La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

Le masque Nuna comme vous ne l'avez jamais vu !

  • 2016 -
  • MUSÉE D'ARTS AFRICAINS, OCÉANIENS, AMÉRINDIENS -
  • Collège Germaine Tillion
Après plusieurs visites au musée d'Arts africains, océaniens, amérindiens où ils ont découvert un masque Nuna du Burkina Faso, les élèves de la 4e E du collège Germaine Tillion ont élaboré différents projets : conception de masques, écriture de nouvelles fantastiques et création de rythmes africains.

Œuvre étudiée

Masque-planche

Nuna
Masque-planche Nuna, Burkina Faso 1850-1950 H. 123 cm Bois, pigments, fibres Musée d'Arts Africains, Océaniens, Amérindiens Les Nuna, voisins des Mossi, des Winiana et des Bwa, vivent au centre du Burkina Faso. Ils sont principalement agriculteurs. Leurs masques représentent les esprits de la brousse, et celui-ci en particulier figurerait l’un des fondateurs du groupe : c’est pourquoi il participait à toutes les cérémonies et fêtes importantes des Nuna. Jusqu’au jour où ceux-ci, poussés par un événement important dans la vie de la communauté, décidaient de créer un nouveau masque. Les formes et les couleurs seraient agencées comme une sorte de langage, la complexité des motifs étant liée à l’importance du message véhiculé. Acquis par le MAAOA en 1991, il représente l’une des pièces majeures de la collection d’art africain.

Établissements

  • Collège Germaine Tillion 26 AVENUE DES CAILLOLS 13012 Marseille 12e Arrondissement 04 91 43 49 70

Compte rendu du projet et médiation

Avant la nuit européenne des musées

Plusieurs visites au musée d'Arts africains, océaniens, amérindiens ont permis aux élèves de découvrir tout particulièrement un masque Nuna du Burkina Faso mais aussi plus globalement l'univers muséal (découverte du musée, de ses coulisses, de la réalisation d'une exposition à la médiation). De retour au collège, ils réalisent en cours d'arts plastiques des masques en utilisant des matériaux et des outils variés (bois, fil, cartons, peinture, feutre, plantes, etc.) ainsi que des planches contacts retraçant leur projet (croquis, écritures, références, etc.). En Français, les élèves écrivent des nouvelles fantastiques en lien avec le masque Nuna. Leur professeur documentaliste les aide à réaliser un livret de ces nouvelles. En musique, les élèves créent des rythmes africains. A l'occasion de la nuit des musées, les élèves se transformeront en médiateur, en "passeur de culture". Leurs productions seront exposées au musée et ils seront présents pour les présenter aux visiteurs.

Après la nuit européenne des musées

Après avoir exposé dans les coursives du centre de la Vieille Charité, devant la salle consacrée à l'art africain, leurs réalisations (masques, livret de nouvelles) accompagnées de rythmes africains créés par leurs soins, les élèves ont lu à leurs parents et visiteurs présents leurs nouvelles. Tous ont été ravis de cette rencontre.