La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

L'ailleurs...contrées lointaines et temps anciens

  • 2016 -
  • MUSÉE DES BEAUX-ARTS -
  • Lycée des Pontonniers

Les élèves ont réalisé une médiation écrite à l'attention du jeune public en autonomie.

Leur point de départ est la sculpture d'Antoine-Louis Barye représentant un Grand tigre dévorant un gavial qu'ils ont accompagné d'une sélection, de leur choix, d'oeuvres du musée des Beaux-Arts (6 peintures).

Œuvre étudiée

Grand tigre dévorant un crocodile

Antoine-Louis BARYE
Ce bronze correspond à son premier succès : un plâtre présenté au Salon de 1831 et représentant un Tigre dévorant un gavial. Cette œuvre est véritablement l’acte de naissance de la sculpture animalière. La composition surprend le public par son audace, sa violence et sa précision. Il s’intéressera à tous les animaux : des animaux des forêts de chez nous : cerfs, loups, ours…Ainsi qu’à des animaux beaucoup moins dangereux : chat, lièvre, faisan, cigogne… Il lui arrive aussi très souvent, comme avec cette pièce ou son fameux Lion et serpent de mettre en scène des combats d’animaux sauvages. Ce goût pour la mise en scène d’animaux exotique ne touche pas que la sculpture et pas que Barye. Parmi ses anciens compagnons d’atelier, on peut par exemple citer le peintre Eugène Delacroix qui réalise de nombreuses peintures sur le thème du combat d’animaux et des chasses exotiques.

Établissements

  • Lycée des Pontonniers 1 rue des Pontonniers 67000 Strasbourg 03 88 37 15 25

Compte rendu du projet et médiation

Avant la nuit européenne des musées

Les élèves ont réalisé une médiation écrite à l'attention du jeune public en autonomie: un "Jeu de piste" sur le thème de l’Ailleurs. Il traite aussi bien de l'ailleurs géographique que de l'ailleurs temporel que peuvent évoquer les œuvres du musée. Les images sont accompagnées de petits textes simples pour inviter le jeune visiteur à regarder la peinture pour y découvrir l'Ailleurs représenté.

Après la nuit européenne des musées

L’expérience fut très enrichissante pour ces élèves de Terminales en option Histoire de l’Art.

Coutumiers des musées ils ont dû apprendre à s’adresser au public, à ordonner et hiérarchiser leur discours. Lors de la Nuit, ils ont su aller à la rencontre du public, s’adapter (intensité de la voix, niveau de discours…) et même présenter les projets des plus petits (classes de CP et CE2).