La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

Les états s'unissent

  • 2017 -
  • JARDIN D'HIVER - MUSÉE DE LA FAÏENCE -
  • Ecole primaire interconfessionnelle Blies

A partir de la sculpture de Laurent II, en "penseur", les élèves ont imaginé des portraits en groupes mettant en scène un autre "état" : "être en colère", "être gourmand", "être sportif"...

L'objectif était de parvenir à créer des scènes pouvant faire passer des idées parfois abstraites. Chaque mise en scène a été photographiée puis retouchée. Contrairement à l'oeuvre étudiée, très colorée, les élèves ont choisi le sépia, plus proche de l'oeuvre originale de Michel-Ange, en marbre blanc.  

Œuvre étudiée

Sculpture Laurent II de Médicis
© Musées de Sarreguemines

Sculpture Laurent II de Médicis

Manufacture de Sarreguemines / D'après Michel-Ange (1475-1564)
Cette sculpture est une copie, en faïence, d'une œuvre de l'artiste italien Michel-Ange. L'original, en marbre, figure sur le tombeau de Laurent II de Médicis (1492-1519) situé dans la chapelle San Lorenzo à Florence. Le Prince est représenté assis, vêtu à la manière antique et dans une attitude de profonde réflexion. La posture relâchée du corps et l'absence de regard (ni pupille, ni iris) font de ce portrait une œuvre à la fois énigmatique et mélancolique. Datée des environs de 1880, l'œuvre du musée de la Faïence a été réalisée par estampage (façonnage dans un moule) et décorée par la technique dite de la majolique (glaçures colorées). L’œuvre s’inscrit dans le courant historisant qui traverse tout le 19ème siècle. Dans les années 1860 à 1880, le goût est à la Renaissance. On réalise des copies et des moulages des œuvres les plus célèbres de cette époque, notamment pour les écoles des Beaux-Arts. Le Laurent de Sarreguemines a sans doute été réalisé à partir d’un moulage en plâtre ou d’une copie en bronze. La transposition en faïence, sortie du contexte funéraire, fait de ce portrait un simple objet décoratif. L’ajout des couleurs gomme l’aspect tragique de l’original tandis que la réduction diminue la monumentalité de l’œuvre.

Établissements

  • Ecole primaire interconfessionnelle Blies 1 RUE DE L'ECOLE 57200 Sarreguemines 03 87 95 25 50

Compte rendu du projet et médiation

Avant la nuit européenne des musées

Le projet La classe, l'oeuvre ! s'est inséré dans une programmation plus large incluant les thèmes du portrait, de l'autoportrait et du corps. L'objectif était d'apporter aux élèves des références culturelles larges leur permettant d'appréhender l'oeuvre. Au niveau de la pratique artistique, les élèves ont pu s'essayer pleinement aux techniques du dessin (pastels secs, craies grasses, crayons de couleur...) ; et surtout à la photographie, un champ artistique méconnu des élèves.

Le projet a eu un effet positif réel sur la motivation des élèves et la cohésion de la classe. Le travail en groupe  a stimulé les interactions entre les élèves (débats, argumentation, expérience du compromis...) et favorisé la (re)découverte d'eux-mêmes et de leurs pairs, notamment dans le travail de mise en scène.

Après la nuit européenne des musées

Avant la Nuit des Musées

Les élèves ont préparé leur intervention orale par une production écrite qui incluait la présentation de l'oeuvre étudiée puis un commentaire sur le projet réalisé en classe.

Des invitations "officielles" à la Nuit des Musées ont été transmises aux parents afin de les inciter à participer.

Le soir de la Nuit des Musées

Toutes les oeuvres réalisées par les classes participantes ont été présentées lors de la Nuit des Musées. Afin de marquer l'évènement, un goûter/vernissage a été organisé en début de soirée pour les élèves, parents et enseignants. Ensuite, les élèves se sont dirigés vers les oeuvres étudiées et les ont présentées au public.

Peu d'élèves ayant participé au projet Les états s'unissent étaient présents mais ils ont joué le jeu de la présentation en présence de leurs parents et de leur enseignante. Une captation de la prestation a été réalisée.

Après la présentation, certaines familles sont restées sur place pour partager un moment ensemble, en visitant les collections permanentes et l'exposition temporaire.

  • Présentation projet Les états s'unissent Présentation projet Les états s'unissent
    © Copyright Musées de Sarreguemines
  • NDM2017 Les états s'unissent NDM2017 Les états s'unissent
    © Copyright Musées de Sarreguemines
  • NDM2017_Les états s'unissent (2) NDM2017_Les états s'unissent (2)
    © Copyright Musées de Sarreguemines