La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

Parole aux statues

  • 2018 -
  • MUSÉE UNTERLINDEN -
  • Collège Molière
Interventions théâtrales courtes dans toute la salle, à 4 ou 5 reprises (selon l’affluence) : les statues s’animeront dans un esprit décalé, en mélangeant des éléments historiques et des références modernes. 

Œuvre étudiée

Saint Martin

Inconnu
Vers 1300 Grès jaune des Vosges, H. 178cm; l. 34cm; pr. 100cm Surplombait le galbe du tympan du portail occidental de la collégiale Saint-Martin à Colmar Dépôt de la collégiale Saint-Martin Inv. 2012.0.1192 La vie de saint Martin, évêque de Tours au IVe siècle, est riche de péripéties. L’épisode le plus célèbre se situe dans sa prime jeunesse, tel que décrit par Jacques de Voragine dans sa Légende dorée au xiiie siècle. Martin, alors âgé de quinze ans, fut, en tant que fils de tribun militaire de l’Empire romain, obligé par décret impérial de servir à la place de son père. Peu de temps après, Martin reçut son affectation pour la Gaule. « Un jour d’hiver, passant à la porte d’Amiens, il rencontra un homme nu qui n’avait reçu l’aumône de personne. Martin comprit que ce pauvre lui avait été réservé : il prit son épée et partagea en deux le manteau qu’il avait sur lui, en donna une moitié au pauvre et se recouvrit de l’autre moitié qui lui restait. La nuit suivante, il vit Jésus-Christ revêtu de la partie du manteau dont il avait couvert le pauvre. » Sa vie ne fut que miracles et actes de générosité dont la dévotion populaire s’empara pour faire du saint homme le patron des premiers lieux de culte sur le territoire de l’ancienne Gaule. L’actuelle collégiale Saint-Martin, édifiée entre le XIIIe et le XIVe siècle, s’élève à l’emplacement d’une église datant du xe siècle, déjà consacrée au saint. C’est en toute logique que le programme iconographique a placé son effigie en haut du gable surmontant le tympan du portail central de la façade occidentale. Le sculpteur ne fait aucune référence à sa carrière militaire et c’est portant un élégant habit civil, fait d’une tunique ceinturée à la taille, que le saint est représenté. La tradition orale, qui a naturellement précédé les textes, conte l’épisode de charité sans s’attarder sur le contexte. S’il apparaît que le sculpteur ne connaissait pas le détail de la vie du saint, sa technique de la taille du grès est quant à elle surprenante. Altérée dans son intégrité – il manque la tête du cheval et la cape – mais aussi usée par l’érosion qui a transfiguré le personnage du mendiant, la sculpture est pleine d’un sentiment de vie, rare pour cette époque. En plus d’une grande maîtrise dans le passage du bloc de pierre à la sculpture, le sculpteur n’hésite pas à travailler les détails avec précision – boutons de la tunique, bijou frontal de la couronne, crinière du cheval – alors même que ces éléments, en raison de l’emplacement que la figure occupait à cinq mètres du sol, étaient invisibles à l’œil.

Établissements

  • Collège Molière 36 AVENUE DE PARIS 68025 Colmar 03 89 30 11 30

Compte rendu du projet et médiation

Après la nuit européenne des musées

A plusieurs reprises durant la soirée, les élèves de la section Théâtre du Collège Molière de Colmar ont donné vie aux statues de la collégiale Saint Martin exposées dans une salle blanche du Musée Unterlinden. Textes décalés, histoire réactualisée, les visiteurs ont pu apprécié ce jeu d'acteurs qui a permis à chacun de regarder de plus près l'attitude de chaque statue, de se questionner sur son sens et sa facture, en profitant du lien théâtral que ces scolaires ont pu apporter le temps d'une soirée.