La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

Les jeux sont faits

  • 2017 -
  • MUSÉE PAUL BELMONDO ET DE LA SCULPTURE FIGURATIVE DU XXÈME SIÈCLE -
  • Ecole élémentaire publique Adolphe Thiers
Les jeux de société créés par les élèves de CM2 de Mesdames Agathe Desmonts et Vanessa Tuil de l’école Thiers permettront de tester vos connaissances sur les musées, la sculpture et Paul Belmondo. Venez vous mesurer à ces apprentis concepteurs.

Établissements

  • Ecole élémentaire publique Adolphe Thiers 85 RUE THIERS 92100 Boulogne-Billancourt 01 55 18 44 56

Compte rendu du projet et médiation

Avant la nuit européenne des musées

Le rôle des musées est de conserver, protéger, réparer les œuvres, fragiles et rares, et de leur permettre de traverser le temps. Comme dans toute institution muséale, la question de la conservation et de la restauration est donc primordiale. Ainsi, lors d'une première visite au musée des Années Trente, les enfants ont découvert les techniques qui permettent d'y répondre.

Un second temps, élaboré autour de la sculpture, les a questionnés sur la muséographie.

Le cycle s’est clos par la découverte du musée Paul-Belmondo. Nous y avons alors abordé les notions de donation et de concours architectural.

Riches de ces nouvelles connaissances, deux classes de CM2 vont mettre au défi les visiteurs lors de la nuit des musées grâce à l’invention de deux jeux de société.

Riches de ces nouvelles connaissances, deux classes de CM2 vont mettre au défi les visiteurs lors de la nuit des musées grâce à l’invention de deux jeux de société.

Après la nuit européenne des musées

Les enfants ont été heureux de pouvoir, à cette occasion, présenter leur travail. Ils ont conçu et réalisé un jeu de l'oie qui leur a permis de tester de manière ludique la connaissance des adultes. Par petits groupes, repartis dans l'ensemble du musée, enfants et adultes se sont installés pour jouer, prenant ainsi totalement possession des espaces muséographiques.

Parallèlement, un accrochage de leurs dessins dans la galerie tactile a été présenté par quelques enfants. Une prise de parole quelque peu difficile au début de l’évènement a laissé place à un réel plaisir de raconter leurs projets muséographiques. De « nouveaux musées Paul-Belmondo » sont nés, ils étaient fiers de les raconter. Les visiteurs ont été agréablement surpris de leurs créativités tout autant que de leurs réflexions très abouties sur le sujet.