La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

Le devoir de mémoire et Zoran Music

  • 2017 -
  • MUSÉE DE L'ABBAYE / DONATIONS GUY BARDONE - RENE GENIS -
  • Collège privé Maîtrise de la Cathédrale

Dans le cadre d'un EPI intitulé " Devoir de Mémoire ", les classes de 3° du Collège La Maîtrise de la Cathédrale de Saint-Claude ont travaillé autour de la déportation.

En partenariat avec le musée de l'Abbaye dans le cadre du dispositif "La classe l'œuvre", les élèves ont travaillé à une réalisation commune : danse, musique, productions plastiques et écrites.

A l'occasion de la Nuit des musées, sera présentée une pièce chorégraphiée et musicale (départ à l'extérieur, sur le parvis), ainsi que des photographies et textes des élèves dans les salles du musée.

Œuvre étudiée

L’artiste dans son atelier

Zoran Music
Zoran Music (Bukovica (Croatie) 1913 – Venise, 2005) L’artiste dans son atelier, 1983 Aquarelle et gouache sur papier Japon Collection musée de l'Abbaye / Donation René Genis, 2002 En 1983 débute le cycle sur lequel s’achèvera l’œuvre de Music, celui de l’atelier. Suite d’autoportraits du peintre, assis ou debout, accompagné souvent de sa femme, au bord d’un espace indistinct dont se détache à peine la silhouette ou l’ombre, peut?être, d’un chevalet. Ici, l’homme est seul. Zoran Music, peintre de renommée internationale, est né en Dalmatie (alors Empire d’Autriche-Hongrie, aujourd’hui Croatie) en 1909. Il fait ses études à l’école des Beaux-Arts de Zagreb, puis voyage en Italie, en Espagne, à Paris. Accusé d’appartenir à la Résistance, il est arrêté à Venise en 1944 par la Gestapo. Déporté à Dachau, il réalise au risque de sa vie, une centaine de dessins décrivant ce qu’il voit : les scènes de pendaison, les fours crématoires, les cadavres empilés par dizaines, l’indescriptible. À son retour, après des séjours à Venise et en Suisse, il s’installe à Paris en 1952. Il cherche à effacer l’horreur de sa mémoire. Rêve, poésie, joie de vivre irriguent alors son œuvre. Mais la vision des cadavres s’impose à lui comme un sujet sur lequel il faut revenir et il se remet à dessiner. Les souvenirs de déportation resurgissent ; il continue alors son oeuvre qui, bien qu’il diversifie ses sujets (L’atelier du peintre, Intérieurs de Cathédrale, nature morte, etc.), représente l’individu dans la solitude ou des motifs dessinés sur des fonds sombres.

Établissements

  • Collège privé Maîtrise de la Cathédrale 34 RUE DE LA POYAT 39200 Saint-Claude 03 84 45 07 04

Compte rendu du projet et médiation

Avant la nuit européenne des musées

Dans le cadre d'un EPI intitulé " Devoir de Mémoire ", les classes de 3° du Collège La Maîtrise de la Cathédrale de Saint-Claude ont travaillé autour de la déportation, par une approche interdisciplinaire de ce thème.   

Ainsi, en éducation musicale, les élèves ont travaillé sur le minimalisme et notamment sur l'œuvre de Steve Reich "Différents Trains". En Français, ils ont lu et présenté une série de romans et étudié plus précisément celui de Soazig Aaron "le Non de Klara". En Arts Plastiques, ils ont pu aborder le thème de l'Art et la guerre à travers différents artistes notamment Zoran Music, par le biais de la collection du musée de l'Abbaye. Enfin, les cours d'Histoire ont permis aux élèves de mieux comprendre le contexte historique de ce douloureux moment.  Parallèlement à ces études, les classes de 3° ont eu le privilège de recueillir au Collège le témoignage de Jean Lorge, ancien déporté. De plus, pour compléter ce tour d'horizon de la déportation, les élèves sont allés voir "Un Sac de billes" au cinéma.    

C'est donc dans ce cadre et en partenariat avec le musée de l'Abbaye dans le cadre du dispositif "la classe l'œuvre", que les élèves ont travaillé à une réalisation commune. Celle-ci se déroulera, à l’occasion de la Nuit des musées, au sein du musée avec un moment fort; une performance scénique sur le parvis suivie d’une déambulation au sein du musée où se mêleront création chorégraphique et intervention théâtrale sur un fond musical. La déambulation conduira le spectateur dans les étages du musée à la découverte d'une exposition où se mêleront textes et photographies argentiques en noir et blanc, ainsi qu'une fresque et un travail de moulage réalisés au sein du musée, dans le cadre des ateliers de pratiques artistiques.   

Toutes ces réalisations ont été produites par les élèves à chaque étape, de la conception à la réalisation : que ce soit au niveau de la création de la bande son, de la chorégraphie, de la prise de vue et du développement des photographies, de l'écriture et des impressions des textes et poèmes, ainsi que de l'accrochage de l'exposition jusqu'à la production finale devant un public.   

Ce projet, où chaque élève a été acteur, a permis à chacun de s'exprimer selon ses capacités afin que tous puissent prendre conscience "du prix de notre liberté" comme nous le rappelait Jean Lorge, et de plonger le spectateur dans ce sentiment d'incertitude, de doute, de questionnement que nous pouvons tous avoir face à l'Histoire.