La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

L’amphore : objet jetable revisité

  • 2017 -
  • MUSÉE DES CORBIÈRES -
  • Ecole primaire

Ce projet fait remonter le temps aux enfants et les plonge dans le quotidien des habitants de leur région à l’époque. Les enfants vont se familiariser avec plusieurs formes d’amphores selon leur origine, leur contenu, ...

Œuvre étudiée

Amphore italique à vin
© Musée des Corbières

Amphore italique

Potier antique
Amphore italique à vin trouvée à Roquefort-des-Corbières (Aude), exposée au 1er étage du Musée des Corbières (Sigean, Aude), salle F. Elle fait partie des collections permanentes du musée. Elle illustre les relations commerciales entre le littoral audois de l'époque et le monde méditerranéen.

Établissements

  • Ecole primaire 50 AVENUE DE PERPIGNAN 11130 Sigean 04 68 48 21 83

Compte rendu du projet et médiation

Avant la nuit européenne des musées

Œuvre choisie : une amphore italique trouvée à Roquefort-des-Corbières (Aude), destinée au transport du vin.

Description : l’amphore est incomplète puisque sa quille est en partie manquante. Ayant été cassée elle a été restaurée, recollée.

Mensurations :

-   H totale : 99 cm
-   H quille : cassée
-   H anse : 27,5 cm
-   H col : 33 cm
-   H lèvre : 5 cm
-   Epaisseur lèvre : 0,9 cm
-   D interne ouverture : 11,5 cm
-   D externe ouverture : 13,5 cm
-   Tour panse : 127 cm

Cette amphore n’étant qu’un contenant temporaire, une fois vidée elle était jetée. Elle n’a donc pas été décorée.

Exposition archéologique permanente : cette amphore fait partie de la collection « gallo-romaine » du Musée des Corbières (Aude) et illustre les mouvements commerciaux entre le monde méditerranéen et le Sud de la Gaule.

Description du projet : ce projet fait remonter le temps aux enfants et les plonge dans le quotidien des habitants de leur région à l’époque. On ne cultivait pas encore la vigne comme aujourd’hui. On n’avait pas de vin en quantité sur place, il fallait donc l’importer, sans doute par bateau. La forme des amphores était étudiée pour qu’elles soient stockées au mieux dans les cales ou sur les ponts des embarcations afin qu’elles ne se brisent pas pendant leur transport. La quille qui ne permettait pas de la poser avait d’autres utilités : par exemple elle permettait de planter l’amphore lors de son débarquement dans le sable de la plage de transit, c’était aussi une sorte de troisième anse et servait à la vider.

La classe va se rendre sur le site archéologique de Pech Maho (Sigean) ancien port de commerce sur la Méditerranée, situé à l’époque au fond du Golfe Narbonnais. Actuellement situé à l’intérieur des terres suite au comblement du golfe, ce site de l’Age du Fer montre bien comment s’est organisé le commerce sur la côte languedocienne avec son débarcadère, ses entrepôts, ces officines de marchands, sa place, ses rues adaptées à la circulation des charrettes, …

Les enfants vont se familiariser avec plusieurs formes d’amphores, issues de diverses contrées et qui ne contenaient pas toutes les mêmes denrées : vin, huile d’olive, saumure, … Ils vont aussi apprendre à nommer les différentes parties d’une amphore, à la dessiner, à la peindre avec de la barbotine et finalement à imaginer comment on aurait pu la décorer si elle n’avait pas été destinée à être jetée.

Matériaux :

- Carnet de terrain pour la découverte du site préromain de Pech Maho ;
- Carnet de visite du Musée sur le thème de l’amphore ;
- Papier avec grille de dessin pour apprendre à reproduire un dessin ou une photo en gardant les proportions ;
- Papier canson avec contour d’une amphore que les enfants vont peindre à la barbotine ;
- Photos modèles de diverses amphores ou vases assimilés décorés de motifs géométriques ou d’animaux stylisés ;
- Papier blanc ou couleur ocre jaune avec contour d’une amphore sur lesquels les enfants vont dessiner des motifs d’inspiration grecque pour imaginer à quoi elle aurait pu ressembler si elle n’avait pas été un objet jetable.

Déroulement :

  • Séance 1 (15/11/2016) : visite sur le terrain de l’oppidum préromain de Pech Maho.

Apprentissages :

1.      Découverte d’un site archéologique : comment on se repère, à quoi correspondent les murs, les restes de pièces que l’on voit, où se situaient la place, les rues, les portes, où était le débarcadère, ….
2.      Comprendre le recul géographique de la côte depuis plus de 2000 ans.

Activités :

1.      Apprendre à observer et à expliquer ce que l’on voit.
2.      Retrouver sur le carnet les photos des éléments vus le terrain et noter leur nom, relier la photo à son emplacement sur le plan.

  • Séance 2 (6/12/2016) : visite des salles du Musée des Corbières concernant l’Age du Fer et la période Gallo-romaine sur le thème du commerce et des amphores.

- Apprentissages :

1.      Découverte du musée, de ses missions, de son organisation (couleurs de vitrines différentes suivant la période) ;
2.      Découverte de plusieurs amphores de formes, de tailles et de couleurs différentes ;
3.      Découverte de l’œuvre et observation/analyse de sa composition (matériau, couleur, …).
4.      Apprentissage du remplissage d’un carnet de visite afin de garder une trace concrète de ce qui aura été vu.
5.      Dessin.
6.      Peinture à la barbotine.

Activités :

1.      Se resituer sur une échelle des temps ;
2.      Décrire et nommer les différentes parties d’une amphore ;
3.      Différencier 4 types d’amphores suivant les formes, les couleurs, leurs contenus, leurs origines ;
4.      Sur une carte du monde méditerranéen situer l’origine des amphores ;
5.      Certaines d’entre elles portent des marques tamponnées, gravées ou peintes sur leur col ou les épaules : qui les a faites, à quoi servent-elles ?
6.      Retrouver dans une liste les langues parlées et écrites à l’époque.
7.      Dessiner une amphore à l’aide d’un quadrillage ;
8      Peindre aux doigts avec de la barbotine une amphore dont seuls les contours sont portés sur une feuille canson.

  • Séance 3 (14/03/2017) : La classe répartie en trois sous-groupes va décorer des amphores.

Apprentissages : découverte de l’esthétique grecque : motifs géométriques, dessins d’animaux ou d’humains stylisés, décors noirs sur fond céramique ocre.

Activités :

1.      Observation de modèles de motifs géométriques dessinés sur un quadrillage ;
2.      Apprentissage du dessin de motifs grecs grâce à un quadrillage repère ;
3.      Appropriation de ces motifs par les enfants qui les réutilisent pour décorer deux fonds d’amphores muets : l’un de simples motifs géométriques, l’autre combinant des motifs géométriques et des figures animales.

  • Séance finale de restitution (Nuit des musées : 20/05/2017) : exposition des travaux des enfants dans le Musée des Corbières
  • Amphore peinte au doigt avec de la barbotine Amphore peinte au doigt avec de la barbotine
    © Copyright Musée des Corbières
  • Décoration avec des motifs géométriques d'inspiration grecque Décoration avec des motifs géométriques d'inspiration grecque
    © Copyright Catherine Mérou
  • Décoration avec des motifs géométriques et des animaux stylisés d'inspiration grecque Décoration avec des motifs géométriques et des animaux stylisés d'inspiration grecque
    © Copyright Catherine Mérou

Après la nuit européenne des musées

Le samedi 20 mai dernier à 18 h 00, en préambule à la Nuit Européenne des Musées, les enfants, parfois émus et impressionnés, accompagnés de leur enseignante Madame Cathy Mérou, ont présenté leur travail à Monsieur Michel Jammes (Maire de Sigean), à Mesdames Brigitte Caverivière (Adjointe à la Petite Enfance) et Guylaine Raynaud (Déléguée à la Culture), à Mesdames Colette Aubin et Nicole Agullo, enseignantes de l’Ecole René Azalbert et à leurs parents. Ainsi ce sont plus de 40 personnes qui se sont retrouvées au Musée des Corbières pour l’occasion.

Dans un premier temps, une élève a présenté au public la démarche du CE2 dans le cadre de "La Classe, l'Oeuvre" : étudier le commerce méditerranéen au travers de l'histoire du site de Pech Maho. Puis dans un deuxième temps elle a expliqué comment lors de deux séances les enfants ont abordé l'amphore, "objet jetable" servant à transporter de la nourriture liquide ou solide, d'un point de vue artistique : en dessinant, en peignant à la barbotine et enfin en imaginant les décors qu'elle aurait pu porter si elle n'avait pas été jetable.

Après les allocutions de Monsieur le Maire, de Mesdames Caverivière et Raynaud chacun des visiteurs a pu observer l'évolution du travail au travers de trois grands panneaux regroupant chacun une des thématiques.

Lors de cette soirée, les visiteurs ont été invités à découvrir aussi les collections permanentes du Musée au sein desquelles les productions des élèves étaient exposées.

A la fin, tout le monde s’est retrouvé autour d’un buffet pour fêter cette belle conclusion au travail artistique du CE2.

Ce projet interdisciplinaire a permis aux élèves d'approfondir leurs savoirs, de développer autonomie, technique, créativité mais aussi entre aide.

L'exposition a été visible jusqu'à 22 h 00 et se poursuit encore, ce qui permet aux visiteurs d'en profiter bien au-delà de la Nuit des Musées.

  • Apprendre à dessiner une amphore
avec un quadrillage Apprendre à dessiner une amphore avec un quadrillage
    © Copyright Musée des Corbières
  • Peindre une amphore italique à la barbotine Peindre une amphore italique à la barbotine
    © Copyright Musée des Corbières
  • Et si on décorait une amphore italique ? Et si on décorait une amphore italique ?
    © Copyright Musée des Corbières
  • Nuit des Musées 20 05 2017 :
inauguration de l'exposition du CE2
de l'Ecole René Azalbert de Sigean Nuit des Musées 20 05 2017 : inauguration de l'exposition du CE2 de l'Ecole René Azalbert de Sigean
    © Copyright Musée des Corbières