La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

Théâtre du pouvoir - L'image à l'oeuvre

  • 2019 -
  • MUSÉE NATIONAL DU CHÂTEAU DE PAU -
  • Collège privé Saint Amand,
  • Collège Bois d'Amour

« Gouverner, c'est se mettre en scène pour asseoir son autorité, sa légitimité et son prestige. L'art, au service des commanditaires mécènes, devient alors instrument de propagande... »
La déclinaison de la Petite Galerie du Louvre Théâtre du pouvoir présentée à Pau, illustre les codes de représentation du pouvoir politique en recentrant le propos sur la figure d'Henri IV, natif de la ville.
Lors de son règne, Henri IV a su utiliser tous les vecteurs de communication de l’époque pour légitimer son pouvoir et diffuser son image, n’hésitant pas à se faire représenter en dieu ou encore en empereur romain.
Parmi 6 œuvres retenues par le Service des publics, les élèves de chacune des classes inscrites sur le projet en ont choisi 2 et ont travaillé autour du thème de la représentation du pouvoir.
Ils ont appris à développer un regard critique à travers une démarche journalistique par la découverte de l'exposition, des ateliers vidéo, bruitage, musique, écriture, réseaux sociaux… Quelle est la représentation du pouvoir pour ces jeunes gens du 21e siècle ?

Œuvre étudiée

Théâtre du pouvoir - L'image à l'oeuvre

Multiple
Henri IV roi de France en costume noir Franz Pourbus Le Jeune (Anvers 1569- Paris 1622) Un beau portrait du roi en pied, portant un costume de satin noir, le collier de l’ordre du Saint-Esprit autour du cou et s’appuyant sur une table recouverte d’une nappe rouge et or. A l’arrière plan apparaît un pilastre (symbole de la stabilité du royaume) ainsi qu’une porte dissimulée derrière un lourd et riche rideau vert et or. Henri IV pose en roi souverain, à la manière des derniers Valois, s’affirmant comme un digne et légitime successeur de cette même dynastie. Saint Louis, roi de France, et un page Domenico Théotocopoulos dit Le Greco (Candie,1541-Tolède,1614) Un grand portrait du roi de France Saint Louis (Louis IX, 1226-1270) en armure, portant la couronne, le sceptre et la main de justice, les régalia, insignes de la monarchie française, accompagné d’un jeune page qui tient le heaume. A l’arrière plan apparaît la ville de Tolède, dans laquelle le peintre s’est installé, et sur la droite se dresse une colonne, symbole de la gloire royale. Le roi est représenté comme un soldat souverain du XVIème siècle sous les traits d’un Habsbourg (un visage allongé et un menton carré). Ses différentes qualités : roi, guerrier (il participe à la 9ème croisade en 1270) et saint (il sera canonisé en 1671) sont réunies en un même et seul tableau. Henri IV en Hercule terrassant l’Hydre de Lerne Entourage de Toussaint Dubreuil (Paris ?,vers 1561-1602) Ce tableau présente le roi Henri IV (1553-1610) les traits du héros Hercule, symbole de force et de courage, terrassant l’Hydre de Lerne, créature monstrueuse à plusieurs têtes, est l’œuvre de Toussaint Dubreuil, un artiste peintre très apprécié par le roi. Habillé à l’antique, il porte sur son épaule la peau du Lion de Némée, tient dans sa main gauche une massue et se dresse fièrement sur la dépouille de l’hydre qui symbolise les ennemis du royaume (la Sainte Ligue). La scène se déroule dans un décor architectural antiquisant, colonne et obélisque encadrant la scène. Cette allégorie permet de présenter un roi vainqueur de l’hérésie, rétablissant ainsi la paix dans son royaume. Henri IV en Jupiter Barthélémy Prieur (Berzieux, vers 1536 - Paris, 1611) Un petit bronze présentant le roi sous les traits de Jupiter, nu, le foudre dans la main gauche et son aigle à ses pieds. En « chef » des dieux de la mythologie romaine, le visage du roi est parfaitement reconnaissable : visage vieillissant certes mais dans un corps d’athlète. Un Henri IV divinisé, maître absolu du royaume, un souverain vigilant capable d’abattre ses armes sur ses ennemis. Le Cabaret de l’Apothéose d’Henri IV Louis-Bertin Parant (mers.1766 - Paris,1851) Un ensemble composé d’un plateau de porcelaine - ou cabaret- et d’un service à thé (3 tasses, un sucrier, un pot à lait et une théière aux décors de grotesques et de médaillons) réalisé par la manufacture de Sèvres, acquis par Louis XVIII pour l’offrir en cadeau à son neveu le duc d’Angoulême. Le plateau, pièce principale, reçoit un décor inspiré des camées romains, représentant le roi Henri IV au centre de la composition accueilli par Jupiter, installé sur son trône. Dans les nuées, Hercule et le lion de Némée, Alexandre et César l’attendent alors que Minerve, allongée tenant les palmes de la victoire et s’appuyant sur une corne d’abondance observe les putti s’amusant avec l’épée laurée du roi. Cet ensemble témoigne du goût pour l’Antiquité et l’art de la glyptique ainsi qu’une volonté de mettre à l’honneur Henri IV. Vase étrusque Sèvres, porcelaine dure, 1818-1819 Ce grand vase étrusque provient de la manufacture de Sèvres. Le décor qui se déploie dans le cartouche central évoque la réinstallation et l'inauguration de la statue équestre d'Henri IV sculptée par François-Frédéric Lemot (1772-1827) sur le Pont-Neuf à Paris le 25 août 1818, en présence du roi, Louis XVIII (1755-1824). En effet, cette fameuse statue, commandée à l'origine par Marie de Médicis à Pietro Tacca et Pierre de Francqueville, placée sur le Pont-Neuf en 1614, fut détruite en 1792, elle reprend sa place sous la Restauration, période très favorable aux Bourbons. Au-delà du simple objet d'art, ce vase participe à la glorification de la monarchie, et du plus illustre ancêtre de la famille des Bourbons.

Établissements

  • Collège privé Saint Amand AVENUE MAL SOULT QRT BEYRIS 64100 Bayonne 05 59 63 38 22
  • Collège Bois d'Amour 20 RUE BOIS D AMOUR 337 64141 Billère 05 59 32 18 90

Compte rendu du projet et médiation

Avant la nuit européenne des musées

Projet  

« Gouverner, c'est se mettre en scène pour asseoir son autorité, sa légitimité et son prestige. L'art, au service des commanditaires mécènes, devient alors instrument de propagande... »
La déclinaison de la Petite Galerie du Louvre Théâtre du pouvoir présentée à Pau illustre les codes de représentation du pouvoir politique en recentrant le propos sur la figure d'Henri IV, natif de la ville.

Lors de son règne, Henri IV a su utiliser tous les vecteurs de communication de l’époque pour légitimer son pouvoir et diffuser son image, n’hésitant pas à se faire représenter en dieu ou encore en empereur romain.

Parmi 6 œuvres retenues par le service des publics, les élèves de chacune des classes inscrites sur le projet en ont choisi 2 et ont travaillé autour du thème de la représentation du pouvoir.
Ils ont appris à développer un regard critique à travers une démarche journalistique par la découverte de l'exposition, des ateliers vidéo, bruitage, musique, écriture, réseaux sociaux… Quelle est la représentation du pouvoir pour ces jeunes gens du 21e siècle ?

Objectif 

Restitution d’un travail commun lors de la Nuit des musées 2019 au Musée national et domaine du château de Pau en s’appuyant sur des outils de communication et des symboles actuels.


Écoles inscrites sur le projet

- Collège du Bois d'Amour - Billère (64 140) - classe de 4ème
- Collège de St Amand - Bayonne (64 100)  - 2 classes de 5ème


Œuvres étudiées et ateliers

3 peintures, un plateau en porcelaine, un petit bronze et un vase : 6 œuvres extraites de l’exposition, toutes réalisées pour glorifier le roi (Henri IV pour 5 d’entre elles et Saint Louis pour la 6ème) sont d’abord étudiées in situ avec la conférencière.
Ce travail d’étude de la représentation du pouvoir est poursuivi en classe, puis les élèves participent à 5 ateliers en compagnie de professionnels des médias et apprennent à traduire la notion de pouvoir en utilisant des outils actuels.

-        Atelier tourner/monter

1 atelier cinéma (écran vert) et 1 atelier numérique pour la création d’un reportage vidéo et d’un module du type D’Art d’Art

-        Atelier musique : mise en musique de deux œuvres pour un reportage sonore

-        Mini-pièce radiophonique autour d’une œuvre

-        Atelier Instagram La story du pouvoir

Après la nuit européenne des musées

Le travail effectué par les élèves est restitué sous la forme d'une vidéo projetée lors de la Nuit des musée en salle de conférences du château.
L'exposition étant terminée, les oeuvres autour desquelles le travail a été réalisé, avaient été "reconvoquées" sous la forme d'hologrammes...