La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

"Une nuit au musée !" - Marionnettes d'ombres -

  • 2019 -
  • MUSÉE GATIEN-BONNET -
  • Ecole primaire Paul Bert

Cette création réunira deux disciplines : les arts plastiques et le théâtre de marionnette d'ombres afin de mettre en avant l'œuvre choisie, de l'explorer et de la traduire corporellement et plastiquement. Le scénario : Des voleurs et des gardiens au musée ! Que va t' il se passer devant la femme rousse ?


Œuvre étudiée

La femme rousse

Léo Gausson
Huile sur toile, 1890

Établissements

  • Ecole primaire Paul Bert 12 RUE PAUL BERT 77400 Lagny-sur-Marne 01 64 30 02 68

Compte rendu du projet et médiation

Avant la nuit européenne des musées

Les axes de travail abordés lors du projet sont communs aux arts visuels et au théâtre de marionnettes et sont les suivants :

Le corps,

L'espace,

Le geste,

Le mouvement,

Les ombres corporelles / les ombres d'objets,

Le rapport entre la lumière et l'ombre,

La recherche d'une écriture plastique personnelle.

Après la nuit européenne des musées

Il a été proposé aux élèves d'imaginer une histoire à partir du cadre réel suivant : « nous sommes la nuit au musée Gatien Bonnet, et nous rencontrons  le tableau de La Femme Rousse »

Le décor et les marionnettes :

Les premières séances ont été consacrées à la découverte de l’œuvre choisie.

Un travail d’ombres et des jeux de lumière ont été abordés afin de découvrir l’univers de la projection d’images avec des marionnettes et les silhouettes des enfants. Le décor a été de reconstituer un « faux » musée. Les élèves ont donc réalisé des sculptures et des peintures à exposer. Ils ont également pensé à la scénographie de leur histoire.

Le scénario :

Les élèves ont construit les dialogues et l’histoire au fur et à mesure des séances grâces à des jeux d’improvisation initiés par Virginie Castelli (marionnettiste de la cie Graines de cailloux). Autant au-devant de la scène comme à l’arrière pour les jeux d’ombres et de lumière.

La restitution :

Lors de la restitution chaque élève a pu choisir quel rôle il aimerait jouer : un des personnages du théâtre (voleur de jour, gardien, médiateur ou visiteur), personnages d’ombres, technicien(ne)s ou musicien(ne)s.
Les élèves se sont sentis concernés par leurs rôles et ont pris du plaisir à jouer ensemble. Ils ont été forts de proposition lors de la création. L’investissement de L’enseignant et des élèves ainsi que le suivi qu’ils ont engagé sur le projet montre un réel intérêt pour le musée et les actions qui y sont menées. L’accompagnement de la marionnettiste a permis un résultat de qualité.

En conclusion, ce riche projet interdisciplinaire aura permis de mettre lien les domaines artistiques, le langage, l'histoire des arts, les sciences, ... et ainsi permettre aux élèves d'être pleinement acteur de leurs apprentissages et de leur donner pleinement du sens.