La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

Regards croisés autour de la Cité de la Muette

  • 2019 -
  • CITÉ DE L'ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE -
  • Lycée Jules Ferry

 « Regards croisés architecture, histoire et mémoire : la Cité de la Muette à Drancy »

La classe de première littéraire option de spécialité histoire des arts du lycée Jules Ferry s’est intéressée à « la Cité de la Muette » suivant une triple approche architecturale, historique et mémorielle.

C’est donc une présentation architecturale, historique et mémorielle que les élèves proposeront au public le 18 mai prochain. A cette occasion, ils interpréteront la chanson qu’ils ont enregistrée pour le CNRD.

Œuvre étudiée

Maquette d'assemblage des éléments préfabriqués.
© © ADAGP / Marcel Lods / CAPA / MMF / Gaston Bergeret

La Cité de la Muette, Drancy

Eugène Beaudouin, Marcel Lods, architectes, Eugène Mopin, ingénieur.
Maquette du système d’assemblage des éléments préfabriqués, 2003, échelle 1/20 Métal, plâtre Sylvain Le Stum, concepteur ETSAV (Laura Baringo), maquettiste CAPA/MMF Date : 20e siècle > 1931-1935 Auteur(s) : Eugène Beaudouin(1898-1983), Marcel Lods(1891-1978), Architectes. Eugène Mopin(1874-1955), ingénieur. Demeurée tristement connue pour avoir servi de zone de transit vers les camps de la mort durant la Seconde Guerre mondiale, la Cité de la Muette, en tant que premier grand ensemble d’habitation, tient une place particulière dans l’histoire de l’architecture. Afin de réaliser de manière économique ces 1200 logements, la préfabrication en série d’éléments standardisés et l’organisation scientifique du travail sont expérimentées pour la première fois à grande échelle. Intégrée au chantier, une usine produit les divers panneaux en béton de la construction. Ceux-ci ont fait l’objet, en amont, d’études poussées pour assurer leur parfait assemblage sur le chantier. La recherche de solutions techniques nouvelles se combine avec un réel souci esthétique : les inclusions de galets de marbre donnent de la texture aux façades. Cette expérience servira de modèle pour les grands chantiers industrialisés de l’après-guerre.

Ressources associées

Établissements

  • Lycée Jules Ferry 77 boulevard de Clichy 75009 Paris 01.56.02.23.00

Compte rendu du projet et médiation

Avant la nuit européenne des musées

Les élèves ont commencé le projet par l’étude des principes de la ville fonctionnelle et de la charte d’Athènes en cours d’histoire des arts au début de l’année. Dans un second temps, à l’occasion de la participation au Concours National de la Résistance et de la Déportation (CNRD), ils ont visité le mémorial de la Shoah à Drancy et ont donc vu in situ la Cité de la Muette. Un travail historique et mémoriel a ensuite été réalisé plus spécifiquement pour le CNRD.

Le projet final est un diaporama sonore réalisé à partir de l’enregistrement d’une chanson « Sans y penser » tirée de l’opérette-revue « Le Verfügbar aux enfers » composée par Germaine Tillion au camp de Ravensbrück auquel les élèves ont ajouté un dernier couplet mémoriel. Enfin, la classe a pu découvrir la maquette de Drancy présentée à la Cité de l’architecture & du patrimoine et préciser avec les conservateurs, l’histoire architecturale et urbanistique de cet ensemble d’habitation au destin singulier.

Professeur référent : Marie Cuirot (histoire/histoire des arts) 

Après la nuit européenne des musées

A partir d'une photo et de la maquette de la Cité de la Muette, les élèves ont expliqué à leur public comment et pourquoi avait été construite cette Cité à Drancy. Ils en ont rappelé l'histoire tragique qui a fait de ce grand ensemble de logements collectifs un camp d'internement puis de transit pendant la Seconde Guerre mondiale.

Ils ont présenté le diaporama sonore qu'ils ont réalisé pour le CNRD et pour lequel ils ont remporté le 3ème prix du jury académique de Paris. La classe a également reçu le prix spécial du mémorial de la Shoah pour l'ensemble du projet.  

Pour clore leur prestation, les élèves et leur professeure, Marie Cuirot, ont entonné  en choeur devant un public conquis le dernier couplet mémoriel qu'ils ont ajouté à la chanson "Sans y penser", écrite par Germaine Tillion. 

  • Garance, Damarys, Berfin, Stel, Hélène, Gabrielle, Sabrine et Rafaëlla, élèves de 1ère L1 au lycée Jules-Ferry se présentent à leur public en détaillant leur projet annuel. Garance, Damarys, Berfin, Stel, Hélène, Gabrielle, Sabrine et Rafaëlla, élèves de 1ère L1 au lycée Jules-Ferry se présentent à leur public en détaillant leur projet annuel.
    © Copyright CAPA
  • Après avoir commenté la photo de la Cité de la Muette, les élèves expliquent à partir des éléments de  la maquette, le principe de préfabrication des bâtiments qui a nécessité l'installation de 3 usines sur place le temps du chantier pour construire rapidement et à moindre coût. Après avoir commenté la photo de la Cité de la Muette, les élèves expliquent à partir des éléments de la maquette, le principe de préfabrication des bâtiments qui a nécessité l'installation de 3 usines sur place le temps du chantier pour construire rapidement et à moindre coût.
    © Copyright CAPA
  • Ils rappellent ensuite les heures sombres de la "Cité de la Muette" en évoquant l'histoire "du camp de Drancy". 
France 3 les a suivis durant tout le projet et filme leur prestation à la cité de l'architecture. Ils rappellent ensuite les heures sombres de la "Cité de la Muette" en évoquant l'histoire "du camp de Drancy". France 3 les a suivis durant tout le projet et filme leur prestation à la cité de l'architecture.
    © Copyright CAPA
  • Les élèves présentent leur diaporama sonore et interprètent en choeur  le dernier couplet qu'ils ont écrit pour l'ajouter à la chanson "Sans y penser" de Germaine Tillion. Les élèves présentent leur diaporama sonore et interprètent en choeur le dernier couplet qu'ils ont écrit pour l'ajouter à la chanson "Sans y penser" de Germaine Tillion.
    © Copyright CAPA