La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

Le pouvoir de la musique

  • 2019 -
  • MUSÉE NATIONAL DU CHÂTEAU DE PAU -
  • Collège Henri IV,
  • Collège du Vic Bilh

« Gouverner, c'est se mettre en scène pour asseoir son autorité, sa légitimité et son prestige. L'art, au service des commanditaires mécènes, devient alors instrument de propagande... »
La déclinaison de la Petite Galerie du Louvre Théâtre du pouvoir présentée à Pau illustre les codes de représentation du pouvoir politique en recentrant le propos sur la figure d'Henri IV, natif de la ville.
Après une visite approfondie de l’exposition Théâtre du pouvoir. Le temps du Béarnais, les élèves ont travaillé autour du sujet de l’utilisation des arts par les monarques et hommes d’état pour légitimer leur pouvoir, et plus particulièrement par l’utilisation de la musique.

Henri IV, personnage central de cette exposition ne fait pas exception.
Très vite, il a su utiliser tous les vecteurs de communication de l’époque pour légitimer son pouvoir et diffuser son image, n’hésitant pas à se faire représenter en dieu ou encore en empereur romain.
En raison de la difficulté à trouver des partitions de musiques du temps d’Henri IV et de leur complexité dans l’interprétation, le choix des enseignants s’est porté sur la musique de Lully, faite pour servir Louis XIV.
Un projet mené par les élèves de collèges et les classes du Conservatoire de musique et danse Pau- Pyrénées (musique traditionnelle, atelier de cordes baroques, classe de culture musicale).

Œuvre étudiée

Théâtre du pouvoir - Le pouvoir de la musique

sans objet
Biographie courte de Lully

Établissements

  • Collège Henri IV AVENUE PIERRE DECLA 42 64800 Nay 05 59 61 23 10
  • Collège du Vic Bilh 1 RUE DES ECOLES 64350 Lembeye 05 59 68 10 71

Compte rendu du projet et médiation

Avant la nuit européenne des musées

Projet  

« Gouverner, c'est se mettre en scène pour asseoir son autorité, sa légitimité et son prestige. L'art, au service des commanditaires mécènes, devient alors instrument de propagande... »
La déclinaison de la Petite Galerie du Louvre Théâtre du pouvoir présentée à Pau illustre les codes de représentation du pouvoir politique en recentrant le propos sur la figure d'Henri IV, natif de la ville.

Après une visite approfondie de l’exposition Théâtre du pouvoir. Le temps du Béarnais, les élèves ont travaillé autour du sujet de l’utilisation des arts par les monarques et hommes d’état pour légitimer leur pouvoir, et plus particulièrement par l’utilisation de la musique.

Henri IV, personnage central de cette exposition ne fait pas exception.
Très vite, il a su utiliser tous les vecteurs de communication de l’époque pour légitimer son pouvoir et diffuser son image, n’hésitant pas à se faire représenter en dieu ou encore en empereur romain.

En raison de la difficulté à trouver des partitions de musiques du temps d’Henri IV et de leur complexité dans l’interprétation, le choix des enseignants s’est porté sur la musique de Lully, faite pour servir Louis XIV.

Travail : Recherches autour des notions de pouvoir, de la musique de Lully, mise en parallèle des danses de cour et des danses traditionnelles, découverte de la musique baroque, d’instruments anciens, autant de paramètres constituant la base d’un travail de restitution sous la forme d’un mini-concert joué, chanté et dansé, qui sera donné plusieurs fois dans la soirée lors de la Nuit des musées 2019 au Musée national et domaine du château de Pau.


Écoles inscrites sur le projet

- Collège du Vic Bilh - Lembeye (64 290) - 30 élèves volontaires de classes de 6ème à la 3ème
- Collège Henri IV - Nay (64 800)  - 30 élèves de classe de 4ème
- Classes de culture musicale, classe de musique traditionnelle,  atelier de cordes baroques, élèves des classes de flûte à bec, de percussions, clavecin, basse continue, chant du Conservatoire Musique et Danse Pau-Béarn-Pyrénées


Œuvres étudiées et programme mis en place pour la restitution

1/Accueil du public dans la cour du château sous forme musicale et dansée

  (travail sur les bransles, leurs origines, comment ils se dansent)

Praetorius : 2, 3 Bransles (instrumental  et danse)

- ensemble de flûtes à bec du conservatoire

- danseurs musique traditionnelle (+ public et quelques collégiens)

- classe de culture musicale

2/ Minis-concert dans la Salle des Cent Couverts

instrumentistes du Conservatoire, chœur de collégiens, courte présentation des morceaux par la classe de culture musicale

Lully : Idylle sur la Paix  (Ensemble instrumental cordes+clavecin et percussions)

- les élèves crient : 'Le Roi danse' comme au début du film

- les élèves jouent les courtisans

- percussions par le Conservatoire

- un élève évolue en costume

Lully : Marche pour les Turcs (ensemble instrumental cordes + clavecin et percussions)

- dirigé par un élève collégien avec un bâton (Lully)

Lully : la Comédie, la Musique, le Ballet , à 2 voix chantées (+ 2 violons , 1 violoncelle, 1 clavecin) 

Lully : Prologue d’Isis , ensemble instrumental cordes +  chœur de collégiens

Vive Henry IV : chœur de collégiens, soutien instrumental