La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

Sens à danser

  • 2019 -
  • MUSÉE DES BEAUX ARTS JULES CHERET -
  • Lycée polyvalent Honoré d'Estienne d'Orves

Comment "re-visiter" le musée des Beaux-Arts Jules Chéret en tant que plasticien et proposer à un public, à partir d'une création artistique personnelle, une rencontre renouvelée avec les oeuvres s'y trouvant?"

A travers des médiations sensorielles, les élèves de 1e du lycée Estienne d'Orves vont nous présenter une manière différente d'appréhender l'oeuvre de Jules Chéret et d'autres pièces phares de la collection permanente du musée des Beaux-Arts. 

Œuvre étudiée

Le déjeuner sur l'herbe

Jules Chéret
Jules Chéret (Paris 1836, Nice 1932) Le déjeuner sur l'herbe, 1904 Huile sur toile N.Mba 2280, Don Maurice Fenaille en 1927 Cette oeuvre colorée et légère met en scène un groupe de femmes qui pique-niquent dans un jardin. Ces jeunes femmes se ressemblent toutes : jolies rousses au décolleté plongeant, taille de guêpe, lèvres brillantes, elles semblent vouloir simplement profiter de la vie. La palette chromatique très colorée de l'artiste fait de ses œuvres un véritable feu d’artifice dont on ne se lasse pas.

Établissements

  • Lycée polyvalent Honoré d'Estienne d'Orves 13 AVENUE HONORE D ESTIENNE D O 06050 Nice 04 93 97 12 00

Compte rendu du projet et médiation

Avant la nuit européenne des musées

Par une présence réitérée au sein du musée, les élèves enrichissent leurs pratiques et leurs réflexions vis à vis des oeuvres d'art qu'ils rencontrent réellement. Cette implication au sein du musée permet de découvrir les acteurs, les métiers et les fonctionnements de l'établissement. Ils découvrent les oeuvres, puis travaillent en centre de documentation sur les artistes et leurs techniques afin de pouvoir présenter leurs "médiations sensibles" le 18 mai prochain.

Prévoir une réalisation devant un public permet la mise en place de travail collaboratif (élèves --  professionnels/personnes ressources) et donc d'interactions effectives et efficaces, concrètes et pragmatiques tout en les positionnant comme de futurs acteurs de la vie culturelle. Devenant "passeurs de culture" ils affinent leur manière de s'exprimer sur l'art; présentant des "médiations sensibles", ils s'appuient sur leurs pratiques pour expliciter les oeuvres du musée qui leur tiennent à coeur, ils affinent leur expression et éclairent le public par leur regard de praticiens aptes à exprimer les enjeux de l'art comme à faire "toucher", sentir les dessous d'une réalisation dans sa technicité, ils apprennent ainsi à susciter l'émotion d'une rencontre intime avec les oeuvres.