La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

Le festin du roi

  • 2017 -
  • MUSÉE DES ARTS DÉCORATIFS -
  • Ecole primaire Libermann

Les élèves travaillent autour d'une peinture murale représentant Cérès, déesse des moissons, dans la salle à manger du Palais Rohan. En classe, ils vont réaliser des décors de table, à l'image de ceux qui décoraient la table au XVIIIe siècle, qui seront exposés aux pieds de la peinture de Cérès.

Lors de la Nuit des musées, la présentation des tables sera accompagnée de scénettes théâtralisées autour de la table du roi.  

Œuvre étudiée

Fresque de Cérès

anonyme
Cérès Attribuée à Pierre-Ignace Parrocel Autour de 1742 Peinture en grisaille 4,10 mètres x 1,70 mètres ; surface de 6,57 m² En arrivant au palais Rohan, après avoir traversé le vestibule d’honneur, le visiteur pénètre dans la salle du Synode. Cette dernière comporte la salle des gardes doublée par la salle à manger dans laquelle se trouve une monumentale peinture murale représentant la déesse Cérès. Elle a probablement été réalisée par Pierre-Ignace Parrocel vers 1742, date à laquelle s’achève la construction du palais commandité par Armand-Gaston de Rohan, prince-évêque de Strasbourg. Il s’agit d’une peinture en grisaille qui, par un jeu d’ombre et de lumière, représente une statue en trompe l’œil à l’effigie de Cérès. Cérès est la déesse romaine des moissons comme l’indique la présence d’une faucille et d’une gerbe d’épis sur la peinture murale. Elle trouve donc toute sa place dans la salle à manger du palais dont le décor suggère la fonction de la pièce. La décoration des deux niches encadrant la peinture en trompe l’œil est en effet consacrée au thème de l’eau tandis que des trophées évoquant la chasse, la pêche et le vin sont visibles sur les arcades délimitant la salle à manger de la salle des gardes. La représentation d’une déesse romaine évoque également l’Antiquité et la décoration des palais romains. Il est ainsi rappelé qu’Armand-Gaston de Rohan n’est pas seulement prince-évêque de Strasbourg mais également cardinal depuis 1712 et donc en lien direct avec Rome. Près d’un siècle plus tard, en 1804, le palais Rohan est offert à Napoléon Ier par la Ville de Strasbourg. La décision est alors prise de transformer la salle à manger en chapelle. La présence d’une divinité antique n’étant pas souhaitable, la peinture murale à l’effigie de Cérès est recouverte d’un enduit de plâtre sur lequel est apposé un tableau d’autel à sujet religieux. Il faut attendre l’année 1989 pour que la peinture soit redécouverte à l’occasion d’une campagne de restauration organisée en prévision de la tenue du Sommet européen des chefs d’État au palais Rohan.

Établissements

  • Ecole primaire Libermann 1 RUE DES ROSEAUX 67400 Illkirch-Graffenstaden 03 88 66 39 64

Compte rendu du projet et médiation

Avant la nuit européenne des musées

Le lundi 27 mars, la classe a fait sa première visite au musée pour découvrir la peinture murale à l'effigie de la déesse Cérès sur laquelle les élèves vont travailler. La peinture est située dans la salle à manger du palais Rohan car la déesse Cérès protège les cultures et les moissons. Il a donc été décidé de travailler sur les arts de la table au XVIIIe siècle. Le musée leur a été présenté à travers un conte racontant l'histoire de deux enfants qui se promènent dans les appartements du palais avant la venue du roi Louis XV. La visite s'est terminée par la présentation des salles du musée consacrées aux services de table, en faïence et en orfèvrerie, qui étaient utilisés pendant les repas au XVIIIe siècle, et par de petits croquis de la Cérès réalisés par les élèves avant leur retour en classe.

Une fois en classe, les élèves ont commencé à travailler sur des décors de table réalisés en divers matériaux qui seront présentés sur deux tables aux pieds de la Cérès le 20 mai prochain. Avec leur institutrice, les élèves conçoivent également de petites scénettes théâtralisées autour du festin du roi qui seront proposées dans la salle à manger du palais en début de soirée lors de la Nuit des musées. Les scénettes raconteront l'arrivée du roi au palais Rohan et la préparation des festivités en son honneur. Les élèves devront intégrer la peinture de la déesse Cérès dans leur pièce en faisant remarquer qu'il s'agit d'une oeuvre en trompe l'oeil comme les décors qu'ils auront réalisés en classe. Ils reviendront au musée au courant du mois de mai pour pouvoir répéter en situation leurs scénettes théâtralisées.

Après la nuit européenne des musées

La Nuit des musées a été un succès pour "La classe, l'œuvre". Les décors de tables réalisés en classe ont été présentés devant la peinture murale de la déesse Cérès : plats en trompe l'œil, couverts, assiettes et décorations diverses. Les élèves ont ensuite joué de petites scénettes sur le repas du roi devant un public nombreux composé des parents, frères et sœurs, grands-parents et des visiteurs du musée.