La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

La guitare de l'enfer jolie

  • 2016 -
  • MUSÉE DU TOUQUET -
  • Collège Maxence Van Der Meersch,
  • Ecole primaire Jean de La Fontaine
Combinant l’image et le mot, Robert Combas accompagne l’œuvre de quelques lignes jonglant avec la syntaxe, les rimes ou les formules stylistiques. Ses tableaux font parfois penser à des cases de bande dessinée où les personnages semblent s'animer.

Le projet réunit les élèves de CM2 du groupe scolaire des 4 saisons (Touquet-Paris-Plage) et une classe de cinquième du collège Maxence Van der Meersch (Touquet-Paris-Plage). Le récit, écrit par les CM2 et mettant en scène le personnage de Monsieur Henri, est transposé en une planche de bande dessinée géante.

Œuvre étudiée

Monsieur Henri dégoulinant de sensibilité

Robert Combas
1990, acrylique sur toile collection particulière

« Monsieur Henri qui a inventé l'artiste dans la publicité. Monsieur Henri grand-Papa d'Andy ? Le spectacle bat son plein en abstraction métaphysique. Une fille sur un ballon. Une autre qui déploie ses JAMBES. Les artistes de cirque (Valentin le Désossé). Toulouse au milieu est concentré malgré la rage rouge et or. La rage des couleurs lumineuses qui accompagnent le sombre des nuits de fêtes parisiennes. Le mélange des putes, des danseuses et des vedettes de variété. Le travail pour eux ou elles en tant qu'affichier. Lautrec, énorme créancier pourrait tenir de nos jours un immense fichier de tous ceux qui lui ont volé ou simplement emprunté ses formidables inventions et idées. » Robert Combas

Établissements

  • Collège Maxence Van Der Meersch AVENUE DES CANADIENS 149 62520 Le Touquet-Paris-Plage 03 21 06 96 33
  • Ecole primaire Jean de La Fontaine 118 RUE DE LONDRES 62520 Le Touquet-Paris-Plage 03 21 05 04 75

Compte rendu du projet et médiation

Avant la nuit européenne des musées

Les élèves de CM2 ont visité plusieurs fois l'exposition « Robert Combas : la fougue du pinceau ». Ils ont découvert le travail de l'artiste et se sont imprégnés de son univers où la liberté et l'imagination dominent.

Ils ont ensuite choisi une œuvre présente dans l'exposition, Monsieur Henri dégoulinant de sensibilité, pour inventer une histoire mettant en scène ce personnage. Un seul mot d'ordre : l'imagination !

Le récit achevé, les élèves de cinquième, après avoir vu l'exposition, ont transposé le récit en une planche de bande dessinée géante. Plusieurs séances ont été nécessaires pour découper le texte, le mettre en image, coordonner les cases...

Après la nuit européenne des musées

La BD géante ainsi que l'histoire ont été dévoilées au public en présence des élèves et exposées jusqu'à la fin de l'exposition.