La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

Quand l'Art s'unit au Handicap

  • 2018 -
  • MUSÉE DE BOULOGNE-SUR-MER -
  • Institut médico éducatif "Mont Soleil"

Le Musée oeuvre depuis plusieurs années pour l'accessibilité des personnes en situation de handicap.

C'est dans ce cadre que nous souhaitons mettre en place un projet de conception de visite adaptée à destination des enfants en situation de déficience intellectuelle, avec l'aide d'enfants scolarisés à l'Ime d'Outreau en inclusion à l'école Bucaille de Boulogne sur mer au cours de l'année 218. Ces enfants âgés de 9 à 12 ans seront les principaux acteurs de ce projet, qui consistera à produire des outils spécifiques de visite autour de certaines collections permanentes.

A partir de leur sélection d'objets, des outils pédagogiques, ludiques et adaptés seront réalisés et mis à disposition pour les jeunes publics en situation de handicap désirant se sensibiliser aux collections du musée.

Œuvre étudiée

Héraclès et le lion de Némée
© RMN-Grand Palais Benoit Touchard

Amphore représentant Héraclès et le lion de Némée

Provenance : Grèce, Attique
Numéro d’inventaire : 422/3.
Matériaux : Amphore, céramique à figure noire.
Dimensions : hauteur 42 cm, diamètre de 26 cm.
Datation : VIe siècle avant JC.

Le musée possède un bel ensemble de vases représentant les exploits du héros grec Héraclès. Ils proviennent du collectionneur Charles Panckoucke qui a porté un intérêt tout particulier à la représentation du héros. Les vases seront acquis par la ville de Boulogne en 1861, une collection de près de 500 vases. L’ouverture de la salle de céramique grecque du musée a lieu l’année suivante, en 1862.
Fils de Zeus et de la mortelle Alcmène, Héraclès doit subir avant même sa naissance la jalousie de la déesse Héra, femme légitime de Zeus. Elle le frappe de folie et le pousse au crime. Pour le faire expier et accéder à l’immortalité, l’oracle de Delphes impose à Héraclès la réalisation de douze travaux, dont huit sont présentés dans la collection.
Monstre redoutable, le lion terrorisait la vallée de Némée. Invulnérable par la résistance de sa peau, il résista aux flèches et à la massue d’Héraclès qui dut l’étrangler à mains nues. Puis il l’écorcha (en utilisant les griffes de la bête qui seules pouvaient couper cette indestructible peau) et se revêtit de sa dépouille, s’en faisant une armure, utilisant la tête du lion comme casque. On appelle cette peau de lion : la léonté. On retrouve cette légende dans de nombreuses sources littéraires antiques dont « La Théogonie, les Travaux et les Jours» d’Hésiode, poète grec des VIIIe/ VIIe siècles av. J.-C.

Établissements

  • Institut médico éducatif "Mont Soleil" BOULEVARD RAYMOND SPLINGARD BP 45 62230 Outreau

Compte rendu du projet et médiation

Après la nuit européenne des musées

Ces enfants , avec leur difficulté intellectuelle, ont été ce 19 mai 2018 les médiateurs des collections permanentes du Musée auprès du public, et de leurs proches.

Leur production collective, la bande-dessinée conçue sur les douze travaux d'Héraclès, a été lue par certains d'entre eux à voix haute en affrontant la timidité.

Devant les oeuvres des peintres locaux du XIXè siècle, d'autres élèves  ont ré- expliquer  les premières bases pour la réalisation du portait. Tout le long cheminement de leur travail  a été présenté sous la forme finale de puzzle personnel que tout a chacun des visiteurs a pris plaisir à reconstruire devant chaque tableau.

Leur médiation  a pris fin au milieu des tableaux de G.Mathieu où les enfants ont présenté les enregistrements vocaux et instrumentaux représentant la traduction codée de leurs émotions devant l'abstraction lyrique. Le public s'est largement investit dans la participation de l'écoute de ces enregistrements et ont laissé aller à leur tour leurs émotions.

C'est au moment d'une petite collation  que ce sont dévoilés tous les ressentis du public avec les élèves révèlant une grande satisfaction et surtout fierté d'avoir pu échanger des émotions , à la fois avec d'autres générations et en même temps, dans un lieu inhabituel comme celui d'un musée finalement plus accessible que beaucoup l'avaient imaginé.