La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

Notre patrimoine : une richesse pour aujourd'hui..

  • 2016 -
  • MUSÉE HISTORIQUE DE VILLÈLE -
  • Ecole primaire privée Sainte Bernadette

Notre patrimoine : une richesse pour aujourd'hui et demain

Maîtresses : Sylvianne Lew-Man-Mew (classe de CP) et  Lugdivine Puylaurent (classe de CE2)

Ce projet s'inscrit dans la volonté de faire découvrir notre patrimoine historique, scientifique, géographique et culturelle aux élèves. Ainsi, mieux conscients de leurs racines, ils pourront s'ouvrir au(x) monde(s) "pleins" d'une richesse à partager.

Nos élèves se feront ainsi "des petits médiateurs", "passeurs" de culture.

Œuvre étudiée

"Flore Vitae", vue kaléidoscopique de l'intérieur de la Chapelle Pointue.
© Musée historique de Villèle/Hervé Douris

CHAPELLE POINTUE

MADAME DESBASSAYNS
Première édifice : 1841 – 1843 Reconstruction : 1933 Basalte, enduit à la chaux, bois Classée monument historique le 12 août 1970. Edifice atypique à La Réunion, la Chapelle Pointue fut édifiée par Madame Desbassayns dans un style néogothique entre 1841 et 1843, sur un terrain boisé situé à l’est de la grande demeure de l’habitation de Saint-Gilles-les-Hauts. Son architecture offre cependant un remarquable exemple de métissage stylistique où se mêlent à la fois des influences européennes et orientales. Si le vocabulaire architectural renvoie à l’époque des églises gothiques en occident, la configuration du bâtiment n’est pas sans évoquer certaines constructions chinoises, notamment la haute toiture effilée qui lui donne indéniablement une allure de pagode. Il s’agit d’un édifice de plan centré, en rotonde, précédé au sud par un porche de plan rectangulaire dont le pendant au nord abrite la sacristie. La rotonde (partie basse) en moellons de pierre recouverts d’un crépi, est surmontée d’un tambour octogonal en bois sur lequel s’élève cette élégante flèche sommée par une croix. Sur une lithographie de Louis Antoine Roussin, datée de 1847, cette chapelle est représentée mais elle est quelque peu différente : le mur de la rotonde en pierre appareillée ne comporte aucun percement et les pans du tambour sont percés de quatre baies garnis de vitraux losangés. Ces modifications s’expliquent par la destruction du premier édifice lors du passage d’un cyclone le 4 février 1932 et sa reconstruction dès l’année suivante avec quelques variantes. A l’intérieur se trouvent six plaques tombales des membres de la famille Desbassayns – Villèle. L’une d’entre elles, devant l’autel, est celle d’Ombline Gonneau-Montbrun, veuve Desbassayns, inhumée à sa mort en 1846 dans le cimetière de Saint-Paul, mais dont les restes de cette dernière furent transférés dans la chapelle vingt ans plus tard. Construite à l’origine pour les gens des hauts de l’ouest et pour favoriser l’évangélisation des esclaves, elle est restée, après la construction de l’église de Saint-Gilles-les-Hauts en 1863 et jusqu’en 1974, la chapelle privée de la famille. Depuis le XIXe siècle, la Chapelle Pointue, par son architecture originale ou son histoire liée au personnage d’Ombline Desbassayns (1855-1846), a inspiré bien des artistes. En 2003, à l’occasion d’une campagne de restauration du monument, le photographe Hervé Douris a réalisé une série de prises de vue donnant à voir un panorama de la chapelle à 360 °. L’image reproduite est extraite d’une création numérique d'une durée d'1 mn 30 intitulée Flore Vitae.

Établissements

  • Ecole primaire privée Sainte Bernadette 201 RUE MONTROUGE 97460 Saint-Paul 02 62 55 52 85

Compte rendu du projet et médiation

Avant la nuit européenne des musées

"Mariages à la Chapelle Pointue du temps de Baptiste et d'Emilie".

Il s'agit de créer une chorégraphie mêlant l'élément architectural et la symbolique de la Chapelle Pointue permettant de valoriser celle-ci.

Les élèves de CP et de CE2 présenteront différents tableaux mettant en scène six mariages d'esclaves du temps de Madame Desbassayns.

Les costumes traditionnels s'inspireront  des motifs et des couleurs de la Chapelle Pointue. Les danses seront effectuées dans des grands ronds en poudre colorée tracés au sol, rappelant les vitraux de la chapelle.

  • A l'école, atelier d'initiation au théâtre A l'école, atelier d'initiation au théâtre
  • A l'école, atelier d'initiation au théâtre A l'école, atelier d'initiation au théâtre
  • Visite guidée au musée de Villèle Visite guidée au musée de Villèle