La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

Une nuit, un musée rêvé

  • 2017 -
  • MUSÉE PIERRE-NOËL -
  • Collège privé Sainte Marie

C'est quoi un musée ? Et celui dont nous rêvons ? Quelle forme a-t-il ? Quelles oeuvres y sont présentées ? Et si, le temps d'une nuit, il devenait réalité ?

Les élèves de 5ème du Collège Privé Ste Marie répondront à ces questions en travaillant autour de l'installation " Eckige Schneke " de l'artiste Marco GODINHO mais aussi en regard d'une maquette présentée dans les collections permanentes. Ils y découvriront le projet de Musée à Croissance Illimitée auquel aspirait Le Corbusier et qu'il souhaitait construire notamment dans la ville de Saint-Dié-des-Vosges.

Ils rencontreront également l'artiste pendant la mise en place de son installation.

Œuvre étudiée

Eckige Schneke

Marco GODINHO
Tissu translucide et prospectus Dimensions variables - Un labyrinthe translucide (suspendu en l'air) en forme de spirale carrée, est inspiré des dessins faisant référence au Musée à croissance illimitée, un projet de musée que Le Corbusier devait notamment construire à Saint-Dié-des-Vosges dans le cadre d'un plan de reconstruction globale de la ville détruite par la Seconde Guerre mondiale. Une fois arrivé au centre du labyrinthe, on retrouve par terre un message poétique (imprimé sous forme de flyer) inspiré de document retraçant l'histoire relative au projet de Le Corbusier.

Établissements

  • Collège privé Sainte Marie 17 AVENUE DE ROBACHE 289 88108 Saint-Dié-des-Vosges 03 29 55 34 66

Compte rendu du projet et médiation

Avant la nuit européenne des musées

Le travail de recherche, les temps de réflexion sur des principes artistiques, la rencontre avec l'artiste, les séances d'expérimentation et de conception, ont contribué à l'aboutissement d'un projet où les élèves s'interrogent sur ce qui fait " musée " et sur ces bâtiments dont l'architecture participe au discours muséal. Ils ont ainsi imaginé individuellement, à partir d'un objet initial, un musée potentiel comme a pu le faire Le Corbusier avec son musée à croissance illimitée qui s'inspirait de la coquille d'un mollusque.

Formes, couleurs, matériaux, sens de circulations, oeuvres exposées, espaces multiples, ... autant d'aspects qu'ils ont pris en compte pour parfaire leur musée à destination d'un hypothétique public. Ils ont également saisi le principe de l'installation de Marco Godinho et ont ainsi appliqué à la propre exposition de leurs travaux, la réappropriation de matériaux quotidiens, la logique des déplacements et des actions du visiteur, pour obtenir un espace construit où leurs idées architecturales se dévoilent et où tout à chacun est invité à se poser aussi cette question fondamentale : Quel musée pour demain ?