La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

On refait le portrait !

  • 2019 -
  • MUSÉE DES BEAUX-ARTS ET DE LA DENTELLE -
  • Ecole primaire Courteille

Dans le cadre d’un projet d’école autour du portrait, les élèves de l’école Courteille d’Alençon (tous niveaux confondus) découvriront la section Beaux-arts du musée à travers les portraits. Accompagnés de leurs enseignants, les élèves mèneront ce projet de décembre 2018 à avril 2019. Leurs réinterprétations des portraits seront restituées sous forme de sculptures en argile, de photos ou encore de dessins.

Œuvre étudiée

La famille du Duc de Brunswick
© Crédit photo : David Commenchal

La famille du Duc de Brunswick

Anthonie Palamades
XVIIe siècle, huile sur bois Portrait de famille, idéalisé en une aimable assemblée, à l’ambiance détendue, les hommes jouant aux cartes, les femmes les accompagnant au luth et offrant du vin. Le groupe est représenté au centre du tableau et les personnages sont peints dans des attitudes variées, debout, assis, de dos, de trois-quarts ou de face, permettant au peintre de montrer son savoir-faire. La pièce est relativement sombre, cependant des accents lumineux font ressortir les dentelles et les bijoux, exprimant le statut social des portraiturés.

Établissements

  • Ecole primaire Courteille 147 AVENUE DE COURTEILLE 61000 Alençon 02 33 29 27 30

Compte rendu du projet et médiation

Avant la nuit européenne des musées

Suite à une venue en septembre 2018 des classes de CP-CE1 et ULIS, les enseignants avaient sollicité le musée afin de travailler de concert sur le projet d’école autour du portrait. Une réunion s’était tenue en novembre 2018 dans l’établissement scolaire afin de définir les modalités du projet.

Les 130 élèves de l’école maternelle et primaire de Courteille d’Alençon, encadrés par leurs enseignants, sont ainsi venus à compter de décembre 2018 au musée. Ces premières visites avaient pour objectif de familiariser les élèves avec l’établissement muséal et de découvrir des portraits, sélectionnés au préalable par le service des publics.

Chaque classe est ensuite revenue de février à mars pour approfondir sur des thématiques particulières, selon le souhait des enseignants : les classes de maternelle ont travaillé autour du regard, les classes de CP-CE1 et ULIS autour du mime et de la théâtralisation d’un portrait de famille, la classe de CE2-CM1 autour de la caricature avec la présentation du cabinet d’art graphiques du musée. La classe de CM2 a, quant à elle, étudié le lien avec les animaux et le portrait : le premier groupe était en visite en section Beaux-arts autour de ce thème tandis que le second groupe modelait un buste à l’aide d’argile. Le visage devait être modelé en y intégrant des caractéristiques d’animaux.

Des réalisations plurielles ont ainsi vu le jour : bustes d’argile, portraits d’élèves déformés ou caricaturés. Par ailleurs, les enseignants les ont initiés, en classe, à la retouche de photographies sur ordinateur.

Lors de la Nuit européenne des Musées, les élèves seront chargés de présenter à leurs proches leurs réalisations, accrochées pour cette occasion au sein de la section Beaux-arts du musée.

Après la nuit européenne des musées

Les travaux des élèves autour des portraits ont été installés au sein de la section Beaux-arts du musée. Pour accompagner cette découverte, le service des publics avait conçu différents jeux répartis dans les espaces : roue des émotions, cadres et accessoires pour se photographier, panneaux passe-tête…

Lors de la Nuit européenne des Musées, plus d’une soixantaine d’élèves étaient présents, de la maternelle au CM2. Accompagnés de leurs enseignants, ils ont découvert tout d’abord seuls les accrochages avant de convier leurs proches. Les élèves ont ainsi présenté, avec enthousiasme et fierté, leurs travaux. Plus d’une centaine de personnes ont pu apprécier leurs réalisations et se prêter au jeu des outils de médiation mis à disposition. Toute l’équipe enseignante était ravie de la restitution de ce projet.

 

Continuité du projet - Une exposition hors-les murs : De retour à l’école, les travaux seront exposés dans les salles de classe. Des panneaux présentant le projet seront installés sur les grilles extérieures de l’établissement.