La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

Le pouvoir des fleurs, rencontre avec les Hannong

  • 2019 -
  • MUSÉE HISTORIQUE DE HAGUENAU -
  • Ecole primaire ETS

Depuis 5 ans déjà, le musée Historique de Haguenau est partenaire de La classe L’œuvre. Il essaie de développer des projets cohérents et complets à destination des écoles de la région. Depuis la découverte du lieu jusqu'à la concrétisation du projet pédagogique, l'équipe du musée accompagne les enseignants et les élèves grâce à un programme de rencontres et de visites.

Cette année, le projet porte sur les collections Hannong, céramiques grand feu de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Ces pièces seront particulièrement mises à l’honneur au mois de Septembre lors de la réouverture du parcours XVIIIe à l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine.

Le projet porté par le musée et la classe CM1/CM2 de l'école élémentaire de Soultz-Sous-Forêts associe une artiste céramiste - Eva Jehlen - afin de compléter la découverte par une pratique plastique. Ainsi, les élèves ont réalisé une collection de plats façon Hannong qui seront exposés au côté de leur source d’inspiration à l’Espace Saint-Martin.

Œuvre étudiée

Plat en faïence

Paul Hannong
Faïence, motif de fleurs des Indes à tiges noires et insectes réalistes Vers 1745-1748 Trois générations de Hannong se sont succédé entre 1721 et 1781 à la tête des faïenceries de Strasbourg et Haguenau. Charles-François, Paul puis Joseph Hannong se transmettront la direction de père en fils. Paul Hannong leur permettra un développement et une renommée sans précédent. La maîtrise de la cuisson au petit feu vers 1748, et l’embauche du talentueux peintre Löwenfinck verra l’émergence d’un décor de fine qualité. A la différence de la cuisson au grand feu, cette technique utilise une cuisson à température moins élevée et plus rapide qui permet l’emploi d’une plus grande palette de couleur. Autre innovation due à l’arrivée en France des porcelainiers de Meissen et suprême orgueil de la manufacture de Paul Hannong : la maîtrise de l’or en cuisson. En 1744, Paul Hannong offrit à Louis XV un service d’une grande somptuosité. Il mettra sur le marché des faïences décorées de qualité exceptionnelle que l’on retrouve sur les tables princières de toute l’Europe.

Ressources associées

Établissements

  • Ecole primaire ETS 5 RUE DES ECOLES 67250 Soultz-sous-Forêts 03 88 07 29 42

Compte rendu du projet et médiation

Avant la nuit européenne des musées

 Après une visite des collections céramiques du musée Historique allant de la protohistoire jusqu'au XVIIIe siècle, les élèves ont découvert le plat Hannong sélectionné dans le cadre de La classe L'œuvre.

Une plasticienne céramiste est ensuite venue dans la classe et a fait réaliser par chaque enfant un petit plat reprenant la forme de l’œuvre. Les décors ont été faits par impressions de végétaux et de tampons puis peints à l’aide de pigments.

Les élèves ont ainsi pu appréhender la matière et la technique de fabrication d’une pièce en argile.

Afin d'étoffer la scénographie un dispositif scénique a été développé par les élèves reprenant le décor végétal des faïences Hannong sur de grands rouleaux de papier.