La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

Une nuit des musées entre images...

  • 2017 -
  • MUSÉE DES ARTS ET TRADITIONS POPULAIRES -
  • Ecole primaire d'application Marie Curie,
  • Collège Géneral Ferrie

Pour cette nouvelle édition 2017, la classe de CM2 de Mme Batut et la classe de MS/GS de Mme Briatore de l'école primaire Marie Curie de Draguignan , investissent le musée et nous font de nombreuses propositions autour de la nature et des contes...

Les élèves de 305 du collège Ferrié de Draguignan accompagnés de leurs professeurs, M. Legac et Mme Depommier,  travaillent sur l'élaboration de maquettes autour des extensions du collège Général ferrié;

Œuvre étudiée

"Biodiversité dans le Var"

Exposition temporaire musée des arts et traditions populaires at archives départementales du var
« 1001 espèces » Prêt de la Maison de la nature et des 4 frères, Le Beausset. Du 7 février au 15 juillet 2017 De la Doradille du Verdon à la Violette de Roquebrune, Du haut var au littoral en passant par les Maures, Du Dauphin blanc et bleu au Vautour moine … Plongez dans l’extraordinaire BIOdiversité du Var ! • « Des plantes et des hommes » et « Fabuleuses Légumineuses » Prêts de l’Institut de recherche pour le Développement, France. Du 7 février au 15 juillet 2017 « Des plantes et des hommes » L’objectif de cette exposition est de faire état - à partir d’un certain nombre d’exemples - des legs à l’humanité de cette histoire des plantes cultivées. La plupart d’entre elles connaissent une phase d'industrialisation de leur production plus ou moins poussée comme la tomate, la banane, le café, le riz, le blé, tandis que d’autres sont encore emblématiques de l’agriculture familiale dans le monde comme le mil, l’igname, le fonio ou le sorgho. Aujourd'hui, le grand enjeu est de préserver cette fabuleuse diversité et de relever le défi démographique en mariant développement, productivité et biodiversité. Cette exposition a été réalisée par l’IRD avec le soutien du programme ARCAD et du projet AFRICROP « Fabuleuses Légumineuses » Soja, luzerne, acacia… sont des légumineuses. Certaines sont cultivées en champ et fournissent des grains secs pour l’alimentation humaine ou du fourrage pour le bétail. D’autres sont des arbres géants de la forêt tropicale dont le bois est utilisé en menuiserie ou en décoration. Les légumineuses affichent une belle diversité. Cultivées partout et depuis longtemps, elles procurent une multitude d'avantages. Cette exposition présente les caractéristiques botaniques des légumineuses (symbioses) et leurs atouts du point de vue agroécologique et nutritionnel avec un focus sur leur diversité. Réalisée à l'occasion de 2016 Année internationale des légumineuses sous la direction d’un collectif de scientifiques de trois unités de recherche de Montpellier, cette exposition s'adresse au grand public.

Établissements

  • Ecole primaire d'application Marie Curie RUE ST JAUME 83300 Draguignan 04 98 10 24 66
  • Collège Géneral Ferrie PLACE YITZHAK RABIN 83300 Draguignan 04 94 60 63 60

Compte rendu du projet et médiation

Avant la nuit européenne des musées

Récréa'contes:

Au début il y avait des lettres de la guerre d'une famille qui reposaient dans une valise au grenier.

Des lettres écrites il y a longtemps et presque oubliées. Un jour, elles ont été lues et le souvenir est revenu comme un fil d’Ariane intime nous reliant avec le temps.

Sur ce fil d'Ariane et lors d’une balade au musée des ATP ces lettres seront lues et des contes sur le thème de la guerre, le conflit et la paix seront racontés pour entendre les « il était une fois » proche et pourtant si loin de cette guerre là.

Des maux au fil des mots pour rêver d’un monde plus authentique et juste qui nous rappelle l’importance du mot « Paix » .

La nuit des musées 2016 : « une classe, une œuvre : une nuit «entre-images»

1.Objectifs :

Un fil rouge : la 1er Guerre Mondiale vécue par l'interaction des mots et des images, avec notamment l’indétermination toujours plus grande des frontières non seulement entre les images elles-mêmes mais aussi entre les mots et les images, l’art et le langage…

Les images et le langage de la 1er Guerre Mondiale se donnent à voir et se font entendre même à travers la science. Cette vison de la guerre sera retranscrit par les élèves soit par les mots, soit par les mots et les images, soit par les images, et aussi par des expériences.

2. Actions pédagogiques et culturelles :

- Mettre en œuvre un enseignement fondé sur le croisement et la complémentarité de plusieurs approches disciplinaires ; faire expérimenter des situations concrètes d’activité, permettre aux élèves de réaliser certaines productions et de développer leur créativité.

-Découverte du processus d'adaptation des bandes dessinées, initiation aux codes de la bande dessinée.

-Exploration du travail de Jacques Tardi, autour de la 1ere guerre mondiale en complément de la visite de son exploration.

-Projection d'une série de courts-métrages d'animation explorant le thème de la 1ere Guerre Mondiale

- "Communiquer la science par l’image" a pour objectif de développer la réflexion sur le rôle et la place de l’image dans son acception la plus large et sous ses différentes formes et supports de diffusion (photos, films, illustrations, infographies)

-Devoir de mémoire avec un atelier d'exploitation du carnet de guerre d'un poilu varois, le lorguais Gustave Paille et/ou une réflexion à mener sur les lieux de mémoires autour de la Guerre.

3.Structures culturelles concernées

-Musée de l'artillerie

-Musée des ATP ou les élèves volontaires animeront la nuit

-les archives de Draguignan

- La médiathèque de Draguignan

4. Classes et Professeurs

Coordination : Mme Authieu Laurence, professeur-documentaliste

Professeurs :

-M. Favro (littérature et société) :32 élèves de seconde

- Mme Bellina (littérature et société) : 18 élèves de seconde

- Mme Achille (français) : 35 élèves de seconde H

- M. Mondon (sciences et laboratoire) : 20 élèves de seconde

- Mme Rozerot  et mme Bellina : 1 L : 33 élèves de Première

-Mme Jones et les élèves de DNL histoire : 25 élèves de 1ere

Classes ou groupes/ enseignants

Structures de proximité

Activités pédagogiques

Objectifs pédagogiques

production


1. Groupes de littérature et société. M.Favro avec 2 groupes :

Groupe 1 : 10 élèves de 2 A et 2 D

Groupe 2 : 21 élèves de 2 J



Mme Bellina ( avec un groupe : 18 élèves de 2 A et 2 B














Musée des ATP


Musée de L'artillerie


Archives de Draguignan


Médiathèque de Chabran






























-Etude de la BD « Putain de guerre » et exploitation pédagogique du carnet de Gustave Paile, poilu lorguais.


- Atelier sur la découverte des objets liés à la Guerre par Paul Bailet, archéologue.


-Ateliers sur la création de BD par Jean-Marc Pontier, auteur de BD.


-Aux archives, exploitation pédagogique par groupe de 2 à 3 élèves sur un carnet de guerre, celui de Gustave Paille.


-Visite de l'exposition consacrée à Tardi


-Exploitation des films d 'animation sur le 1ere Guerre Mondiale, le film « Tardi en noir et blanc » et rencontre avec le réalisateur.

Programme de l'enseignement d'exploration en littérature et société :

La réflexion sur les langages impose une distance réflexive à l’égard des images. Cette dernière peut s’exercer

sur les images elles-mêmes, fixes ou animées, et sur différents types de relations entre texte et

image : adaptation, traduction, interprétation ou interaction.


On peut ainsi aborder différents arts

visuels, de la photographie au cinéma, de la gravure à la bande dessinée, aux arts graphiques et à la

création multimédia en montrant les interactions de l’image et du texte.



- Atelier Sur la BD : création d'un « gaufrier » (9 cases) à partir du témoignage d'un soldat de 14-18

Apprentissage des bases d'une Bande Dessinée , création d'un scénario/découpage, crayonné, encrage

exploitation des documents étudiés en classe.





Le carnet de Augustin Paille sera mise en BD par les 49 élèves. Par groupe de 2 ou 3, ils travailleront sur 2 page de BD


On répartit les pages du carnet entre les groupes. A partir de l'exploitation pédagogique du carnets, les élèves devront produire un scénario (sélection d’événements, création de dialogues), mise en image des mots via la technique de la BD sous format dessin.




2. Mme Achille

Musée des ATP


Musée de L'artillerie

Visite des 2 musées pour contextualiser le thème de la 1er guerre mondiale à travers des lieux, des objets, des images

Etude de lettres écrites par les poilus.


Programme de français en 2 :

Le fait d'aborder les œuvres et les textes étudiés en s'interrogeant sur la question de l'homme ouvre à leur étude des entrées concrètes et permet de prendre en compte des aspects divers, d'ordre politique, social, éthique, religieux, scientifique par exemple, mais aussi de les examiner dans le dimension proprement littéraire, associant expression, représentation et création



Écriture une lettre à la manière des poilus.

2. M. Mondon

Enseignement d’exploration sciences et laboratoire

Groupe 1. 10 élèves de 2 A

Groupe 2. 10 élèves de 2 B

Musée des ATP

Musée de L'artillerie


le rôle joué par les scientifiques durant cette période et sur les conséquences de la guerre sur l’organisation de la recherche française. En effet, l’effort de guerre de la première guerre mondiale a énormément sollicité la recherche scientifique. La connaissance scientifique fait un grand pas et marque un tournant dans l’histoire de la médecine civile et militaire.


Enseignement d'exploration de seconde : SCIENCES ET LABORATOIRE.ve, il vise à susciter le goût de la recherche, à développer

l’esprit d’innovation et à lui faire découvrir ses capacités de

résolution de problèmes en insistant particulièrement sur l’observation,

le choix et la maîtrise des instruments et des techniques de laboratoire

, l’exploitation des résultats, l’action concrète et raisonnée, le

travail collaboratif.Les activités

conduites dans cet enseignement

correspondent à la prise d'informations sur des phénomènes naturels et sur des "objets" construits par l'Homme, au traitement et à l'analyse de celles-ci en vue d'apporter une réponse à une problématique.

Activités de recherche, production d'élève, travaux pratiques

Production scientifique et réalisation d'un livre numérique à partir des thèmes suivants : Quelles innovations technologiques ont été mises en place ? Comment et sur quoi travaillaient les scientifiques dans les laboratoires ? Se souvient-on que l’antiseptique Dakin, les transfusions sanguines, ou la radiographie à usage médical, certaines armes datent de cette période-là ?


Elaboration d'un livre numérique, présentation des expériences lors de la soirée devant le public.

4. Mme Rozerot et Mme Bellina


1 L (34

élèves)

Les archives de Draguignan


le cimetière américain


La médiathèque de Draguignan

Comprendre la construction du citoyen varois à travers des moments forts du XX ieme siècle.

La notion de la vie quotidienne pendant le conflit est abordée à travers les 3 structures.

Reconstitution de la notion de devoir de mémoire à travers une planche de BD

5. Mme Jones

(professeur d'histoire-géographie)

Porjet labellisé par la commission centenaire de la 1er Guerre mondiale

La médiathèque de Draguignan


Les Archives de Draguignan

Le projet « Histoires partagées sur le front de la Somme » souhaite retracer l’itinéraire personnel de soldats français et britanniques ayant combattu côte à côte durant 141 jours en 1916. La fraternisation entre alliés, rendue possible par la proximité des corps d’armée

La visite d’une exposition consacrée à Tardi et l’intervention de Jean-Marc Pontier permettront aux élèves de saisir les codes graphiques de la bande-dessinée. Leur production restituera ainsi la question des rencontres et des échanges culturels entre soldats alliés sur les champs de bataille de la Somme.

Restitution sous forme d’une page de BD à a façon de Tardi à mi-chemin entre la réalité parce qu’inspiré par des recherches aux archives départementales du Var et la fiction.