La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

Minimix

  • 2016 -
  • MUSÉE D'ART ET D'ARCHÉOLOGIE -
  • Collège Jules Marouzeau
9 élèves de Troisième du collège Marouzeau de Guéret s'emparent de l'expérience Museomix qui s'est déroulée au musée en novembre 2015. Ils imaginent et réalisent leur propres prototypes pour faire (re)découvrir 3 salles du musée aux visiteurs, sur un mode high-tech et interactif.

Niveaux :

Domaines artistiques :

Œuvre étudiée

La Mort de Priam
© Guéret, musée d'art et d'archéologie

La Mort de Priam

Alexandre-Louis Leloir (Paris, 1843-1884)
Ce tableau imposant d'A. Leloir (146 x 114 cm) nous plonge dans la guerre de Troie et son issue tragique. Les mini-mixeurs incitent les visiteurs à dépasser les apparences et à devenir de véritables enquêteurs.

Établissements

  • Collège Jules Marouzeau 25 AVENUE DE LA SENATORERIE 119 23003 Guéret 05 55 51 90 60

Compte rendu du projet et médiation

Avant la nuit européenne des musées

Neuf élèves de Troisième 1 du collège Jules Marouzeau ont choisi, sur la base du volontariat, de proposer aux visiteurs de la Nuit des musées (samedi 21 mai 2016) des prototypes de médiation numérique.

L'élaboration de ces prototypes s'inspire de l'opération Museomix que ces élèves ont découvert au musée de Guéret en novembre 2015.

C'est un travail interdisciplinaire qu'ils ont mené

Après la nuit européenne des musées

Les équipes ont proposé un crash-test de leur projet dans l'après-midi à l'association Museomixlim, représentée par Isabelle Blasquez, Anne Courgnaud et Annabelle Picot.

La qualité du travail réalisé a été soulignée. Cette première médiation a permis aussi de s'entraîner à l'épreuve d'histoire des arts, dont l'évaluation a eu lieu le soir même, devant les visiteurs du musée.

La Nuit des musées a commencé par la présentation des quatre projets : les jeunes médiateurs ne se sont pas laissés impressionner par les visiteurs venus en nombre, ni par l'équipe de tournage, et ils ont su répondre aux sollicitations du public tant d'un point de vue technique  que d'un point de vue culturel.

Charlotte Guinois, conservateur et directrice du musée, les a félicités pour le trav