes camarades de classe

Que serions-nous sans nos copines et nos copains d’école ?! Ils sont indispensables à nos
enfants, ils permettent de se confier, de se chamailler. Qui d’entre vous ne garde pas un
souvenir particulier d’une copine particulière. Si vous n’avez pas eu la possibilité de raconter
vos camarades de classe, ce n’est pas le cas de Jean, Suzanne, et Ginette.

  • 8. Le bulletin scolaire

Ils tombent tous les trimestres, vaut quelques punitions, du recadrage, ou au contraire des
félicitations : ce sont bien sur les bulletins scolaires ! Voici quelques extraits de bulletins qui
ont été collectés par le musée.

  • 9. On va faire un constat

Ce n’est certainement plus le cas aujourd’hui et depuis longtemps. Pourtant, dans les années
40-50 et 60, toute situation donnait lieu à une rédaction. Y compris comme vous allez pourvoir
le constater, un accident de la route.

  • 10. L’Éducation nationale vous parle

Aujourd’hui, quand un établissement a besoin de communiquer auprès des parents et des
élèves, tout se passe via un ordinateur. Mais il n’y a pas si longtemps encore, il était
inconcevable d’oublier son carnet de correspondance, très utile pour faire circuler
l’information.

L'ensemble des Brèves est à écouter sur www.francebleu.fr

Les notices des documents entrés en collections sont visibles en ligne avec un moteur de
recherche par mot clé sur www.munae.fr/collections