La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

Spectacle de marionnettes populaire

  • 2016 -
  • MUSÉE DÉPARTEMENTAL ALBERT ET FÉLICIE DEMARD -
  • Collège Leroi Gourhan de Champlitte

Les élèves ont fait une première visite générale des collections du musée et ont choisi de se baser sur les éléments présents dans la salle des réjouissances populaires : les collections de marionnettes à gaines et à tringles.

À partir d'une seconde visite-dialogue thématique sur les marionnettes en 3 points, la classe de 6e a pu avoir un aperçu général sur ce sujet : les collections appartenant au musée, l'historique des marionnettes et leurs différents modes de fonctionnement (à l'aide d'une mallette pédagogique).

La troisième visite au musée est consacrée à un atelier de création de marionnettes une fois que les élèves ont écrit en classe leur scénario (avec le professeur de français et de musique ainsi que la documentaliste) et défini les salles du musée où se dérouleront les séquences de spectacle. Ils créent donc chacun le personnage qu'incarnera leur marionnette. La présence d'un marionnettiste professionnel leur permet d'apprendre à manipuler les marionnettes.

Les 2 dernières séances sont consacrées à la répétition in situ (dans les salles du musée) du spectacle. La création des élèves sera jouée de manière itinérante dans les salles d'exposition lors de la Nuit des musée.

Œuvre étudiée

marionnettes à gaines et marionnettes siciliennes des collections patrimoniales exposées

Inconnu (don marionnettes lorraines: Mr Xilliox et don marionnettes siciliennes: Mr Boyer)
8 marionnettes lorraines à gaine dont les personnages de Guignol et Madelon identifiés, données par Mr Xilliox ( les ayant acheté en 1920-30 à Lunéville) à Albert Demard pour la salle des réjouissances populaires de son musée des arts et traditions populaires en 1971. 5 Marionnettes siciliennes à tringles représentant des sarasins acheté par Mr Boyer en en 1960 et données à Albert Demard en 1969 pour la salle des réjouissances populaires de son musée des arts et traditions populaires.

Établissements

  • Collège Leroi Gourhan de Champlitte 70 600 Champlitte

Compte rendu du projet et médiation

Avant la nuit européenne des musées

Le projet permet de mettre en lien les élèves avec le milieu culturel dans le cadre du projet d'éducation artistique et culturel à caractère partenarial et interdisciplinaire. Les élèves ayant visité les collections patrimoniales exposant les arts vivants liés à la fête foraine décident de créer à l'école un spectacle inspiré des marionnettes du musée et se déroulant dans ses murs : c'est donc un spectacle de marionnettes populaire dans un musée des arts et traditions populaires.

En lien avec les professeurs de français, documentaliste, musique et arts plastiques, les médiateurs culturels du musée portent le projet en accueillant la classe, proposant un apport scientifique (historique et technique) sur le sujet en amont du projet ainsi qu'un encadrement d'atelier de pratique créative permettant de créer sa propre marionnette. Un marionnettiste professionnel est venu former les élèves à la manipulation et à l'expression de l'objet. La création du spectacle est assurée à l'école où les élèves réfléchissent à de petites scénettes par groupe pour créer un spectacle itinérant. Ils procèdent donc à un travail d'écriture d'invention, de création de décors, de répétition de séquences musicales...

Enfin, les salles d'exposition sont mises à disposition de la classe pour les répétitions et la représentation de ce spectacle de marionnettes populaire destiné au grand public, visiteur de la Nuit des musées.

Après la nuit européenne des musées

Le projet "La classe, l'oeuvre" a été un succès cette année grâce à la contribution exceptionnelle d'un marionnettiste professionnel qui a su initier les enfants à la prise en charge de leur création (scénarios, jeu et déplacements des marionnettes...). Un véritable transfert de compétences a donc été possible et le musée a contribué à transmettre aux élèves :
- des savoirs : la notion patrimoniale liée à ses collections de marionnettes (historique, fonctionnement);
- des savoirs faire : atelier création de marionnettes;
- des savoirs-être : comment se positionner et agir dans un environnement patrimonial protégé, comment se comporter face au public.
L'encouragement de la créativité a été prolongé au collège dans le cadre de l'enseignement des arts plastiques. En complément des marionnettes de jeu utilisées durant le spectacle, les 6e ont réalisé d'autres marionnettes exposées aux publics. Une classe de CP a été invitée à découvrir en avant-première ces créations et le spectacle.

Durant la nuit des musées, le projet a permis d'emmener au musée une nouvelle part du public typiquement familiale et assez jeune. Les spectateurs étaient donc au rendez-vous pour soutenir le projet des élèves. Les applaudissements ont été à la hauteur du travail fourni sur le long terme par la classe.