La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

Projet Doré

  • 2019 -
  • MUSÉE PAUL VALÉRY -
  • Collège Jean Moulin

Cette année, nous avons choisi de construire un projet pédagogique à partir des différents styles de cadres visibles dans nos collections. Nous le nommons Projet Doré : « Métiers d'art du patrimoine et applications contemporaines ».

Une classe de quatrième, expérimente différentes techniques inspirées de la restauration de cadres du XIXe siècle avec Joanna Baco, restauratrice d’objets d’art, doreuse ornemaniste, plasticienne. Le thème de l’arbre est le point de départ d’un travail qui se déroule sur trois séances en atelier, et une visite découverte sur les différents cadres du musée.

Projet conduit par Catherine Robelin, professeur d’arts plastiques au Collège Jean Moulin, Sète.

C'est un projet en complément avec l'AET demandé concernant les métiers d'art à Pézenas. Nous avons choisi un groupe en vue de leur orientation professionnelle, leur faisant découvrir des métiers auxquels les élèves n’ont pas accès d’ordinaire. Il s’agit de rendre tangible un univers lointain, de concrétiser des objectifs qui resteraient flous sans ces rencontres.

Œuvre étudiée

Le cadre de l’œuvre, Le Sac de Rome en 410 par les barbares,1890
© Musée Paul Valéry

Le cadre de l’œuvre, Le Sac de Rome en 410 par les barbares,1890

Joseph-Noël Sylvestre
Le cadre de l’œuvre de Joseph-Noël Sylvestre, Le Sac de Rome en 410 par les barbares,1890, huile sur toile, 197 x 130 cm. Ce cadre d'époque Restauration reprend le style classique. Il impose l'élégance et le raffinement. Le cadre révèle un décor à la fois sobre et composé d'ornements d'inspiration végétale. Le doreur utilise la feuille de cuivre-or et également la polychromie-noir de bitume. C'est un cadre d'origine, car il a été choisi par le peintre qui souhaite utiliser le noir pour renforcer, par contraste avec l'architecture de couleur claire, l'impression de profondeur. Formé à l’Ecole des Beaux-Arts, Joseph-Noël Sylvestre conçoit la peinture d’histoire comme un théâtre où s’expriment les passions. Il élabore une vision saisissante du Forum romain livré à la force brute et désordonnée des Goths d’Alaric en 410 av. J.-C.

Établissements

  • Collège Jean Moulin 7 RUE DES GERFAUTS 34200 Sète 04 67 53 24 30

Compte rendu du projet et médiation

Avant la nuit européenne des musées

Cette année, nous avons choisi de construire un projet pédagogique à partir des différents styles de cadres visibles dans nos collections. Nous le nommons Projet Doré : « Métiers d'art du patrimoine et applications contemporaines ».

Une classe de quatrième, expérimente différentes techniques inspirées de la restauration de cadres du XIXe siècle avec Joanna Baco, restauratrice d’objets d’art, doreuse ornemaniste, plasticienne. Le thème de l’arbre est le point de départ d’un travail qui se déroule sur trois séances en atelier, et une visite découverte sur les différents cadres du musée.

Projet conduit par Catherine Robelin, professeur d’arts plastiques au Collège Jean Moulin, Sète.

C'est un projet en complément avec l'AET demandé concernant les métiers d'art à Pézenas. Nous avons choisi un groupe en vue de leur orientation professionnelle, leur faisant découvrir des métiers auxquels les élèves n’ont pas accès d’ordinaire. Il s’agit de rendre tangible un univers lointain, de concrétiser des objectifs qui resteraient flous sans ces rencontres.

 

Calendrier :

- Mercredi 5 décembre de 10h à 11h30.

Visite guidée dans le musée. On aborde le rôle du cadre et ses différents styles. Choix de 5 œuvres : Jules Jean Antoine LECOMTE DU NOUŸ (Paris, 1842 – 1923), Francesca di Rimini et Paolo, 1863, Joseph-Noël SYLVESTRE (Béziers, 1847 – Paris, 1926), Le Sac de Rome en 410 par les Barbares, 1890, Raymond ESPINASSE (Toulouse, 1897 – 1985), Vue du Mont Saint-Clair, 1950, Robert COMBAS (Lyon, 1957), Le Contournement de Sète par Hannibal, 2000, Claude VIALLAT (Nîmes, 1936), Sans titre, 2016, acrylique sur tapis. Cette sélection permet de découvrir le cadre style 19° siècle, le cadre contemporain, le cadre en trompe l’œil et la toile sans cadre ni châssis.

- Ateliers au Musée

Du 17 au 21 Décembre 2018

3 séances pour chaque groupe

En demi-journée (2 heures)

 

Premier atelier

- Projection de photos d’arbres centenaires.

- Thème : l’Arbre.

- Préparation aux formats papier-textile-carton-bois et enduits.

- Tracer et découper un carré, dessiner l’arbre au crayon d’après un des trois modèles, pose de l’enduit.

- Applications avec outils traditionnels pour la pose spécifique d'enduit à la colle de peau et blanc de Meudon.

 

Deuxième et troisième atelier 

- Mise en couleur.

- Finitions à la feuille de cuivre et détrempe ou œuf-polychromie.

- Finalisation.

 

Les objectifs pédagogiques:

- Découverte des métiers d’arts : travail de doreur en atelier.

- Approche en histoire de l’art : le rôle du cadre dans l’histoire.

- Rencontre avec une artiste-artisan doreur et une pratique mixte entre art et artisanat.

- Découverte du patrimoine de Sète : le Musée Paul Valéry et son environnement.

- Travail dans la durée : la durée de réalisation d’un projet en atelier pour la réalisation d’une pièce individuelle destinée à l’exposition.

- Prolongation au collège avec l’implication de l’équipe pédagogique de la classe de quatrième.

- Prolongation au musée avec une exposition des travaux lors de la Nuit européenne des musées : visibilité et public.

- Faire pour comprendre

- Acquérir des savoirs et du savoir-faire

- S'approprier des outils, des techniques, des méthodes de travail, des protocoles de création qui enrichissent l'expression plastique et la sensibilité artistique.

Ce projet permet en outre le dialogue entre les institutions, des pratiques de métiers complémentaires, et les parents qui sont au final ceux pour qui les élèves seront motivés à produire.