La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

Street Art

  • 2018 -
  • MUSÉE GATIEN-BONNET -
  • Ecole primaire Fort du Bois


Le projet a été d'utiliser les codes du street art comme médium plastique et de l’appliquer au plan de David Boilat, plan de la ville de Lagny-sur-Marne.

Le travail a porté sur la simplification et la modernisation du plan.

Les enfants ont imaginé une restitution en live devant le public.

Œuvre étudiée

Plan de la ville de Lagny

Pierre David Boilat
Plan de la ville de Lagny - 1724 par Texie (arpenteur de Torcy). Copie réalisée en 1868 par l'abbé Pierre David Boilat Don de l'abbé à Monsieur Gatien-Bonnet docteur et maire de la ville de 1860 à 1875.

Établissements

  • Ecole primaire Fort du Bois 9 AVENUE DU STADE 77400 Lagny-sur-Marne 01 60 07 63 68

Compte rendu du projet et médiation

Avant la nuit européenne des musées

Le projet est mené par la médiatrice du musée Magalie Dubois et un artiste du street art : Opéragraphiks (Stéphane Vignal) https://fr-fr.facebook.com/operagraphiks.studio/ ainsi que l'enseignante : Mme Rouchaléon.

Les axes de travail ont été les suivants :

- Recherche d’un langage et une écriture plastique.

- S’approprier le plan et de manière générale la cartographie.

- Imaginaire autour du graphisme d’un plan : lignes, compositions, formes géométriques, codes, légende, quadrillage…

- Travail sur la simplification et la modernisation du plan.

- Utiliser ces codes comme médium plastique et l’appliquer dans une œuvre du street art pour mettre en valeur le plan de Pierre David Boilat dans les collections du musée.

- Création d’un univers graphique et d’un mur peint.

La restitution est proposée en live, les enfants à tour de rôle et en groupes interviendront tels des "graffeurs" à finir sous l'oeil des spectateurs le travail accompli pendant les séances d'ateliers.

Après la nuit européenne des musées

Après avoir découvert l’œuvre et la notion de plans, les premières séances ont été orientées vers l’expérimentation plastique :

Afin de faire entrer les élèves dans le travail de l’artiste Stéphane Vignal, nous avons travaillé à partir des techniques du street-art : La composition, le pochoir, le choix et le mélange des couleurs à partir des trois primaires. Puis dans un deuxième temps l’utilisation des bombes de peinture. Stéphane les a guidés afin qu’ils puissent s’approprier leur fresque et qu’ils fassent des choix plastiques à partir de leur observation.

La performance des élèves : Les élèves ont fait une démonstration de peinture à la bombe en utilisant des pochoirs. Cette performance a eu lieu en extérieur. Cette présentation a débuté par une explication orale des élèves sur les étapes de création de la fresque finale.

L'investissement et la volonté des enfants et de leur enseignante a permis de collaborer vers la création d’une fresque qui a apporté un nouveau regard sur l’oeuvre du musée choisie pour cette édition.